chiark / gitweb /
updated PUBLISHDIR
[developers-reference.git] / developers-reference.fr.sgml
index b93f9a3..5082228 100644 (file)
@@ -5,12 +5,12 @@
   <!-- common, language independant entities -->
   <!entity % commondata  SYSTEM "common.ent" > %commondata;
   <!-- CVS revision of this document -->
-  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.20 $">
+  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.32 $">
 
   <!-- if you are translating this document, please notate the RCS
        revision of the developers reference here -->
   <!--
-    <!entity cvs-en-rev "1.71">
+    <!entity cvs-en-rev "1.91">
     -->
 ]>
 <debiandoc>
 <author>version française par Antoine Hulin <email>antoine.hulin@origan.fdn.org</email>
 <author>et les membres de la liste
 <email>debian-l10n-french@lists.debian.org</email>
-<version>version &version;, &date-fr;
+<version>Version &version;, &date-fr; (version française 20020506).
 
 <copyright>
 
 <copyrightsummary>
- Copyright &copy;1998 &ndash; 2001 Adam Di Carlo</copyrightsummary>
+ Copyright &copy;1998 &ndash; 2002 Adam Di Carlo</copyrightsummary>
 <copyrightsummary>
 Copyright &copy;1997, 1998 Christian Schwarz.</copyrightsummary>
 
 <p>
 Ce manuel est un logiciel libre&nbsp;; il peut être redistribué et/ou modifié selon
-les termes de la licence grand public du projet GNU (GNU GPL), telle que
+les termes de la licence publique générale du projet GNU (GNU GPL), telle que
 publiée par la «&nbsp;Free Software Foundation&nbsp;» (version 2 ou toute
-version supérieure).
+version postérieure).
 
 <p>
 Il est distribué dans l'espoir qu'il sera utile, mais <em>sans aucune
 garantie</em>, sans même la garantie implicite d'une possible valeur marchande
-ou d'une adéquation à un besoin particulier. Consultez la licence grand public
+ou d'une adéquation à un besoin particulier. Consultez la licence publique générale
 du projet GNU pour plus de détails.
 
 <p>
-Une copie de la licence grand public du projet GNU est disponible dans le
-fichier &file-GPL; de la distribution Debian GNU-Linux ou sur la toile : <url
-id="&url-gpl" name="la licence grand public du projet GNU">. Vous pouvez
+Une copie de la licence publique générale du projet GNU est disponible dans le
+fichier &file-GPL; de la distribution &debian-formal; ou sur la toile&nbsp;: <url
+id="&url-gpl" name="la licence publique générale du projet GNU">. Vous pouvez
 également l'obtenir en écrivant à la &fsf-addr;.
 
 
@@ -171,7 +171,7 @@ r
        <item><em>Unstable</em>&nbsp;: Nom de la distribution en cours de
        développement. Cette distribution contient les paquets envoyés par
        les développeurs. Ceux-ci étant humains, elle est parfois cassée (<ref
-       id="life-cycle">).
+       id="sec-dists">).
 
        <item><em>Testing</em>&nbsp;: Nom de la distribution en test. Cette
        distribution reçoit les paquets des développeurs qui ont passé une
@@ -179,17 +179,11 @@ r
        bogue remettant en cause la distribution (cf. <em>Release critical bug</em>)
        n'a été découvert. Cette distribution n'a pas été testée
        en profondeur. Elle est cependant sensée être plus stable que
-       <em>unstable</em> (<ref id="life-cycle">).
-
-       <item><em>Frozen</em>&nbsp;: Nom de la distribution gelée. Cette
-       distribution apparaît pendant quelques mois avant la sortie d'une
-       nouvelle distribution stable. Elle est destinée à être testée en
-       profondeur et ne reçoit que des corrections de bogues (<ref
-       id="life-cycle">).
+       <em>unstable</em> (<ref id="sec-dists">).
 
        <item><em>Stable</em>&nbsp;: Nom de la distribution dite stable. Cette
        distribution a été testée, validée et diffusée (<ref
-       id="life-cycle">).
+       id="sec-dists">).
 
