chiark / gitweb /
utilize orphan-address
[developers-reference.git] / developers-reference.fr.sgml
index 80355ac..10bb3ce 100644 (file)
@@ -5,12 +5,12 @@
   <!-- common, language independant entities -->
   <!entity % commondata  SYSTEM "common.ent" > %commondata;
   <!-- CVS revision of this document -->
-  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.2 $">
+  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.5 $">
 
   <!-- if you are translating this document, please notate the RCS
        revision of the developers reference here -->
   <!--
-    <!entity cvs-en-rev "1.50">
+    <!entity cvs-en-rev "1.52">
     -->
 ]>
 <debiandoc>
@@ -36,7 +36,7 @@
 <author>avec la participation de Alain Meessen <email>ameessen@ulb.ac.be</email>
 <author>et des membres de la liste
 <email>debian-l10n-french@lists.debian.org</email>
-<version>version &version;, 16 mars 2001
+<version>version &version;, 12 avril 2001
 
 <copyright>
 
@@ -47,7 +47,7 @@ Copyright &copy;1997, 1998 Christian Schwarz.</copyrightsummary>
 
 <p>
 Ce guide est un logiciel libre&nbsp;; vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier
-sous les termes de la Licence grand public GNU publiée par la FSF
+sous les termes de la licence grand public GNU publiée par la FSF
 (Free Software Foundation) dans sa version 2 (ou supérieure si vous le
 préférez).  
 <p>
@@ -76,7 +76,7 @@ Le but de ce document est de donner une vue d'ensemble des proc
 suivre et des ressources mises à la disposition des développeurs Debian.
 
 <p>
-Les procédures décrites ci-après décrivent entre autre comment devenir
+Les procédures décrites ci-après expliquent entre autre comment devenir
 responsable Debian (<ref id="new-maintainer">), comment installer des nouveaux
 paquets dans l'archive (<ref id="upload">), quand et comment faire un portage
 ou une mise à jour du paquet d'un autre responsable (<ref id="nmu">), comment
@@ -87,17 +87,16 @@ comment g
 Les ressources présentées dans ce guide incluent les listes de diffusion et
 les serveurs (<ref id="servers">), une présentation de la structure de
 l'archive Debian (<ref id="archive">), des explications sur les serveurs qui
-acceptent les mises à jours de paquets (<ref id="upload-ftp-master">) et une
+acceptent les mises à jour de paquets (<ref id="upload-ftp-master">) et une
 présentation des outils qui peuvent aider un responsable pour améliorer la
 qualité de ses paquets (<ref id="tools">).
 
 <p>
 Ce guide de référence ne présente pas les aspects techniques liés aux paquets
-Debian. Il ne décrit pas non plus comment en générer. Vous trouverez cela dans
-le <url id="&url-pkg-manual;" name="Debian Packaging Manual">.  Ce
-guide ne présente pas non plus les règles que doivent respecter les paquets
-Debian. Cette information est disponible dans la <url id="&url-debian-policy;"
-name="Charte Debian">.
+Debian. Il ne décrit pas non plus comment en générer. Ce guide ne présente pas
+non plus les règles que doivent respecter les paquets Debian. Cette
+information est disponible dans la <url id="&url-debian-policy;" name="Charte
+Debian">.
 
 <p>
 De plus ce document <em>n'est pas un règlement officiel</em>. Il contient de
@@ -120,7 +119,7 @@ allemands, finlandais, fran
 En conséquence la langue utilisée dans toutes les listes de diffusion
 destinées aux développeurs est l'anglais et les rapports de bogue doivent être
 rédigés en anglais. En fait, sauf exception rare, tout dialogue avec les
-autres responsables Debian se fera en anglais quelque soit le médium.
+autres responsables Debian se fera en anglais quelque soit le média.
 
 
        <sect>Glossaire
@@ -151,18 +150,18 @@ r
        Mise à jour indépendante pour un paquet binaire(<ref id="nmu-terms">).
 
        <item><em>Bug Tracking System (BTS)</em>&nbsp;: système de suivi des
-       bogues. Il s'agit du système utilisé par le projet Debian pour tracer
+       bogues. Il s'agit du système utilisé par le projet Debian pour suivre
        les bogues et leur correction (<ref id="bug-handling">).
 
-       <item><em>Bug submitter</em> : rapporteur du bogue. Personne qui
+       <item><em>Bug submitter</em>&nbsp;: rapporteur du bogue. Personne qui
        envoie un rapport de bogue au système de suivi des bogues(<ref
        id="submit-bug">).
 
        <item><em>Release critical bug</em>&nbsp;: bogue remettant en cause la
        distribution. Bogues de sévérité <em>critique</em>, <em>grave</em>
-       et <em>sérieux</em>. Ces bogues ne doivent pas apparaître dans une
+       et <em>sérieuse</em>. Ces bogues ne doivent pas apparaître dans une
        distribution <em>stable</em>. Ils doivent être corrigés ou bien les
-       paquets en causes doivent être supprimés (<ref id="rc-bug">). 
+       paquets en cause doivent être supprimés (<ref id="rc-bug">). 
 
        <item><em>Unstable</em>&nbsp;: Nom de la distribution en cours de
        développement. Cette distribution contient les paquets envoyés par
@@ -188,7 +187,7 @@ r
 
        <item><em>Debian maintainer</em>&nbsp;: responsable Debian, développeur
        Debian (parfois mainteneur). Personne qui fait officiellement
-       parti du projet Debian. Elle a accès aux serveurs Debian et participe
+       partie du projet Debian. Elle a accès aux serveurs Debian et participe
        au développement -- au sens large -- de la distribution (<ref
        id="developer-duties">). La plupart des responsables font de la mise
        en paquet mais il existe d'autres activités telles que documentation,
@@ -205,7 +204,7 @@ r
        voir avec le projet Debian (<ref id="upstream-coordination">).
 
        <item><em>Debian keyring</em>&nbsp;: porte-clés Debian. Le porte-clés
-       Debian contient les clés publiques de tous responsables Debian (<ref
+       Debian contient les clés publiques de tous les responsables Debian (<ref
        id="key-maint">).
 
        <item><em>Work-needing and prospective packages (WNPP)</em>&nbsp;: paquets en
@@ -283,7 +282,7 @@ premi
 
        <list compact>
        <item>
-       Votre nom,
+       Votre nom.
 
        <item>
        Le <em>login</em> que vous voudriez avoir sur <tt>master</tt> (maximum
@@ -293,14 +292,14 @@ premi
        fraîchement acquise).
 
        <item>
-       Un numéro de téléphone où nous pouvons vous joindre. Souvenez vous que
+       Un numéro de téléphone où nous pouvons vous joindre. Souvenez-vous que
        l'équipe <em>New maintainer</em> appelle généralement le soir pour
        limiter les coûts de communication longue distance. Ne donnez pas de
        numéro professionnel à moins d'y être souvent le soir.
 
        <item>
-       Une déclaration de vos intentions. C'est à dire sur quel paquet pensez
-       vous travailler, à quel portage comptez vous participer ou comment
+       Une déclaration de vos intentions. C'est à dire sur quel paquet vous
+       pensez travailler, à quel portage vous comptez participer ou comment
        vous comptez contribuer au projet.
 
        <item>
@@ -308,7 +307,7 @@ premi
        <url id="&url-social-contract;" name="Contrat social Debian">.
 
