chiark / gitweb /
Synchronized with cvs version 1.63 of developers-reference.sgml
authorahulin <ahulin@313b444b-1b9f-4f58-a734-7bb04f332e8d>
Sun, 19 Aug 2001 00:37:58 +0000 (00:37 +0000)
committerahulin <ahulin@313b444b-1b9f-4f58-a734-7bb04f332e8d>
Sun, 19 Aug 2001 00:37:58 +0000 (00:37 +0000)
git-svn-id: svn://anonscm.debian.org/ddp/manuals/trunk/developers-reference@1232 313b444b-1b9f-4f58-a734-7bb04f332e8d

developers-reference.fr.sgml

index 128d0cc..049a508 100644 (file)
@@ -5,12 +5,12 @@
   <!-- common, language independant entities -->
   <!entity % commondata  SYSTEM "common.ent" > %commondata;
   <!-- CVS revision of this document -->
-  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.10 $">
+  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.11 $">
 
   <!-- if you are translating this document, please notate the RCS
        revision of the developers reference here -->
   <!--
-    <!entity cvs-en-rev "1.54">
+    <!entity cvs-en-rev "1.63">
     -->
 ]>
 <debiandoc>
@@ -514,29 +514,25 @@ celles-ci sont termin
 
 <p>
 Une grosse part de votre travail de responsable Debian sera de rester en
-contact avec les développeurs amonts car il vous faudra leur transmettre les
-informations collectées par le système de suivi des bogues. Il n'est pas de
-votre responsabilité de corriger les bogues qui ne sont pas spécifiques à
-Debian. Il vous faudra plutôt transmettre ces rapports de bogues aux
-développeurs amonts. (Bien sûr, si vous êtes capable de les résoudre...)
-De cette manière, ces bogues seront corrigés dans la prochaine
-version amont.
+contact avec les développeurs amonts. Parfois, les utilisateurs établissent
+des rapports de bogue qui ne sont pas spécifiques à Debian. Vous devez
+transmettre ces rapports de bogue aux développeurs amonts pour qu'ils soient
+corrigés dans les prochaines versions.  Il n'est pas de votre responsabilité
+de corriger les bogues qui ne sont pas spécifiques à Debian. ### However ###,
+si vous êtes capable de le faire, nous vous encourageons à contribuer au
+développements amonts en proposant un <em>patch</em> qui corrige ce bogue.
+Les utilisateurs et responsables Debian proposent souvent des <em>patches</em>
+pour corriger des bogues amonts, il vous faudra alors évaluer ce
+<em>patch</em> puis le transmettre aux développeurs amonts.
 
 <p>
-De temps en temps, vous trouverez un <em>patch</em> attaché à un rapport de bogue.
-Il vous faudra envoyer ce <em>patch</em> en amont et vous assurer qu'il est bien
-inclus dans la prochaine version amont (si les auteurs acceptent le <em>patch</em>
-proposé). 
-
-<p>
-Si vous avez besoin de modifier les sources amonts pour respecter le <em>Debian
-Policy Manual</em>, vous devriez proposer un joli <em>patch</em> aux développeurs amonts. Une
-fois ce <em>patch</em> inclus, vous n'aurez plus besoin de modifier les sources
-lors des mises à jour amonts suivantes.
-
-<p>
-Quels que soient les changements dont vous avez besoin, il faut toujours
-essayer de rester dans la lignée des sources amonts. 
+Si vous avez besoin de modifier les sources d'un logiciel pour fabriquer un
+paquet conforme à la charte Debian, alors vous devriez proposer un
+<em>patch</em> aux developpeurs amonts pour qu'il soit inclus dans leur
+version. Ainsi, vous n'aurez plus besoin de modifier les sources lors des
+mises à jour amonts suivantes.  Quels que soient les changements dont vous
+avez besoin, il faut toujours essayer de rester dans la lignée des sources
+amonts. 
 
 
 
@@ -1040,7 +1036,7 @@ incluse dans le r
 En résumant, une archive Debian a un répertoire racine sur un serveur FTP. Par
 exemple, sur le site miroir <ftpsite>ftp.us.debian.org</ftpsite>, l'archive
 Debian se trouve dans <ftppath>/debian</ftppath> ce qui est un emplacement
-courant. Un autre emplacement courant est <ftppath>/pub/debian</ftppath>.
+courant. Un autre emplacement courant est <tt>/pub/debian</tt>.
 