        <item><em>Debian maintainer</em>&nbsp;: responsable Debian, développeur
        Debian (parfois mainteneur). Personne qui fait officiellement
@@ -225,10 +219,12 @@ r
        <chapt id="new-maintainer">Devenir responsable Debian
 
 
-       <sect>Pour commencer
+       <sect id="getting-started">Pour commencer
 
 <p>
-Vous avez lu toute la documentation, vous comprenez l'intérêt de tout ce qui
+Vous avez lu toute la documentation, vous avez examiné le <url
+id="&url-newmaint-guide;" name="guide du nouveau responsable">, vous comprenez
+l'intérêt de tout ce qui
 se trouve dans le paquet exemple <package>hello</package> et vous vous
 apprêtez à mettre en paquet votre logiciel préféré. Comment devenir
 responsable Debian et intégrer votre travail au projet&nbsp;?
@@ -257,83 +253,70 @@ id="mentors"> pour les d
 <em>Linux People IRC</em> (c.-à-d. <tt>irc.debian.org</tt>) pourra aussi être
 utile.
 
-
+<p>
+Quand vous avez choisi la manière dont vous contriburez au projet
+&debian-formal;, prenez contact avec les responsables Debian qui travaillent
+sur des tâches similaires. Ainsi vous pouvez apprendre auprès de personnes
+expérimentées.  Si, par exemple, vous voulez mettre en paquet des logiciels
+existants, trouvez-vous un parrain. Un parrain est une personne qui
+travaillera sur vos paquets avec vous et les téléchargera dans l'archive
+Debian une fois qu'il sera satisfait de votre mise en paquet. Pour trouver
+un parrain, envoyez une demande de parrainage à la liste
+&email-debian-mentors; en vous présentant et en décrivant votre paquet (voir
+<ref id="sponsoring"> pour en savoir plus sur le sujet). Si vous préférez
+porter Debian sur une architecture ou un noyau alternatif, abonnez vous aux
+listes dédiées au portage et demandez-y comment démarrer. Finalement, si vous
+êtes intéressé par la documentation ou l'assurance qualité (QA) vous pouvez
+contacter les responsables qui travaillent déjà sur ces tâches et proposer des
+rustines et des améliorations.
 
 
        <sect id="registering">Devenir responsable Debian
 
 <p>
-Avant de décider de devenir responsable Debian, il vous faudra lire le <url
-id="&url-social-contract;" name="Contrat social Debian">. Vous faire
-enregistrer comme responsable implique que vous adhériez à ce contrat social
+Avant de décider de devenir responsable Debian, il vous faudra lire toute la
+documentation disponible dans le <url id="&url-newmaint;" name="coin du
+nouveau responsable">. Elle décrit toutes les étapes préparatoires qu'il vous
+faudra franchir avant de déposer votre candidature.
+
+Par exemple, avant d'être candidat, il vous faudra lire le
+<url id="&url-social-contract;" name="contrat social Debian">. Devenir responsable
+Debian implique que vous adhériez à ce contrat social
 et que vous vous engagiez à le soutenir&nbsp;; il est très important que les
 responsables soient en accord avec les principes fondamentaux qui animent le
-projet Debian GNU-Linux. Lire le <url id="&url-gnu-manifesto;" name="Manifeste
+projet &debian-formal;. Lire le <url id="&url-gnu-manifesto;" name="Manifeste
 GNU"> est aussi une bonne idée.
 
 <p>
-Le processus d'enregistrement a pour but de vérifier votre identité et vos
-intentions. Le nombre de personnes travaillant pour Debian GNU-Linux a atteint
-&number-of-maintainers; et notre système est utilisé dans un certain nombre
-d'endroits très importants : nous devons rester attentifs pour éviter un acte
-malveillant. C'est pourquoi nous contrôlons les nouveaux responsables avant de
-leur donner un compte sur nos serveurs et les autoriser à ajouter des paquets
-dans l'archive.
+Le processus d'enregistrement a pour but de vérifier votre identité, vos
+intentions et vos compétences. Le nombre de personnes travaillant pour
+&debian-formal; a atteint &number-of-maintainers; et notre système est utilisé
+dans plusieurs endroits très importants&nbsp;: nous devons rester
+attentifs pour éviter un acte malveillant. C'est pourquoi nous contrôlons les
+nouveaux responsables avant de leur donner un compte sur nos serveurs et les
+autoriser à ajouter des paquets dans l'archive.
 