        <item>
-       Un moyen de vérifier votre identité réelle. Les moyens suivants ferons
+       Un moyen de vérifier votre identité réelle. Les moyens suivants feront
        l'affaire&nbsp;:
 
                <list compact>
@@ -318,7 +317,7 @@ premi
                <em>physiquement</em> ou un service d'authentification qui
                vérifie votre identité (Verisign par exemple)<footnote>Un
                service d'authentification qui vérifie votre adresse
-               électronique mais pas votre identité ne fera pas l'affaire.
+               électronique mais pas votre identité ne conviendra pas.
                </footnote>,
 
                <item>
@@ -365,7 +364,7 @@ doit 
 
 <p>
 Si votre clé publique n'est pas sur un serveur public tel que &pgp-keyserv;,
-reportez vous à la documentation disponible localement dans &file-keyservs;.
+reportez-vous à la documentation disponible localement dans &file-keyservs;.
 Cette documentation explique comment mettre votre clé publique sur un serveur.
 L'équipe <em>New maintainer</em> mettra votre clé publique sur les serveurs de
 clés si elle n'y est pas déjà.
@@ -383,7 +382,7 @@ car il peut 
 pour l'authentification plutôt que pour le cryptage (comme c'est le cas en
 France). Le projet Debian ne nécessite en aucune manière de cryptographie en
 tant que tel. Si vous vivez dans un pays où l'usage de la cryptographie pour
-authentification est interdit contactez nous pour que nous prenions des
+authentification est interdit contactez-nous pour que nous prenions des
 dispositions particulières.
 
 <p>
@@ -392,8 +391,8 @@ les serveurs de cl
 &email-new-maintainer; pour être enregistré comme responsable Debian et
 pouvoir ajouter vos paquets dans l'archive. Ce message doit contenir votre nom
 et votre adresse électronique. Toutes les informations présentées plus tôt
-seront requises une fois que votre <em>application manager</em> aura été
-désigné.  L'<em>application manager</em> est votre accompagnateur dans le
+seront requises une fois que votre responsable de canditature aura été
+désigné.  Le responsable de candidature<footnote>Application manager</footnote> est votre accompagnateur dans le
 processus d'enregistrement et vous pouvez toujours lui demander où en est
 votre candidature. Vous pouvez aussi consulter le <url id="&url-newmaint-db;"
 name="tableau de bord des candidatures"> sur le site Debian.
@@ -461,7 +460,7 @@ Vous y tiendrez 
 <p>
 Soyez très vigilant en utilisant votre clé privée.  Ne la placez pas sur un
 serveur public ou sur des machines multi-utilisateurs telles que
-<tt>master.debian.org</tt>.  Sauvegardez vos clés et gardez en une copie hors
+<tt>master.debian.org</tt>.  Sauvegardez vos clés et gardez-en une copie hors
 connexion. Lisez la documentation fournie avec votre logiciel et la <url
 id="&url-pgp-faq;" name="FAQ PGP">.
 
@@ -483,7 +482,7 @@ dans la documentation du paquet <package>debian-keyring</package>.
 
 <p>
 La plupart des développeurs prennent des vacances, généralement cela signifie
-qu'ils ne peuvent travailler pour Debian et qu'ils ne peuvent être joint par
+qu'ils ne peuvent ni travailler pour Debian ni être joint par
 courrier électronique si un problème se présentait. Les autres développeurs
 ont besoin de savoir que vous êtes en vacances ainsi ils sauront comment
 réagir en cas de problème. En général, cela signifie que les autres
@@ -505,15 +504,15 @@ celles-ci sont termin
 
 
        <sect id="upstream-coordination">Coordination avec les développeurs
-       amont
+       amonts
 
 <p>
 Une grosse part de votre travail de responsable Debian sera de rester en
 contact avec les développeurs amonts car il vous faudra leur transmettre les
 informations collectées par le système de suivi des bogues. Il n'est pas de
 votre responsabilité de corriger les bogues qui ne sont pas spécifiques à
-Debian. Il vous faudra plutôt transmettre ces rapports de bogue aux
-développeurs amonts.  Bien sûr, si vous êtes capables de les résoudre, vous
+Debian. Il vous faudra plutôt transmettre ces rapports de bogues aux
+développeurs amonts.  Bien sûr, si vous êtes capable de les résoudre, vous
 pouvez... De cette manière, ces bogues seront corrigés dans la prochaine
 version amont.
 
@@ -527,10 +526,10 @@ propos
 Si vous avez besoin de modifier les sources amonts pour respecter la Charte
 Debian, vous devriez proposer un joli correctif aux développeurs amonts. Une
 fois ce correctif inclus, vous n'aurez plus besoin de modifier les sources
-lors des mises à jours amonts suivantes.
+lors des mises à jour amonts suivantes.
 
 <p>
-Quelles que soient les changements dont vous avez besoin, il faut toujours
+Quels que soient les changements dont vous avez besoin, il faut toujours
 essayer de rester dans la lignée des sources amonts. 
 
 
@@ -542,13 +541,13 @@ essayer de rester dans la lign
 <p>
 Les bogues bloquants pour la distribution<footnote>Traduction de l'anglais
 <em>Release critical bug (RCB)</em></footnote> sont les bogues de sévérité
-<em>critique</em>, <em>grave</em> et <em>sérieux</em><footnote>Respectivement
+<em>critique</em>, <em>grave</em> et <em>sérieuse</em><footnote>Respectivement
 <em>critical</em>, <em>grave</em> et <em>serious</em> en anglais</footnote>.
 Ces bogues peuvent retarder la diffusion d'une distribution Debian et/ou
 peuvent justifier la suppression d'un paquet d'une distribution gelée. C'est
 pourquoi ces bogues ont besoin d'être corrigés au plus vite.  Vous devez être
-conscient que certains développeurs faisant partie de l'équipe <url
-id="&url-debian-qa;" name ="Assurance Qualité Debian"> surveillent ces bogues
+conscient que certains développeurs faisant partie de l'équipe d'<url
+id="&url-debian-qa;" name ="assurance qualité Debian"> surveillent ces bogues
 et essaient de vous aider chaque fois qu'ils le peuvent. Si vous ne pouvez pas
 corriger un bogue de ce type dans les deux semaines, vous devriez soit
 demander de l'aide en envoyant un courrier à l'équipe d'assurance qualité
@@ -565,10 +564,10 @@ de votre part dans le syst
        <sect id="qa-effort">L'effort d'assurance qualité
 
 <p>
-Même s'il y a un groupe de personnes dédié à l'Assurance Qualité, cette
+Même s'il y a un groupe de personnes dédié à l'assurance qualité, cette
 activité ne leur est pas réservée. Vous pouvez participer à cet effort en
 éliminant, autant que faire ce peut, tout bogue de vos paquets et en observant
-les remarques émises par lintian (voir <ref id="lintian-reports">).  Si cela
+les remarques émises par <prgn>lintian</prgn> (voir <ref id="lintian-reports">).  Si cela
 vous semble tout à fait impossible, il faudrait songer à abandonner certains
 de vos paquets, vous pourrez ainsi faire du bon travail avec les paquets dont
 vous restez responsable (voir <ref id="orphaning">).  Vous pouvez aussi
@@ -579,7 +578,7 @@ et &email-debian-devel;).
 
        <sect>Démissionner courtoisement
 <p>
-Si vous choisissez de quitter le projet Debian, procédez comme suit 
+Si vous choisissez de quitter le projet Debian, procédez comme suit&nbsp;
 
        <enumlist>
        <item>
@@ -629,7 +628,7 @@ qu'il ne l'ait demand
 liste de diffusion se doit d'y lire les réponses.
 