 <p>
 Une distribution est composée de paquets Debian sources et binaires et des
@@ -1244,14 +1240,23 @@ travail. Consultez aussi cette page si vous voulez en savoir plus.
 <p>
 Supposons que personne ne travaille sur le paquet que vous visez, vous devez
 alors envoyer un rapport de bogue (voir <ref id="submit-bug">) concernant le
-pseudo-paquet <tt>wnpp</tt> et envoyer une copie à &email-debian-devel;. Ce
+pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>. Ce
 courrier devra décrire le paquet que vous projetez de créer, la licence de ce
 paquet et l'URL à laquelle le source peut être téléchargé. Cette liste n'est
-pas limitative. Le sujet de votre rapport de bogue devra être
-&lt;ITP<footnote><em>Intent To Package</em>&nbsp;: intention de mise en
-paquet</footnote>&nbsp;: <var>NomDuPaquet</var> -- <var> courte description
-</var>&gt;, en remplaçant <var>NomDuPaquet</var> par le nom du paquet. La
-sévérité du bogue sera <em>whishlist</em>.  Il faudra aussi ajouter une entrée
+pas limitative.
+
+<p>
+Le sujet de votre rapport de bogue devra être &lt;ITP<footnote><em>Intent To
+Package</em>&nbsp;: intention de mise en paquet</footnote>&nbsp;:
+<var>NomDuPaquet</var> -- <var> courte description </var>&gt;, en remplaçant
+<var>NomDuPaquet</var> par le nom du paquet. La sévérité du bogue sera
+<em>whishlist</em>. Si vous le jugez nécessaire, envoyez une copie à
+&email-debian-devel; en mettant cette adresse dans le champs X-Debbugs-CC: de
+l'entête du message. N'utilisez pas le champs CC: car de cette manière le
+sujet du message ne contiendrait pas le numéro du bogue.
+
+<p>
+Il faudra aussi ajouter une entrée
 <tt>Closes: bug#<var>nnnnn</var></tt> dans le fichier <file>changelog</file>
 du nouveau paquet. Cette indication fermera automatiquement le rapport de
 bogue à l'installation du nouveau paquet sur les serveurs d'archivage (voir
@@ -1491,7 +1496,7 @@ Pour installer un paquet vous avez besoin d'un compte sur
 <ftpsite>ftp-master</ftpsite>, ce que vous devez avoir en tant que
 développeur Debian. Si vous utilisez <prgn>scp</prgn> ou <prgn>rsync</prgn>
 pour télécharger vos paquets, placez-les dans
-<ftppath>&us-upload-dir;</ftppath>.  Si vous utilisez un FTP anonyme,
+<tt>&us-upload-dir;</tt>.  Si vous utilisez un FTP anonyme,
 placez-les dans <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
 
 <p>
@@ -1530,12 +1535,14 @@ sur votre fichier <file>.changes</file>&nbsp;:
        (pandora) 
 
 <p>
-Comme nous l'avons dit un peu plus haut, les programmes soumis au contrôle 
-des exportations américain ne doivent pas être installés sur <tt>ftp-master</tt>.
-Pour installer votre paquet, utilisez <prgn>scp</prgn> ou alors ouvrez une
-session FTP sur <ftpsite>non-us.debian.org</ftpsite> en vous identifiant avec
-votre login. Par défaut, vous pouvez utiliser le même <em>login/mot de
-passe</em> que pour <tt>ftp-master</tt>.
+Comme nous l'avons dit un peu plus haut, les programmes soumis au contrôle des
+exportations américain ne doivent pas être installés sur <tt>ftp-master</tt>.
+Utilisez <prgn>scp</prgn> ou <prgn>rsync</prgn> pour copier votre paquet sur
+<ftpsite>non-us.debian.org</ftpsite>. Placer les fichiers dans le répertoire
+<tt>&non-us-upload-dir;</tt>.  Par défaut, vous pouvez utiliser le même
+<em>login/mot de passe</em> que pour <tt>ftp-master</tt>.  Si vous utilisez
+une connexion FTP anonyme pour le téléchargement, placez vous fichiers dans le
+répertoire <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
 
 <p>
 Le programme <prgn>dupload</prgn> est, lui aussi, capable de télécharger sur
@@ -1922,7 +1929,7 @@ id="porter-guidelines">.
 Tout d'abord il est capital que ces mises à jour indépendantes soient aussi peu
 intrusives que possible. Ne faites pas de ménage, ne modifiez pas le nom des
 modules ou des fichiers, ne déplacez pas les répertoires&nbsp;; plus généralement ne
-corrigez pas ce qui n'est pas cassé.  Faites un patch aussi petit que
+corrigez pas ce qui n'est pas cassé.  Faites un <em>patch</em> aussi petit que
 possible. Si certaines choses froissent votre sens de l'esthétique, parlez-en
 au responsable du paquet, au responsable amont ou soumettez un rapport de
 bogue. Quoiqu'il en soit, les changements esthétiques <em>ne doivent pas</em>
@@ -2207,7 +2214,7 @@ source 
 