 <p>
-Pour votre enregistrement il sera nécessaire d'envoyer les informations
-suivantes<footnote>Voir la page  <url id="&url-newmaint-checklist;"
-name="Checklist for applicants">.</footnote> après une
-première prise de contact à l'adresse &email-new-maintainer;&nbsp;:
-
-       <list compact>
-       <item>
-       Votre nom.
-
-       <item>
-       Le <em>login</em> que vous voudriez avoir sur <tt>master</tt> (maximum
-       huit caractères) ainsi que l'adresse qui sera utilisée pour votre
-       inscription à la liste &email-debian-private; (il s'agira soit de
-       votre adresse personnelle soit de votre adresse <tt>debian.org</tt>
-       fraîchement acquise).
-
-       <item>
-       Un numéro de téléphone où nous pouvons vous joindre. Souvenez-vous que
-       l'équipe <em>New maintainer</em> appelle généralement le soir pour
-       limiter les coûts de communication longue distance. Ne donnez pas de
-       numéro professionnel à moins d'y être souvent le soir.
+Pour devenir responsable, il faudra montrer que vous pouvez faire du bon travail
+et être un bon contributeur. Pour cela, vous pourrez proposer des
+rustines par le système de suivi des bogues (BTS) ou maintenir un paquet
+parrainé pendant un temps. Nous attendons aussi des contributeurs qu'ils
+soient intéressés par le projet dans son ensemble et pas uniquement par leurs
+propes paquets. Si vous pouvez aider d'autres responsables en fournissant des
+informations sur un bogue ou même avec une rustine, faite-le&nbsp;!
 
-       <item>
-       Une déclaration de vos intentions. C'est à dire, sur quel paquet vous
-       pensez travailler, à quel portage vous comptez participer ou comment
-       vous comptez contribuer au projet.
-
-       <item>
-       Une déclaration indiquant que vous avez lu et acceptez de soutenir le
-       <url id="&url-social-contract;" name="Contrat social Debian">.
-
-       <item>
-       Un moyen de vérifier votre identité réelle. Les moyens suivants feront
-       l'affaire&nbsp;:
-
-               <list compact>
-               <item>
-               une clé OpenPGP signée par une signature connue telle qu'un
-               responsable Debian que vous aurez rencontré
-               <em>physiquement</em> ou un service d'authentification qui
-               vérifie votre identité (Verisign par exemple)<footnote>Un
-               service d'authentification qui vérifie votre adresse
-               électronique mais pas votre identité ne conviendra pas.
-               </footnote>,
-
-               <item>
-               une copie (numérisée ou photocopiée) de n'importe quel
-               document officiel prouvant votre identité (certificat de
-               naissance, carte d'identité, permis de conduire, etc...). Pour
-               un envoi électronique, signez avec votre clé OpenPGP. 
-
-               </list>
-       </list>
+<p>
+Pour votre candidature, vous devrez être familiarisé avec la philosophie du
+projet Debian et avec sa documentation technique. Il vous faudra aussi une
+clé GPG signée par un responsable Debian. Si votre clé GPG n'est pas encore
+signée, vous devriez essayer de recontrer un responsable Debian pour le faire.
+La <url id="&url-gpg-coord;" name="page de coordination des signatures de clé
+GPG"> devrait vous aider à trouver un responsable Debian près de chez vous.
+(Si vous ne trouvez pas de responsable près de chez vous, il existe un second
+moyen pour valider votre identité. Vous pouvez envoyer une photo d'identité
+signée avec votre clé GPG. Privilégiez tout de même la clé GPG signée pour 
+valider une identité. Reportez-vous à la <url id="&url-newmaint-id;"
+name="page d'identification"> pour en savoir plus sur ces deux options.)
 
 <p>
 Si vous n'avez pas de clé OpenPGP, créez-la. Tout responsable a besoin d'une
@@ -361,14 +344,6 @@ identifiant&nbsp;; cela 
 fait automatiquement.
 
 <p>
-Souvenez-vous que l'un des noms de votre clé doit correspondre à l'adresse de
-mainteneur officiel que vous indiquez dans vos paquets. Par exemple, j'affecte
-le responsable du paquet <package>developers-reference</package> à «&nbsp;Adam
-Di Carlo &lt;aph@debian.org&gt;&nbsp;»&nbsp;; alors l'un des identifiants de ma clé
-doit être cette même valeur «&nbsp;Adam Di Carlo
-&lt;aph@debian.org&gt;&nbsp;».
-
-<p>
 Si votre clé publique n'est pas sur un serveur public tel que &pgp-keyserv;,
 reportez-vous à la documentation disponible localement dans &file-keyservs;.
 Cette documentation explique comment mettre votre clé publique sur un serveur.
@@ -376,49 +351,43 @@ L'
 clés si elle n'y est pas déjà.
 