 <p>
-Les principales listes de diffusion Debian sont :
+Les principales listes de diffusion Debian sont&nbsp;:
        <list compact>
        <item> &email-debian-devel;, 
        <item> &email-debian-policy;, 
@@ -688,7 +687,7 @@ l'adresse d'un responsable pour cette machine 
 id="&url-devel-machines;">.  Si votre problème n'est pas lié au système
 (paquet à supprimer ou suggestion pour le site web par exemple), il vous
 faudra en général ouvrir un rapport de bogue sur un
-«&nbsp;pseudo-paquet&nbsp;». Reportez vous à la section <ref id="submit-bug">
+«&nbsp;pseudo-paquet&nbsp;». Reportez-vous à la section <ref id="submit-bug">
 pour connaître la procédure à suivre.
 
 
@@ -724,13 +723,13 @@ disque plein, une activit
 Le serveur ftp-master (<tt>ftp-master.debian.org</tt> ou <tt>
 auric.debian.org</tt>) est le serveur maître de l'archive Debian 
 (exception faite des paquets non-US). En général, les mises à jour de
-paquet se font sur ce serveur. Reportez-vous à la section <ref id="upload">
+paquets se font sur ce serveur. Reportez-vous à la section <ref id="upload">
 pour en savoir plus.
 
 <p>
 Les problèmes avec l'archive Debian FTP doivent généralement être rapportés
 comme bogue contre le pseudo-paquet <package>ftp.debian.org</package> ou par
-courrier électronique à &email-ftpmaster;; reportez-vous à la section <ref
+courrier électronique à &email-ftpmaster;&nbsp;; reportez-vous à la section <ref
 id="archive-manip"> pour connaître la procédure à suivre.
 
 
@@ -751,11 +750,11 @@ vous pouvez le faire en les d
 <tt>klecker.debian.org</tt>. Toute information déposée à cet endroit est
 accessible à l'adresse <tt>http://people.debian.org/~<var>user-id</var>/</tt>.
 Vous devriez préférer ce serveur aux autres car les répertoires
-<file>public_html</file> du serveur <tt>klecker.debian.org</tt> sont sauvegardés. Ce
-n'est pas le cas sur les autres serveurs.  Ne publiez pas d'information sur
-les serveurs Debian qui ne soient en relation avec Debian sans en avoir reçu
-la permission. Pour toute question supplémentaire adressez-vous à la liste
-&email-debian-devel;.  
+<file>public_html</file> du serveur <tt>klecker.debian.org</tt> sont
+sauvegardés. Ce n'est pas le cas sur les autres serveurs. N'utilisez pas ces
+serveurs pour publiez des informations sans rapport avec le projet Debian
+avant d'en avoir obtenu la permission.  Pour toute question supprémentaire
+adressez-vous à la liste &email-debian-devel;.  
 
 <p>
 Si vous rencontrez un problème avec un serveur web Debian, vous devez
@@ -778,8 +777,8 @@ serveur.
 
 <p>
 Le serveur <tt>cvs.debian.org</tt> autorise les accès CVS locaux, les accès en
-lecture seul pour les connexions client-serveur anonyme et les accès
-client-serveur complet pour les connexions <prgn>ssh</prgn>. L'espace CVS peut
+lecture seule pour les connexions client-serveur anonymes et les accès
+client-serveur complets pour les connexions <prgn>ssh</prgn>. L'espace CVS peut
 aussi être consulté par la toile à l'adresse <url id="&url-cvsweb;">.
 
 <p>
@@ -822,7 +821,7 @@ machines.
 
 <p>
 Vous aurez peut-être accès à d'autres machines Debian. Vous pouvez utiliser
-ces machine pour des tâches en rapport avec le projet Debian. Soyez gentils
+ces machines pour des tâches en rapport avec le projet Debian. Soyez gentils
 avec les administrateurs et ne consommez pas des montagnes d'espace disque, de
 bande passante ou de temps machine sans en avoir d'abord reçu l'autorisation.
 En général, ces machines sont gérés par des volontaires et sont utilisées pour
@@ -866,7 +865,7 @@ faire r
 
 
 <p>
-Le répertoire <tt>dists/stable</tt> contient trois répertoires nommées
+Le répertoire <tt>dists/stable</tt> contient trois répertoires nommés
 <tt>main</tt>, <tt>contrib</tt> et <tt>non-free</tt>.
 
 <p>
@@ -899,7 +898,7 @@ nos recommandations. Les deux autres sections divergent de ces recommandations
 Chaque paquet de la section <em>main</em> doit être conforme aux <url id="&url-dfsg;" name="Debian
 Free Software Guidelines"> et à toutes les autres
 recommandations décrites dans <url id="&url-debian-policy;" name="la Charte
-Debian">. Les DFSG<footnote>Debian Free Software Guidelines</footnote>
+Debian">. Les DFSG<footnote><em>Debian Free Software Guidelines</em></footnote>
 constituent notre définition de <em>logiciel libre</em>. Reportez-vous à la
 Charte Debian pour en savoir plus.
 
@@ -912,7 +911,7 @@ de paquets de la section <em>non-free</em>.
 Les paquets qui ne sont pas conformes aux DFSG sont rangés dans la section
 <em>non-free</em>. Bien que nous supportions l'usage de ces paquets et qu'ils
 bénéficient de nos infrastructures (système de suivi des bogues, listes de
-diffusions, etc), ces paquets <em>non-free</em> ne font pas partie de la
+diffusion, etc), ces paquets <em>non-free</em> ne font pas partie de la
 distribution Debian.
 
 <p>
@@ -997,7 +996,7 @@ Les paquets sources sont constitu
 
        <list compact>
        <item>
-       un fichier <tt>.dsc</tt> et un fichier <tt>.tar.gz</tt> ou
+       un fichier <tt>.dsc</tt> et un fichier <tt>.tar.gz</tt> ou,
 
        <item>
        un fichier <tt>.dsc</tt>, un fichier <tt>.orig.tar.gz</tt> et un
@@ -1039,7 +1038,7 @@ courant. Un autre emplacement courant est <ftppath>/pub/debian</ftppath>.
 <p>
 Une distribution est composée de paquets Debian sources et binaires et des
 fichiers <tt>Sources</tt> et <tt>Packages</tt> correspondants. Ces derniers
-contiennent tous les entêtes de descriptions des paquets. Les premiers sont
+contiennent tous les en-têtes de descriptions des paquets. Les premiers sont
 conservés dans le répertoire <tt>pool/</tt> tandis que les seconds sont
 conservés dans le répertoire <tt>dists/</tt> de l'archive (pour des questions
 de compatibilité descendante)
@@ -1047,7 +1046,8 @@ de compatibilit
 
 
 
-       <sect1 id="life-cycle">Stable, testing, unstable et parfois frozen
+       <sect1 id="life-cycle"><em>Stable</em>, <em>testing</em>,
+                              <em>unstable</em> et parfois <em>frozen</em>
 
 <p>
 Il y a toujours une distribution appelée <em>stable</em> (dans le répertoire
@@ -1058,7 +1058,7 @@ le processus de d
        
 <p>
 Les développements se font sur la distribution <em>unstable</em><footnote>
-<em>unstable</em> signifie «&nbsp;instable&nbsp;».</footnote> (c'est pourquoi
+<em>unstable</em> signifie «&nbsp;instable&nbsp;»</footnote> (c'est pourquoi
 elle est aussi appelée <em>distribution de développement</em>).  Chaque
 développeur Debian peut modifier ses paquets à tout moment dans cette
 distribution. Ainsi son contenu change tous les jours.  Comme aucun effort
@@ -1069,17 +1069,17 @@ cette distribution, elle est parfois <em>instable</em>.
 Les paquets sont copier de <em>unstable</em> vers <em>testing</em> s'ils
 satisfont certains critères. Pour entrer dans la distribution <em>testing</em>
 un paquet doit faire partie de l'archive depuis deux semaines et ne doit pas
-avoir de bogue bloquant pour la distribution<footnote>Release critical
-bug</footnote>. Passée cette période, le paquet sera installé dans
+avoir de bogue bloquant pour la distribution<footnote><em>Release critical
+bug</em></footnote>. Passée cette période, le paquet sera installé dans
 <em>testing</em> dès que les paquets dont il dépend y seront. Ce processus est
 automatique.
 