 <p>
 La manière d'invoquer <prgn>dpkg-buildpackage</prgn> est la suivante :
-<tt>dpkg-buildpackage -B -m<var>adresse-porteur</var></tt>. Bien sûr,
+<tt>dpkg-buildpackage -B -e<var>adresse-porteur</var></tt>. Bien sûr,
 remplacez <var>adresse-porteur</var> par votre adresse électronique. Cette
 commande construira les portions du paquet qui dépendent de l'architecture, en
 utilisant la cible <em>binary-arch</em> de <file>debian/rules</file>.
@@ -2441,14 +2448,20 @@ Group &orphan-address;</tt> dans le champ
 pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>. Le titre de votre rapport de bogue devra être
 «&nbsp;<tt>O<footnote><em>Orphaned</em>&nbsp;: abandonné.</footnote>:
 <var>paquet</var> -- <var>courte description</var></tt>&nbsp;» pour indiquer
-que le paquet est orphelin.  La sévérité du bogue sera <em>normale</em>. Si le
-paquet est particulièrement important pour la distribution il vous faudra
-faire un rapport de bogue sur le pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>, titrer
+que le paquet est orphelin. La sévérité du bogue sera <em>normale</em>.
+Si vous le jugez nécessaire, envoyez une copie à
+&email-debian-devel; en mettant cette adresse dans le champs X-Debbugs-CC: de
+l'entête du message. N'utilisez pas le champs CC: car de cette manière le
+sujet du message ne contiendrait pas le numéro du bogue.
+
+<p>
+Si le paquet est particulièrement important pour la distribution il vous
+faudra faire un rapport de bogue sur le pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>, titrer
 «&nbsp;<tt>RFA<footnote><em>Request For Adoption</em>&nbsp;: offre
 d'adoption.</footnote>: <var>paquet</var> -- <var>courte
 description</var></tt>&nbsp;» et lui affecter la sévérité <em>importante</em>.
-Il vous faudra aussi envoyer une annonce sur la liste &email-debian-devel;
-pour demander un nouveau responsable.
+Envoyez une copie de votre rapport de bogue à la liste debian-devel comme
+décrit précédemment.
 
 <p>
 Reportez-vous à la page WNPP<footnote><em>Work-needing and prospective
@@ -2659,6 +2672,63 @@ pas redirig
 
 
 
+       <chapt id="newmaint">
+       <heading>Interaction avec les nouveaux responsables</heading>
+
+<p>
+Ce chapitre décrit les procédures que doivent suivre les responsables
+Debian quand ils ont affaire à un futur responsable Debian.
+
+       <sect>Parrainer un paquet
+<p>
+Parrainer un paquet signifie télécharger un paquet dans l'archive Debian pour
+un responsable qui n'est pas capable de le faire lui même : un futur
+responsable. Parrainer un paquet signifie aussi assumer la résponsabilité de
+ce parrainage.
+
+<p>
+Les nouveaux responsables éprouvent souvent quelques difficultés pour créer
+des paquets Debian -- ce qui est bien compréhensible. C'est là que le parrain
+intervient. Il doit verifier que le paquet est suffisamment bon pour intégrer
+la distribution. Notez que si le paquet est nouveau les administrateurs FTP
+devront eux aussi inspecter ce paquet avant de le laisser entrer.
+
+<p>
+Parrainer un paquet en se contentant de recompiler le paquet ou de signer le
+téléchargement <strong>n'est franchement pas recommandé</strong>. Vous devez
+reconstruire le paquet source comme vous le feriez avec vos propres paquets.
+N'oubliez pas qu'il sera possible de voir que vous avez téléchargé un paquet
+même si vous avez laissé le nom du futur responsable dans les fichiers de
+contrôle et changelog.
+
+<p>
+Si vous êtes responsable de candidature<footnote>Application
+manager</footnote> pour un developpeur, vous pouvez aussi être son parrain. De
+cette manière, vous aurez la possibilité de vérifier vous même comment ce
+candidat accomplit la partie `Tâches et compétences'<footnote>`Tasks and
+Skills'</footnote> de sa candidature.
+
+
+
+       <sect>Soutenir un nouveau responsable
+
+<p>
+Consultez la page <url id="&url-newmaint-advocate;" name="Soutenir un futur
+responsable"> sur le site du projet Debian.
+
+
+
+       <sect>Suivre la candidature d'un nouveau responsable
+
+<p>
+Consultez la page <url id="&url-newmaint-amchecklist;" name="Aide mémoire du
+responsable de candidature"> sur le site du projet Debian.
+
+
+
+
+
+
        <chapt id="tools">Aperçu des outils du responsable Debian
 
 <p>