 <p>
-Pour cause de restriction sur le droit à l'exportation aux États-Unis,
-certains paquets, dont <package>gnupg</package>, sont hébergés sur
-des serveurs FTP en dehors des États-Unis. Vous trouverez les adresses
-de ces serveurs dans le fichier <url id="&url-readme-non-us;">.  
-
-<p>
 Certains pays limitent l'usage des logiciels de cryptographie.  Cela ne
 devrait cependant pas avoir d'impact sur l'activité d'un responsable de paquet
 car il peut être tout à fait légal d'utiliser des logiciels de cryptographie
 pour l'authentification plutôt que pour le cryptage (comme c'est le cas en
-France). Le projet Debian ne nécessite en aucune manière de cryptographie en
+France). &debian-formal; ne nécessite en aucune manière de cryptographie en
 tant que cryptage. Si vous vivez dans un pays où l'usage de la cryptographie
 pour authentification est interdit, contactez-nous pour que nous prenions des
 dispositions particulières.
 
 <p>
-Une fois que votre dossier est prêt et que votre clé publique est accessible sur
-les serveurs de clés publiques, envoyez votre candidature sur la liste
-&email-new-maintainer; pour être enregistré comme responsable Debian et
-pouvoir ajouter vos paquets dans l'archive. Ce message doit contenir votre nom
-et votre adresse électronique. Toutes les informations présentées plus tôt
-seront requises une fois que votre responsable de canditature aura été
-désigné.  Le responsable de candidature<footnote>Application manager</footnote> est votre accompagnateur dans le
-processus d'enregistrement et vous pouvez toujours lui demander où en est
-votre candidature. Vous pouvez aussi consulter le <url id="&url-newmaint-db;"
-name="tableau de bord des candidatures"> sur le site Debian.
+Pour faire acte de candidature, il vous faut un responsable Debian qui
+vérifiera votre candidature (un <em>avocat</em>). Après avoir contribué au
+projet Debian pendant un temps, quand vous choisissez de devenir un
+responsable Debian officiel, un responsable déjà enregistré avec qui vous
+aurez travaillé dans les derniers mois devra exprimer que, d'après lui, vous
+pouvez contribuer avec succès au projet Debian.
 
 <p>
-Pour en savoir plus, consultez le <url id="&url-newmaint;" name="coin des
-nouveaux responsables"> sur le site Debian.
+Quand vous avez trouvez un <em>avocat</em>, quand votre clé GPG est signée et
+quand vous avez contribuez pendant un temps au projet vous êtes près pour
+faire acte de candidature. Il vous suffit pour cela de vous enregistrer sur
+notre <url id="&url-newmaint-apply;"  name="page de candidature">. Ensuite,
+votre avocat devra confirmer votre candidature. Quand il aura accompli cette
+tâche, un responsable de candidature<footnote>Application manager</footnote>
+sera désigné pour vous accompagner dans le processus d'enregistrement. Vous
+pouvez toujours consulter le <url id="&url-newmaint-db;" name="tableau de bord
+des candidatures"> pour connaître l'état de votre candidature.
+
 
 <p>
-Une fois que votre dossier aura été reçu et traité, vous devriez 
-recevoir les informations concernant votre compte Debian.  Si vous
-ne recevez rien pendant un mois, envoyez un message de relance demandant si
-votre candidature initiale a bien été reçue. Ne renvoyez <em>pas</em> votre
-candidature initiale, cela embrouillerait l'équipe <em>New maintainer</em>.
-Soyez patient, en particulier à l'approche de la sortie d'une
-distribution&nbsp;; des erreurs ont parfois lieu et les gens peuvent manquer
-de temps pour cette activité bénévole.
+Pour en savoir plus, consultez le <url id="&url-newmaint;" name="coin des
+nouveaux responsables"> sur le site Debian. Assurez-vous de bien connaître
+les étapes nécessaires au processus d'enregistrement avant vous porter
+candidat. Vous gagnerez beaucoup de temps si vous êtes bien préparé.
 
 
-       <sect id="mentors">Mentors Debian
+       <sect id="mentors">Mentors et parrains Debian
 <p>
 La liste de diffusion &email-debian-mentors; a été créée pour les
 responsables débutants qui cherchent de l'aide pour leur première
@@ -431,9 +400,15 @@ Ceux qui pr
 privée) doivent aussi poster dans cette liste, un développeur 
 expérimenté se portera volontaire pour les aider.
 
+<p>
+De plus, si vous avez des paquets prêts à être intégrés mais attendez le
+résultat de votre candidature, vous pouvez chercher un parrain qui
+téléchargera les paquets pour vous. Les parrains sont des responsables Debian
+officiels volontaires pour examiner vos paquets et les télécharger pour vous.
+Vous pouvez demander un parrainage à l'adresse <url id="&url-sponsors;">.
 