 <p>
 Après une période de développement, quand le responsable de
-distribution<footnote>Release manager</footnote> le juge opportun, la
+distribution<footnote><em>Release manager</em></footnote> le juge opportun, la
 distribution <em>testing</em> est renommée <em>frozen</em>.  Une fois que cela
 est fait, aucun changement n'est autorisé sur cette distribution en dehors des
-corrections de bogue&nbsp;; c'est pourquoi nous l'appelons <em>frozen<footnote>
+corrections de bogues&nbsp;; c'est pourquoi nous l'appelons <em>frozen<footnote>
 <em>frozen</em> signifie «&nbsp;gelée&nbsp;»</footnote></em>.  Après un mois
 ou un peu plus selon l'avancement la distribution entre dans une phase de
 «&nbsp;gèle complet&nbsp;» où les seules modifications acceptées concernent la
@@ -1087,7 +1087,7 @@ proc
 et cela peut durer jusqu'à deux semaines.  Il peut y avoir plusieurs cycles de
 tests avant que le responsable de distribution ne la déclare prête pour la
 diffusion. À la fin du dernier cycle de test, la distribution <em>frozen</em>
-est renommée <em>stable</em>, remplaçant l'ancienne distribution stable qui
+est renommée <em>stable</em>, remplaçant l'ancienne distribution <em>stable</em> qui
 est enlevée à cette occasion.
 
 <p>
@@ -1106,7 +1106,7 @@ est incr
 «&nbsp;2.0r2&nbsp;» devient «&nbsp;2.0r3&nbsp;» et ainsi de suite).
 
 <p>
-Notez que pendant la période de gèle les développements continuent sur la
+Notez que pendant la période de gel les développements continuent sur la
 distribution instable car cette distribution reste en place quand
 <em>testing</em> devient <em>frozen</em>. Que quand la distribution
 <em>frozen</em> devient officiellement <em>stable</em> l'ancienne distribution
@@ -1125,40 +1125,40 @@ distribution <em>frozen</em> appara
        <sect1>Experimental
 
 <p>
-<em>NOTE&nbsp;: Experimental ne fonctionne plus depuis la mise en place du
-<em>package pool</em>. Si la distribution Experimental est remise en service
+<em>NOTE&nbsp;: <em>experimental</em> ne fonctionne plus depuis la mise en place du
+<em>package pool</em>. Si la distribution <em>experimental</em> est remise en service
 un jour, la présente section aura sûrement besoin d'une mise à jour.</em>
 
 <p>
-La distribution <em>Experimental</em> est une distribution particulière. Ce
+La distribution <em>experimental</em> est une distribution particulière. Ce
 n'est pas une distribution à part entière comme le sont <em>stable</em> et
 <em>unstable</em>. Elle est prévue pour servir de plate-forme de développement
 pour les projets expérimentaux qui ont de grandes chances de détruire le
 système. Les utilisateurs qui téléchargent et installent des paquets depuis
-<em>Experimental</em> sont prévenus&nbsp;: on ne peut pas faire confiance à la
-distribution <em>Experimental</em>.
+<em>experimental</em> sont prévenus&nbsp;: on ne peut pas faire confiance à la
+distribution <em>experimental</em>.
 
 <p>
 Les responsables doivent être très sélectifs quant à l'utilisation de la
-distribution <em>Experimental</em>. Même très instable, un paquet peut aller
-dans <em>unstable</em>; ajoutez juste quelques avertissements dans la
-description. Par contre, s'il y a une chance que logiciel endommage
+distribution <em>experimental</em>. Même très instable, un paquet peut aller
+dans <em>unstable</em>&nbsp;; ajoutez juste quelques avertissements dans la
+description. Par contre, s'il y a une chance que le logiciel endommage
 sérieusement le système, il est préférable de le mettre dans
-<em>Experimental</em>.
+<em>experimental</em>.
 
 <p>
 Un système de fichier crypté, par exemple, devrait probablement aller dans
-<em>Experimental</em>. Une nouvelle version non finalisée d'un logiciel qui
+<em>experimental</em>. Une nouvelle version non finalisée d'un logiciel qui
 utilise une méthode de configuration complètement différente pourrait aller
-dans <em>Experimental</em> à la discrétion du responsable. Un nouveau logiciel
+dans <em>experimental</em> à la discrétion du responsable. Un nouveau logiciel
 qui a peu de chance d'endommager le système ira dans <em>unstable</em>. Si
 vous travaillez sur un cas de mise à jour complexe ou incompatible vous pouvez
-aussi utiliser <em>Experimental</em> comme plate-forme d'intégration et ainsi
+aussi utiliser <em>experimental</em> comme plate-forme d'intégration et ainsi
 fournir un accès aux testeurs.
 
 <p>
-Par contre, utiliser <em>Experimental</em> comme plate-forme n'est pas
-toujours la meilleure idée. Vous ne pouvez remplacer ou mettre à jour des
+Par contre, utiliser <em>experimental</em> comme plate-forme n'est pas
+toujours la meilleure idée. Vous ne pouvez pas remplacer ou mettre à jour des
 paquets dans cet espace vous-même (c'est le logiciel de maintenance de
 l'archive qui s'en charge). De plus, il vous faudra penser à demander la
 suppression de vos paquets à l'équipe d'administration de l'archive une fois
@@ -1171,11 +1171,11 @@ meilleure id
        <sect id="codenames">Les noms de distribution
 
 <p>
-Chaque distribution Debian diffusée a un nom: Debian 1.1 s'appelle
-«&nbsp;buz&nbsp;»; Debian 1.2, «&nbsp;rex&nbsp;»; Debian 1.3 «&nbsp;bo&nbsp;»;
-Debian 2.0, «&nbsp;hamm&nbsp;»; Debian 2.1, «&nbsp;slink&nbsp;» et Debian 2.2
+Chaque distribution Debian diffusée a un nom&nbsp;: Debian 1.1 s'appelle
+«&nbsp;buz&nbsp;»&nbsp;; Debian 1.2, «&nbsp;rex&nbsp;»&nbsp;; Debian 1.3 «&nbsp;bo&nbsp;»&nbsp;;
+Debian 2.0, «&nbsp;hamm&nbsp;»&nbsp;; Debian 2.1, «&nbsp;slink&nbsp;» et Debian 2.2
 «&nbsp;potato&nbsp;». Il y a aussi une pseudo-distribution nommée
-«&nbsp;sid&nbsp;», il s'agit de la distribution <em>unstable</em>; comme les
+«&nbsp;sid&nbsp;», il s'agit de la distribution <em>unstable</em>&nbsp;; comme les
 paquets vont de <em>unstable</em> à <em>testing</em> quand ils approchent de
 la stabilité la distribution «&nbsp;sid&nbsp;» n'est jamais diffusée.  En plus
 du contenu habituel d'une distribution Debian, «&nbsp;sid&nbsp;» contient des
@@ -1207,10 +1207,10 @@ version 1.1 et non la 1.0.)
 