-
-
+<p>
+Si vous désirez être mentor ou parrain, reportez vous à <ref id="newmaint">.
 
 
        <chapt id="developer-duties">Les charges du responsable Debian
@@ -548,7 +523,7 @@ amonts.
 
 <p>
 Les bogues bloquants pour la distribution<footnote>Traduction de l'anglais
-<em>Release critical bug (RCB)</em></footnote> sont les bogues de gravité
+<em>Release-critical bug (RCB)</em></footnote> sont les bogues de gravité
 <em>critique</em>, <em>grave</em> et <em>sérieuse</em><footnote>Respectivement
 <em>critical</em>, <em>grave</em> et <em>serious</em> en anglais</footnote>.
 Ces bogues peuvent retarder la diffusion d'une distribution Debian et/ou
@@ -583,7 +558,24 @@ des bogues (vous pouvez demander de l'aide sur les listes  &email-debian-qa;
 et &email-debian-devel;).  
 
 
-       <sect>Démissionner courtoisement
+       <sect id="mia-qa">Responsables injoignables
+<p>
+Si vous remarqué qu'un paquet manque d'attention, assurez-vous que le
+responsable est toujours actif et continuera à travailler sur son paquet.
+Essayez de le contacter.
+
+<p>
+Si vous n'obtenez pas de réponse après quelques semaines, rassemblez toutes
+les informations utiles sur ce responsable. Commencez par consulter la <url
+id="http://db.debian.org" name="base de données des développeurs"> pour
+déterminer si le responsable est en vacances et quand il a été vu pour la
+dernère fois. Listez les paquets importants gérés par ce responsable et les
+bogues bloquants pour la distribution qui concernent ces paquets.
+
+<p> Envoyez toutes ces informations à &email-debian-qa; pour que l'équipe
+d'assurance qualité prenne les mesures nécessaires.
+
+       <sect>Démissionner
 <p>
 Si vous choisissez de quitter le projet Debian, procédez comme suit&nbsp;: 
 
@@ -602,6 +594,76 @@ Si vous choisissez de quitter le projet Debian, proc
        </enumlist>
 
 
+       <chapt><heading>Au dela de la mise en paquet</heading>
+
+<p>
+Le projet Debian nécessite bien plus que la mise en paquet des logiciels et la
+maintenance de ces paquets. Ce chapitre décrit d'autres types de contributions
+&mdash; contributions souvent d'importance critique pour le projet Debian
+&mdash; au dela de la création et de la maintenance de paquet.
+
+<p>
+En tant qu'organisation basée sur le volontariat, Debian compte sur
+l'appréciation de ces membres qui choisiront sur quoi ils veulent travailler
+et sur quoi il est le plus important de passer son temps.
+
+       <sect id="newmaint"><heading>Interaction avec les nouveaux
+       responsables</heading>
+
+<p>
+Le succès de Debian dépend de sa capacité à attirer et retenir des volontaires
+de talent. Si vous êtes un responsable expérimenté, nous vous recommandons de
+vous impliquer dans le recrutement de nouveaux responsables.  Cette section
+décrit comment aider les nouveaux responsables.
+
+       <sect1 id="sponsoring">Parrainer un paquet
+
+<p>
+Parrainer un paquet signifie télécharger un paquet pour un responsable qui
+n'a pas la possibilité de le faire lui même&nbsp;: un nouveau responsable.
+Parrainer un paquet signifie aussi en accepter la responsabilité.
+
+<p>
+Si vous êtes prêt à parrainer un paquet, vous pouvez vous inscrire à <url
+id="&url-sponsors;">.
+
+<p>
+Les nouveaux responsables ont souvent quelques difficultés pour créer des
+paquets Debian &mdash; ce qui est bien compréhensible. C'est là que le parrain
+intervient. Il vérifie que le paquet est suffisamment bon pour intégrer
+la distribution. Notez que si le paquet est nouveau les administrateurs de
+l'archive l'inspecteront aussi avant de le laisser entrer.
+
+<p>
+Parrainer un paquet en se contentant de signer la livraison ou de recompiler
+le paquet n'est <strong>franchement pas recommandé</strong>. Vous devez
+construire le paquet source comme vous le feriez avec vos propres paquets.
+N'oubliez pas qu'il sera possible de voir que vous avez téléchargé un paquet
+même si vous avez laissé le nom du futur responsable dans les fichiers
+<em>control</em> et <em>changelog</em>.
+
+<p>
+Si vous êtes responsable de candidature pour un nouveau responsable, vous
+pouvez aussi être son parrain. Ainsi vous pouvez aussi vérifier comment le
+candidat traite la partie «&nbsp;Tâches et compétences<footnote>'Tasks and
+Skills'</footnote>&nbsp;» de leur candidature.
+
+       <sect1>Aider un nouveau responsable
+
+<p>
+Consultez la page <url id="&url-newmaint-advocate;" name="Aider un futur
+responsable"> sur le site du projet Debian.
+
+
+
+       <sect1>Suivre la candidature d'un nouveau responsable
+
+<p>
+Consultez la page <url id="&url-newmaint-amchecklist;" name="Aide mémoire du
+responsable de candidature"> sur le site du projet Debian.
+
+
+
 