 <p>
 En conséquence les noms de répertoire des distributions dans l'archive sont
-déterminés par leurs noms de code et non par leur statut (exemple : slink). Ces
+déterminés par leurs noms de code et non par leur statut (exemple&nbsp;: slink). Ces
 noms sont identiques pendant la période de développement et une fois la
 distribution diffusée&nbsp;; des liens symboliques, qui peuvent être modifiés
-facilement, indiquent l'actuelle distribution stable. 
+facilement, indiquent la distribution stable actuelle. 
 
 <p>
 Tout ceci explique pourquoi les répertoires des distributions sont nommés à
@@ -1241,8 +1241,8 @@ pseudo-paquet <tt>wnpp</tt> et envoyer une copie 
 courrier devra décrire le paquet que vous projetez de créer, la licence de ce
 paquet et l'URL à laquelle le source peut être téléchargé. Cette liste n'est
 pas limitative. Le sujet de votre rapport de bogue devra être
-&lt;ITP<footnote><em>Intent To Package</em>: intention de mise en
-paquet</footnote>: <var>NomDuPaquet</var> -- <var> courte description
+&lt;ITP<footnote><em>Intent To Package</em>&nbsp;: intention de mise en
+paquet</footnote>&nbsp;: <var>NomDuPaquet</var> -- <var> courte description
 </var>&gt;, en remplaçant <var>NomDuPaquet</var> par le nom du paquet. La
 sévérité du bogue sera <em>whishlist</em>.  Il faudra aussi ajouter une entrée
 <tt>Closes: bug#<var>nnnnn</var></tt> dans le fichier <file>changelog</file>
@@ -1310,7 +1310,7 @@ suivants&nbsp;:
 <p>
 Tous ces champs sont obligatoires pour une installation sur les serveurs
 Debian.  Vous pouvez consulter la liste des champs de contrôle dans le
-<url id="&url-pkg-manual;" name="Debian Packaging Manual"> pour connaître
+<url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy Manual"> pour connaître
 les valeurs que prennent ces champs. Vous pouvez fermer un rapport de bogue
 automatiquement avec le champ <tt>Description</tt> (voir <ref
 id="upload-bugfix">). Nous ne verrons que le champ <tt>Distribution</tt> ici
@@ -1341,7 +1341,7 @@ architectures). Notez encore que choisir la valeur <em>stable</em> pour ce
 champ signifie que le paquet sera dirigé vers le répertoire
 <tt>proposed-update</tt> des archives Debian pour y être testé avant d'être
 effectivement inclus dans <em>stable</em>. L'équipe responsable de la
-distribution<footnote><em>the release team</em></footnote> joignable à
+distribution<footnote><em>the release team</em></footnote> (joignable à
 l'adresse &email-debian-release;) prendra la décision d'inclure ou de ne pas
 inclure votre paquet dans la distribution <em>stable</em>. C'est pourquoi vous
 pourrez choisir de leur envoyer un courrier expliquant les motifs qui vous ont
@@ -1357,7 +1357,7 @@ fichier <tt>tar</tt> sera utilis
 
 <p>
 Par défaut, <prgn>dpkg-genchanges</prgn> et <prgn>dpkg-buildpackage</prgn>
-inclurons le fichier <tt>tar</tt> amont si et seulement si le numéro de
+incluront le fichier <tt>tar</tt> amont si et seulement si le numéro de
 révision du paquet source est 0 ou 1, ce qui indique une nouvelle version
 amont. Ce comportement peut être modifié en utilisant <tt>-sa</tt> pour
 l'inclure systématiquement ou <tt>-sd</tt> pour ne jamais l'inclure.
@@ -1380,7 +1380,7 @@ exemple).
        <sect2 id="upload-frozen">Mettre à jour la distribution <em>frozen</em>
 
 <p>
-Le gèle de la distribution est un moment crucial pour Debian. C'est une chance
+Le gel de la distribution est un moment crucial pour Debian. C'est une chance
 de pouvoir synchroniser et stabiliser notre distribution comme un tout
 cohérent. Il faut donc être très vigilant quand on fait une mise à jour
 pour <em>frozen</em>.
@@ -1399,21 +1399,21 @@ conseils&nbsp;:
        <list compact>
        <item>
        Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>critique</em>,
-       <em>grave</em> ou <em>sérieux</em><footnote>respectivement
+       <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
        <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
        toujours autorisés pour les paquets qui doivent exister dans la
        distribution.
 
        <item>
        Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>critique</em>,
-       <em>grave</em> ou <em>sérieux</em><footnote>respectivement
+       <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
        <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
        autorisés pour les paquets non indispensables uniquement s'ils
        n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité.
 
        <item>
-       Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>important</em>,
-       <em>normal</em> et <em>mineur</em><footnote>respectivement
+       Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>importante</em>,
+       <em>normale</em> et <em>mineure</em><footnote>respectivement
        <em>important</em>, <em>normal</em> et <em>minor</em></footnote> sont
        autorisés, bien que découragés, sur tous les paquets si et seulement
        s'ils n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité. 
@@ -1443,7 +1443,7 @@ la s
 <p>
 Avant de mettre à jour votre paquet vous ferez quelques tests de base. Vous
 devrez au moins faire les tests suivants (il vous faudra une ancienne version
-du paquet pour cela):
+du paquet pour cela)&nbsp;:
 
        <list compact>
        <item>
@@ -1453,7 +1453,7 @@ du paquet pour cela):
 
        <item>
        Exécutez <prgn>lintian</prgn> sur votre paquet. Vous pouvez exécuter
-       <prgn>lintian</prgn> comme suit : <tt>lintian -v
+       <prgn>lintian</prgn> comme suit&nbsp;: <tt>lintian -v
        <var>package-version</var>.changes</tt>. Ce programme fera une
        vérification sur les paquets source et binaire. Si vous ne comprenez
        par les messages générés par <prgn>lintian</prgn> essayez l'option
@@ -1482,22 +1482,22 @@ du paquet pour cela):
 
 <p>
 Pour installer un paquet vous avez besoin d'un compte sur
-<ftpsite>ftp-master</ftpsite>, ce que vous devez avoir en temps que
+<ftpsite>ftp-master</ftpsite>, ce que vous devez avoir en tant que
 développeur Debian. Si vous utilisez <prgn>scp</prgn> ou <prgn>rsync</prgn>
 pour télécharger vos paquets, placez les dans
-<ftppath>&us-upload-dir;</ftppath>.  Si vous utilisez un FTP anonyme, placez
-les dans <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
+<ftppath>&us-upload-dir;</ftppath>.  Si vous utilisez un FTP anonyme,
+placez les dans <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
 
 <p>
 <em>Note&nbsp;:</em> ne téléchargez pas de paquet soumis aux lois de contrôle des
-exportations U.S. sur le serveur <tt>ftp-master</tt>, ni sur les serveurs
+exportations américaines sur le serveur <tt>ftp-master</tt>, ni sur les serveurs
 <tt>chiark</tt> et <tt>erlangen</tt>. Cet interdit couvre à peu près tous les
 logiciels de cryptographie ainsi que quelques logiciels liés aux logiciels de
 cryptographie comme les clients de courrier électronique qui utilisent le
 cryptage et l'authentification PGP. Ces logiciels doivent être téléchargés sur
 le serveur <tt>non-us</tt>. Reportez-vous à la section <ref
 id="upload-non-us"> pour en savoir plus. Si vous ne savez pas si votre paquet
-est soumis aux lois de contrôle des exportations U.S. posez la question sur la
+est soumis aux lois de contrôle des exportations américaines posez la question sur la
 liste &email-debian-devel;.
 