 
 
@@ -624,7 +686,7 @@ o
 anglais</footnote> pour vous abonner à la liste ou <tt>unsubscribe</tt> pour
 vous désabonner.  Vous trouverez des instructions plus détaillées pour vous
 abonner et vous désabonner aux adresses <url
-id="&url-debian-lists-subscribe;">, <url id="&url-debian-lists;"> ou
+id="&url-debian-lists-subscribe;">, <url id="&url-debian-lists-txt;"> ou
 localement dans le fichier &file-mail-lists; si vous avez installé le paquet
 <package>doc-debian</package>.
 
@@ -637,16 +699,16 @@ liste de diffusion se doit d'y lire les r
 <p>
 Les principales listes de diffusion Debian sont&nbsp;:
        <list compact>
-       <item> &email-debian-devel;
-       <item> &email-debian-policy;
-       <item> &email-debian-user;,
-       <item> &email-debian-private;,
+       <item> &email-debian-devel;&nbsp;;
+       <item> &email-debian-policy;&nbsp;;
+       <item> &email-debian-user;&nbsp;;
+       <item> &email-debian-private;&nbsp;;
        <item> &email-debian-announce; et
        <item> &email-debian-devel-announce;.
        </list>
 
-Un développeur devrait, au minimum, être inscrit aux listes
-&email-debian-private; et &email-debian-devel-announce;.
+Un développeur devrait, au minimum, être inscrit à la liste
+&email-debian-devel-announce;.
 
 <p>
 Il existe d'autres listes de diffusion spécialisées dans différents thèmes.
@@ -660,7 +722,10 @@ priv
 qui ne doit pas être publié, quelqu'en soit la raison.  C'est une liste à
 faible trafic et les utilisateurs sont priés de ne l'utiliser qu'en cas de
 réelle nécessité. De plus, il ne faut <em>jamais</em> faire suivre un courrier
-de cette liste à qui que ce soit.
+de cette liste à qui que ce soit. Pour des raisons évidentes, les archives de
+cette liste ne sont pas disponible sur la toile. Vous pouvez les consulter en
+visitant le répertoire <file>~debian/archive/debian-private</file> avec votre 
+compte sur <tt>master.debian.org</tt>.
 
 <p>
 &email-debian-email; est une liste de diffusion fourre-tout. Elle est utilisée
@@ -847,7 +912,7 @@ d
        <sect>Aperçu
 
 <p>
-La distribution Debian est composée d'un grand nombre de paquets Debian
+La distribution &debian-formal; est composée d'un grand nombre de paquets Debian
 (fichiers <tt>.deb</tt>&nbsp;: à peu près &number-of-pkgs;) et de quelques
 autres fichiers (documentation, images des disquettes d'installation,
 etc.).
@@ -896,10 +961,11 @@ divis
        <sect>Les sections
 
 <p>
-La section <em>main</em> constitue la <strong>distribution Debian GNU-Linux
+La section <em>main</em> constitue la <strong>distribution &debian-formal;
 officielle</strong>.  Elle est officielle parce qu'elle est conforme à toutes
 nos recommandations. Les deux autres sections divergent de ces recommandations
-à différents degrés, elles ne font donc pas officiellement partie de Debian.
+à différents degrés, elles ne font donc pas officiellement partie de
+&debian-formal;.
 
 <p>
 Chaque paquet de la section <em>main</em> doit être conforme aux <url
@@ -959,7 +1025,7 @@ avons, au moment o
 <em>sparc</em>, <em>hurd-i386</em>, et <em>arm</em>.
 