 <p>
@@ -1520,12 +1520,12 @@ sur votre fichier <file>.changes</file>&nbsp;:
 
 
 
-       <sect1 id="upload-non-us">Installer un paquet sur <tt>non-us</tt>
+       <sect1 id="upload-non-us">Installer un paquet sur <tt>non-US</tt>
        (pandora) 
 
 <p>
 Comme nous l'avons dit un peu plus haut, les programmes soumis au contrôle 
-des exportations U.S. ne doivent pas être installés sur <tt>ftp-master</tt>.
+des exportations américain ne doivent pas être installés sur <tt>ftp-master</tt>.
 Pour installer votre paquet, utilisez <prgn>scp</prgn> ou alors ouvrez une
 session FTP sur <ftpsite>non-us.debian.org</ftpsite> en vous identifiant avec
 votre login. Par défaut, vous pouvez utiliser le même <em>login/mot de
@@ -1543,6 +1543,33 @@ avec&nbsp;:
 <example>dinstall -n foo.changes</example>
 
 
+<p>
+Attention, les personnes résidant aux États-unis et les citoyens américains
+sont soumis à des restrictions sur l'exportation des logiciels de
+cryptographie. Au moment où j'écris, les citoyens américains peuvent exporter
+quelques logiciels de cryptographie soumis à une obligation de déclaration
+auprès du département du commerce américain.
+
+<p>
+La charte Debian n'empêche pas les résidents et citoyens américains de livrer
+des paquets sur <tt>non-US</tt> mais ils devront être vigilants en le faisant.
+Nous recommandons aux responsables concernés de prendre toutes les précautions
+nécessaires, <em>y compris consulter un juriste</em>, pour s'assurer qu'ils
+n'enfreignent pas une loi américaine en livrant un paquet sur <tt>non-US</tt>.
+
+<p>
+Pour les paquets des sections <em>non-US/main</em> et <em>non-US/contrib</em>
+les responsables devraient au moins suivre la <url id="&url-u.s.-export;"
+name="procédure décrite par le gouvernement américain">. Les responsables de
+paquets <em>non-US/non-free</em> devront en plus consulter les <url
+id="&url-notification-of-export;" name="règles de déclaration d'exportation
+pour les logiciels commerciaux">.
+
+<p>
+Cette section a pour seul but d'informer, elle n'a pas valeur de conseil
+juridique. Une fois encore, nous recommandons aux résidents et citoyens
+américains de consulter un juriste avant de livrer un paquet sur
+<tt>non-US</tt>.
 
 
        <sect1>Installer un paquet via <tt>chiark</tt>
@@ -1552,7 +1579,7 @@ Si votre connexion vers <tt>ftp-master</tt> est lente, vous avez plusieurs
 alternatives. L'une d'elles consiste à télécharger vos fichiers dans
 <tt>Incoming</tt> en passant par le serveur <tt>chiark</tt> en Europe. Comme
 cette file d'attente des mises à jour est redirigée vers <tt>ftp-master</tt>,
-les indications de la section <ref id="upload-ftp-master"> sont applicable ici
+les indications de la section <ref id="upload-ftp-master"> sont applicables ici
 aussi.
 
 <p>
@@ -1572,9 +1599,9 @@ d'ouvrir une connexion anonyme sur&nbsp;:
        <url id="&url-upload-erlangen;">.
 
 <p>
-Le téléchargement fait sur ce serveur doit être aussi complet que sil
+Le téléchargement fait sur ce serveur doit être aussi complet que s'il
 était fait dans le répertoire <tt>Incoming</tt> sur <tt>ftp-master</tt>,
-c'est à dire un fichier <file>.changes</file> et tous les fichiers mentionnés
+c'est-à-dire un fichier <file>.changes</file> et tous les fichiers mentionnés
 dans ce dernier. Le serveur vérifie que le fichier <tt>.changes</tt> est bien
 signé avec la clé PGP d'un développeur Debian pour éviter que des  faux
 paquets n'atteignent <tt>ftp-master</tt>. Vérifiez bien que le champ
@@ -1593,7 +1620,7 @@ processus.
 
 <p>
 <em>Note&nbsp;:</em> ne téléchargez pas de paquets contenant des logiciels tombant
-sous le coup de la loi de contrôle des exportations U.S. sur
+sous le coup de la loi de contrôle des exportations américaine sur
 <tt>erlangen</tt>. Comme les paquets téléchargés ici vont vers
 <tt>ftp-master</tt>, les règles décrites dans la section <ref
 id="upload-ftp-master"> sont appliquables ici aussi.
@@ -1656,7 +1683,7 @@ pr
 
 <p>
 Le programme <prgn>dupload</prgn> est suffisamment intelligent pour déterminer
-où devra aller l'annonce et envoyer le mail sur la bonne liste. Voir <ref
+où devra aller l'annonce et envoyer le courrier sur la bonne liste. Voir <ref
 id="dupload">.
 
 
@@ -1697,7 +1724,7 @@ champs. Les valeurs du fichier <file>debian/control</file> sont juste des
 indications.
 
 <p>
-Les administrateurs de l'archive tracent les sections et priorités des paquets
+Les administrateurs de l'archive indiquent les sections et priorités des paquets
 dans le fichier <em>override</em>. De temps en temps, ce fichier doit être
 corrigé. Modifier le fichier <file>control</file> du paquet n'aura aucun
 effet. Il vous faudra écrire à &email-override; ou faire un rapport de bogue
@@ -1729,7 +1756,7 @@ gel de la distribution de d
 paquet ne peut pas fournir un correctif dans un délai raisonnable.
 
 <p>
-Ce chapitre contient des informations qui vous expliquerons quand et comment
+Ce chapitre contient des informations qui vous expliqueront quand et comment
 faire des livraisons indépendantes. Une distinction fondamentale doit être
 faite entre les mises à jour indépendantes sources et les mises à jour 
 indépendantes binaires. Elle est explicitée dans la section suivante.
@@ -1772,19 +1799,19 @@ nous ne faisons pas de distinction entre les mises 
 porteurs et les autres mises à jour indépendantes dans le vocabulaire.
 
 <p>
-Les mises à jours indépendantes sources et binaires sont toutes deux couvertes
+Les mises à jour indépendantes sources et binaires sont toutes deux couvertes
 par l'expression «&nbsp;mise à jour indépendante&nbsp;»
 (NMU<footnote>Non-maintainer upload</footnote>).  Pourtant cela conduit souvent
 à des confusions car beaucoup associent «&nbsp;mise à jour indépendante&nbsp;»
 et «&nbsp;mise à jour indépendante source&nbsp;». Il faut donc rester
 vigilant. Dans ce chapitre, si j'utilise «&nbsp;mise à jour
-indépendante&nbsp;» seul, il s'agit des deux types de livraison.
+indépendante&nbsp;» seul, il s'agit des deux types de livraisons.
 
 
 
 
 
-       <sect id="nmu-who">Qui peut faire une mise à jour indépendante
+       <sect id="nmu-who">Qui peut faire une mise à jour indépendante&nbsp;?
 
 <p>
 Seuls les responsables Debian officiels peuvent faire des mises à jour
@@ -1796,7 +1823,7 @@ syst
 rustines et les rapports de bogue soignés.
 
 
-       <sect id="nmu-when">Quand faire une mise à jour indépendante source
+       <sect id="nmu-when">Quand faire une mise à jour indépendante source&nbsp;?
 
 <p>
 Les recommandations pour déterminer quand faire une mise à jour indépendante
@@ -1810,14 +1837,14 @@ mises 
 correctif doit être livré le plus tôt possible. Dans ce cas, le responsable de
 sécurité Debian<footnote>Debian Security Manager</footnote> entrera en contact
 avec le responsable du paquet pour s'assurer qu'un correctif sera livré dans
-un délai raisonnable (moins de 48 heures). Si le mainteneur ne peut pas
+un délai raisonnable (moins de 48&nbsp;heures). Si le mainteneur ne peut
 fournir ce correctif suffisamment vite ou s'il ne peut être joint à temps, le
 responsable de sécurité pourra corriger le paquet (i.e. faire une mise à jour
 indépendante source).
 
 <p>
 Pendant la phase de gel (voir <ref id="upload-frozen">), les livraisons qui
-corrigent les bogues de sévérité <em>sérieux</em> (i.e. <em>serious</em>) et
+corrigent les bogues de sévérité <em>sérieuse</em> (i.e. <em>serious</em>) et
 supérieures sont encouragées et acceptées. Même pendant cette période, vous
 devrez tenter d'entrer en contact avec le responsable du paquet&nbsp;; il pourrait
 bien être sur le point de livrer un paquet corrigé lui aussi. Comme pour
@@ -1843,7 +1870,7 @@ pas il est probablement correct de faire une mise 
 
        <item>
        Lancez-vous. Corrigez le bogue et envoyez votre rustine au système de
-       suivi des bogues. Construisez le paquet et testez le comme décrit dans
+       suivi des bogues. Construisez le paquet et testez-le comme décrit dans
        la section <ref id="upload-checking">. Utilisez le paquet chez vous.
 
        <item>
@@ -1873,7 +1900,7 @@ pas il est probablement correct de faire une mise 
 
 
        <sect id="nmu-guidelines">Comment faire une mise à jour indépendante
-       source
+       source&nbsp;?
 
 <p>
 Les règles qui suivent s'appliquent aux porteurs tant qu'ils jouent le double
@@ -1888,7 +1915,7 @@ Tout d'abord il est capital que ces mises 
 intrusives que possible. Ne faites pas de ménage, ne modifiez pas le nom des
 modules ou des fichiers, ne déplacez pas les répertoires&nbsp;; plus généralement ne
 corrigez pas ce qui n'est pas cassé.  Faites une rustine aussi petite que
-possible. Si certaines choses froissent votre sens de l'esthétique, parlez en
+possible. Si certaines choses froissent votre sens de l'esthétique, parlez-en
 au responsable du paquet, au responsable amont ou soumettez un rapport de
 bogue. Quoiqu'il en soit, les changements esthétiques <em>ne doivent pas</em>
 être fait lors d'une mise à jour indépendante.
@@ -1939,7 +1966,7 @@ n'est pas suffisamment intelligent pour reconna
 Attention, les porteurs qui ne font que recompiler les paquets pour d'autres
 architectures n'ont pas besoin de renuméroter les paquets. Les porteurs ne
 doivent utiliser de nouveaux numéros de version que s'ils modifient les
-paquets sources qu'ils recompilent, c'est à dire s'ils font une mise à jour
+paquets sources qu'ils recompilent, c'est-à-dire s'ils font une mise à jour
 indépendante source et non une mise à jour indépendante binaire.
 
 
@@ -1979,7 +2006,7 @@ syst
 
 <p>
 Et si vous vous contentez de recompiler le paquet&nbsp;? Le processus diffère
-suivant que vous agissez en temps que porteur ou pas. Si vous faites une mise
+suivant que vous agissez en tant que porteur ou pas. Si vous faites une mise
 à jour indépendante qui ne nécessite rien de plus qu'une recompilation et
 n'agissez pas en temps que porteur (i.e. une nouvelle bibliothèque partagée
 est disponible, un bogue a été corrigé dans <package>debhelper</package>),
@@ -2003,8 +2030,8 @@ Cela permet de s'assurer que chacun sait que le bogue est corrig
 à jour indépendante tout en laissant le rapport de bogue ouvert jusqu'à ce que
 le responsable du paquet incorpore les modifications de cette mise à jour dans
 la version officielle du paquet. Si nécessaire, ouvrez des rapports de bogue
-avec les rustines correspondantes ou assurez vous que l'un des rapports de
-bogue déjà ouvert comporte ses rustines.
+avec les rustines correspondantes ou assurez-vous que l'un des rapports de
+bogue déjà ouvert comporte ces rustines.
 
 <p>
 Le responsable officiel pourra choisir d'appliquer la rustine, il pourra aussi
@@ -2094,7 +2121,7 @@ des erreurs de mise en paquet dans le paquet source. Voici une
        Ne choisissez pas d'autre valeur que <em>all</em> ou <em>any</em> pour
        le champ architecture sans avoir de bonnes raisons pour le faire. Trop
        souvent, les développeurs ne respectent pas les instructions du
-       <url id="&url-pkg-manual;" name="Debian Packaging Manual">. Choisir
+       <url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy Manual">. Choisir
        la valeur «&nbsp;i386&nbsp;» est la plupart du temps incorrect.
 
        <item>
@@ -2181,18 +2208,18 @@ utilisant la cible <em>binary-arch</em> de <file>debian/rules</file>.
 
        
        <sect1 id="source-nmu-when-porter"> <heading>Quand faire une mise à
-       jour indépendante source pour un portage</heading>
+       jour indépendante source pour un portage&nbsp;?</heading>
 
 <p>
-Les porteurs qui font des mises à jours indépendantes sources suivent
+Les porteurs qui font des mises à jour indépendantes sources suivent
 généralement des instructions de la section <ref id="nmu"> tout comme les
-non-porteurs. Les délais d'attente sont cependant plus court car les porteurs
+non-porteurs. Les délais d'attente sont cependant plus courts car les porteurs
 doivent manipuler un grand nombre de paquets.
 
 <p>
 À nouveau, la situation diffère selon la distribution visée. Une correction
 cruciale (i.e. rendre un paquet compilable sur une architecture supportée par
-la prochaine distribution) peut être installé <em>sans</em> délai pour la
+la prochaine distribution) peut être installée <em>sans</em> délai pour la
 distribution gelée.
 
 <p>
@@ -2201,14 +2228,14 @@ instructions pr
 d'abord, le temps d'attente raisonnable -- délai entre le moment ou vous
 envoyez un rapport au système de suivi des bogues et le moment où vous pouvez
 faire une mise à jour indépendante <em>(NMU)</em> -- est de sept jours. Ce
-délai peut être raccourci si le problème est crucial et mets l'effort de
-portage en difficulté, à la discrétion de l'équipe de portage. (Souvenez vous,
+délai peut être raccourci si le problème est crucial et met l'effort de
+portage en difficulté, à la discrétion de l'équipe de portage. (Souvenez-vous,
 il ne s'agit pas d'un règlement mais de recommandations communément
 acceptées).
 