 <p>
-Debian GNU-Linux 1.3 est disponible uniquement pour <em>i386</em>.  Debian 2.0
+&debian-formal; 1.3 est disponible uniquement pour <em>i386</em>.  Debian 2.0
 supporte les architectures <em>i386</em> et <em>m68k</em>.  Debian 2.1
 supporte les architectures <em>i386</em>, <em>m68k</em>, <em>alpha</em> et
 <em>sparc</em>. Debian 2.2 ajoute le support de l'architecture
@@ -1054,8 +1120,8 @@ de compatibilit
 
 
 
-       <sect1 id="life-cycle"><em>Stable</em>, <em>testing</em>,
-                              <em>unstable</em> et parfois <em>frozen</em>
+       <sect1 id="sec-dists"><em>Stable</em>, <em>testing</em> et
+                             <em>unstable</em>
 
 <p>
 Il y a toujours une distribution appelée <em>stable</em> (dans le répertoire
@@ -1077,31 +1143,34 @@ cette distribution, elle est parfois <em>instable</em>.
 Les paquets sont copiés de <em>unstable</em> vers <em>testing</em> s'ils
 satisfont certains critères. Pour entrer dans la distribution <em>testing</em>
 un paquet doit faire partie de l'archive depuis deux semaines et ne doit pas
-avoir de bogue bloquant pour la distribution<footnote><em>Release critical
-bug</em></footnote>. Passée cette période, le paquet sera installé dans
-<em>testing</em> dès que les paquets dont il dépend y seront. Ce processus est
-automatique.
+avoir de bogue bloquant pour la distribution (<em>RC bug</em>). Passé cette
+période, le paquet sera installé dans <em>testing</em> dès que les paquets
+dont il dépend y seront. Ce processus est automatique. Vous pouvez consulter
+quelques notes sur ce système ainsi que les <tt>update_excuses</tt> (qui
+indiquent quels paquets sont candidats, lesquels ne le sont pas et pourquoi) à
+l'adresse <url id="&url-testing-maint;">.
 
 <p>
 Après une période de développement, quand le responsable de
 distribution<footnote><em>Release manager</em></footnote> le juge opportun, la
-distribution <em>testing</em> est renommée <em>frozen</em>.  Une fois que cela
-est fait, aucun changement n'est autorisé sur cette distribution en dehors des
-corrections de bogues&nbsp;; c'est pourquoi nous l'appelons <em>frozen<footnote>
-<em>frozen</em> signifie «&nbsp;gelée&nbsp;»</footnote></em>.  Après un mois
-ou un peu plus selon l'avancement, la distribution entre dans une phase de
+distribution <em>testing</em> est gelée, ce qui signifie que les conditions à
+remplir pour qu'un paquet passe de <em>unstable</em> à <em>testing</em> sont
+durcies. Les paquets trop bogués sont supprimés et les seules mises à jours
+autorisées concernent les corrections de bogues. Après quelques temps,
+selon l'avancement, la distribution entre dans une phase de
 «&nbsp;gel complet&nbsp;» où les seules modifications acceptées concernent la
 procédure d'installation. Cette phase s'appelle un «&nbsp;cycle de test&nbsp;»
 et cela peut durer jusqu'à deux semaines.  Il peut y avoir plusieurs cycles de
 tests avant que le responsable de distribution ne la déclare prête pour la
 diffusion. À la fin du dernier cycle de test, la distribution <em>frozen</em>
 est renommée <em>stable</em>, remplaçant l'ancienne distribution <em>stable</em> qui
-est enlevée à cette occasion.
+est enlevée à cette occasion (elle peut être retrouvée à l'adresse
+<tt>&archive-host;</tt>).
 
 <p>
 Ce cycle de développement est basé sur l'idée que la distribution
-<em>instable</em> devient <em>stable</em> après une période de test en tant
-que distribution <em>gelée</em>. Une distribution contient inévitablement des
+<em>instable</em> devient <em>stable</em> après une période de test
+(<em>testing</em>). Une distribution contient inévitablement des
 bogues, même si elle est classée stable. C'est pourquoi les distributions
 stables sont mises à jour de temps en temps. Les corrections introduites sont
 testées avec une grande attention et ajoutées individuellement à l'archive
@@ -1115,19 +1184,7 @@ est incr
 
 <p>
 Notez que pendant la période de gel les développements continuent sur la
-distribution instable car cette distribution reste en place quand
-<em>testing</em> devient <em>frozen</em>. Quand la distribution
-<em>frozen</em> devient officiellement <em>stable</em>, l'ancienne distribution
-stable est entièrement supprimée de l'archive Debian (elle reste cependant
-disponible à l'adresse <tt>&archive-host;</tt>).
-
-<p>
-En résumé, les distributions <em>stable</em>, <em>testing</em> et
-<em>unstable</em> sont disponibles en permanence et de temps en temps, une
-distribution <em>frozen</em> apparaît pour quelques mois.
-
-
-
+distribution instable car cette distribution reste en place. 
 