 <p>
 Deuxième différence, les porteurs qui font des mises à jour indépendantes
-sources doivent choisir une sévérité <em>sérieux</em> (i.e.
+sources doivent choisir une sévérité <em>sérieuse</em> (i.e.
 <em>serious</em>)ou supérieure quand ils envoient leur rapport au système de
 suivi des bogues. Ceci assure qu'un paquet source unique permet de produire un
 paquet binaire pour chaque architecture supportée au moment de la sortie de la
@@ -2243,7 +2270,7 @@ leurs paquets ou aux r
 
 
        <sect1 id="quinn-diff">
-       <heading><package>quinn-diff</package
+       <heading><package>quinn-diff</package>
 
 <p>
 <package>quinn-diff</package> est utilisé pour localiser les différences d'une
@@ -2260,7 +2287,7 @@ l'architecture <var>X</var> doivent 
 <p>
 Le système <package>buildd</package> est un système distribué pour la
 compilation d'une distribution. Il est habituellement utilisé en conjonction
-avec des automates de compilation, ce sont des machines «&nbsp;esclave&nbsp;»
+avec des automates de compilation, ce sont des machines «&nbsp;esclaves&nbsp;»
 qui récupèrent des paquets sources et tentent de les compiler. Il est aussi
 possible d'interagir par courrier électronique avec ce système. Cette
 interface est utilisée par les porteurs pour récupérer un paquet source (en
@@ -2330,7 +2357,7 @@ un paquet doit 
 Si vous avez besoin de modifier la section de l'un de vos paquets, modifiez
 les informations de contrôle du paquet pour le placer dans la section désirée
 et téléchargez à nouveau votre paquet dans l'archive. Reportez-vous au
-<url id="&url-pkg-manual;" name="Debian Packaging Manual"> pour en savoir
+<url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy Manual"> pour en savoir
 plus.  Lisez attentivement le rapport d'installation qui vous sera envoyé lors
 de l'archivage de votre paquet. Si pour une raison ou une autre le paquet
 est toujours à son ancien emplacement, envoyez un rapport de bogue sur le
@@ -2382,7 +2409,7 @@ Il peut vous arriver de vous tromper en nommant un paquet et avoir besoin de le
 renommer. Dans ce cas, vous devrez intervenir en deux étapes. D'abord,
 modifier votre fichier <file>debian/control</file> pour que votre paquet
 renommé remplace et entre en conflit avec le nom de paquet que vous voulez
-remplacer. Reportez-vous au <url id="&url-pkg-manual;" name="Debian Packaging
+remplacer. Reportez-vous au <url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy
 Manual"> pour les détails. Une fois que votre paquet est installé dans
 l'archive, faites un rapport de bogue sur le pseudo-paquet
 <tt>ftp.debian.org</tt> demandant la suppression du paquet mal nommé.
@@ -2397,17 +2424,17 @@ l'archive, faites un rapport de bogue sur le pseudo-paquet
 Si vous ne pouvez plus maintenir un paquet, vous devez en informer les autres
 et faire le nécessaire pour qu'il soit marqué <em>abandonné</em>(i.e.
 <em>orphaned</em>). Vous devriez aussi remplacer votre nom par <tt>Debian QA
-Group &lt;debian-qa@lists.debian.org&gt;</tt> dans le champ
+Group &orphan-address;</tt> dans le champ
 <tt>maintainer</tt> du paquet et faire un rapport de bogue sur le
 pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>. Le titre de votre rapport de bogue devra être
 «&nbsp;<tt>O<footnote><em>Orphaned</em>&nbsp;: abandonné.</footnote>:
 <var>paquet</var> -- <var>courte description</var></tt>&nbsp;» pour indiquer
-que le paquet est orphelin.  La sévérité du bogue sera <em>normal</em>. Si le
+que le paquet est orphelin.  La sévérité du bogue sera <em>normale</em>. Si le
 paquet est particulièrement important pour la distribution il vous faudra
 faire un rapport de bogue sur le pseudo-paquet <tt>wnpp</tt>, titrer
 «&nbsp;<tt>RFA<footnote><em>Request For Adoption</em>&nbsp;: offre
 d'adoption.</footnote>: <var>paquet</var> -- <var>courte
-description</var></tt>&nbsp;» et lui affecter la sévérité <em>important</em>.
+description</var></tt>&nbsp;» et lui affecter la sévérité <em>importante</em>.
 Il vous faudra aussi envoyer une annonce sur la liste &email-debian-devel;
 pour demander un nouveau responsable.
 
@@ -2425,7 +2452,7 @@ id="&url-wnpp;"> pour en savoir plus.
 <p>
 Une liste des paquets en attente de nouveau responsable est disponible à la
 page <url id="&url-wnpp;" name="Work-Needing and Prospective Packages">. Si
-vous voulez prendre en charge un paquet de cette liste reportez vous à la page
+vous voulez prendre en charge un paquet de cette liste reportez-vous à la page
 susmentionnée pour connaître la procédure à suivre.
 
 <p>
@@ -2491,7 +2518,7 @@ Debian.
 
 <p>
 En temps que responsable Debian, vous trouvez des bogues dans d'autres paquets
-ou bien des rapports de bogue concernant vos paquets devrait être réassignés
+ou bien des rapports de bogue concernant vos paquets devraient être réassignés
 à d'autres paquets. La page d'aide du <url id="&url-bts-control;"
 name="système de suivi des bogues"> vous explique comment le faire.
 
@@ -2506,7 +2533,7 @@ propre en d
 
 <p>
 Pour faire encore mieux, vous pouvez consulter d'autres paquets, grouper les
-bogues qui ont été tracés plusieurs fois ou affecter la sévérité
+bogues qui ont été rapportés plusieurs fois ou affecter la sévérité
 <em>corrigé</em> (i.e. <em>fixed</em>) à un rapport dont le bogue a été
 corrigé.  Attention, quand vous n'êtes ni le rapporteur d'un bogue ni le
 responsable du paquet vous ne devez pas clore le rapport (à moins que vous
@@ -2519,7 +2546,7 @@ n'ayez l'autorisation du responsable).
 
 <p>
 Assurez-vous que toutes vos discussions concernant les bogues sont envoyées au
-rapporteur du bogue et au bogue lui même (<email>123@bugs.debian.org</email>
+rapporteur du bogue et au bogue lui-même (<email>123@bugs.debian.org</email>
 par exemple).
 
 <p>
@@ -2552,7 +2579,7 @@ Si vous utilisez une version r
 vous remplissez convenablement le fichier <file>changelog</file>, le logiciel de
 maintenance de l'archive fermera les rapports de bogue automatiquement. Tout ce
 que vous avez à faire est de respecter la syntaxe suivante dans votre fichier
-<file>debian/changelog</file> :
+<file>debian/changelog</file>&nbsp;:
 <example>
 acme-cannon (3.1415) unstable; urgency=low
 
@@ -2649,7 +2676,7 @@ documentations de ces paquets.
 Le paquet <package>dpkg-dev</package> contient les outils (y compris
 <prgn>dpkg-source</prgn>) nécessaires pour déballer, fabriquer et livrer des
 paquets Debian source. Ces utilitaires fournissent les fonctionnalités bas
-niveau indispensables pour créer et manipuler les paquets&nbsp;; en temps que tel,
+niveau indispensables pour créer et manipuler les paquets&nbsp;; en tant que tel,
 ils sont indispensables à tout responsable Debian.
 
 
@@ -2787,7 +2814,7 @@ pour ne plus envoyer de courrier (voir <ref id="upload-announce">).
 de fabriquer un paquet sans être root (en général les paquets installent des
 fichiers appartenant à <em>root</em>). Si vous avez installé
 <package>fakeroot</package> vous pouvez par exemple écrire
-<tt>dpkg-buildpackage -rfakeroot</tt> en temps qu'utilisateur.
+<tt>dpkg-buildpackage -rfakeroot</tt> en tant qu'utilisateur.