 
        <sect1><em>Experimental</em>
@@ -1138,25 +1195,25 @@ n'est pas une distribution 
 <em>unstable</em>. Elle est prévue pour servir de plate-forme de développement
 pour les projets expérimentaux qui ont de grandes chances de détruire le
 système ou bien pour des logiciels qui sont vraiment trop instables pour être
-inclus dans la distribution <em>unstable</em> (mais qui ont néanmoins une
-bonne raison pour être mis en paquet). Les utilisateurs qui téléchargent et
+inclus dans la distribution <em>unstable</em> (mais pour qui une mise en 
+paquet est justifiée). Les utilisateurs qui téléchargent et
 installent des paquets depuis 
 <em>experimental</em> sont prévenus&nbsp;: on ne peut pas faire confiance à la
 distribution <em>experimental</em>.
 
 <p>
-S'il y a des chances pour qu'un logiciel cause des dégats importants, il sera
+Si un logiciel risque de causer des dégats importants, il sera
 sûrement préférable de le mettre dans la distribution <em>experimental</em>.
 Un système de fichier compressé, par exemple, devrait probablement aller dans
 <em>experimental</em>.
 
 <p>
-Une nouvelle version amont qui ajoute des nouvelles fonctions et en supprime
-beaucoup de plus anciennes ne devra pas être téléchargée dans l'archive
+Une nouvelle version amont qui ajoute de nouvelles fonctions tout en 
+supprimant de nombreuses autres ne devra pas être téléchargée dans l'archive
 Debian, elle pourra cependant être téléchargée dans <em>experimental</em>. Une
 nouvelle version non finalisée d'un logiciel qui utilise une méthode de
 configuration complètement différente pourrait aller dans
-<em>experimental</em> à la discrétion du responsable. Si vous travaillez sur
+<em>experimental</em> au gré du responsable. Si vous travaillez sur
 un cas de mise à jour complexe ou incompatible vous pouvez aussi utiliser
 <em>experimental</em> comme plate-forme d'intégration et ainsi fournir un
 accès aux testeurs.
@@ -1168,7 +1225,7 @@ de <em>unstable</em> se propagent dans <em>testing</em> et aboutissent dans
 <em>stable</em>.
 
 <p>
-Un nouveau logiciel qui a peu de chance d'endommager le système ira
+Un nouveau logiciel qui ne risque pas d'endommager le système ira
 directement dans <em>unstable</em>. 
 
 <p>
@@ -1223,7 +1280,7 @@ facilement, indiquent la distribution stable actuelle.
 <p>
 Tout ceci explique pourquoi les répertoires des distributions sont nommés à
 partir des noms de code des distributions alors que <em>stable</em>,
-<em>testing</em>, <em>unstable</em> et <em>frozen</em> sont des liens
+<em>testing</em> et <em>unstable</em> sont des liens
 symboliques qui pointent vers les répertoires appropriés.
 
 
@@ -1233,7 +1290,7 @@ symboliques qui pointent vers les r
        <chapt id="upload">La mise à jour d'un paquet
 
 
-       <sect>Annoncer un nouveau paquet
+       <sect>Nouveaux paquets
 
 <p>
 Si vous voulez créer un nouveau paquet pour la distribution Debian vous
@@ -1256,9 +1313,10 @@ Package</em>&nbsp;: intention de mise en paquet</footnote>&nbsp;:
 <var>NomDuPaquet</var> &mdash; <var> courte description </var>&gt;, en remplaçant
 <var>NomDuPaquet</var> par le nom du paquet. La gravité du bogue sera
 <em>whishlist</em>. Si vous le jugez nécessaire, envoyez une copie à
-&email-debian-devel; en mettant cette adresse dans le champ X-Debbugs-CC: de
-l'en-tête du message. N'utilisez pas le champ CC: car de cette manière le
-sujet du message ne contiendra pas le numéro du bogue.
+&email-debian-devel; en mettant cette adresse dans le champ
+<tt>X-Debbugs-CC:</tt> de l'en-tête du message. N'utilisez pas le champ
+<tt>CC:</tt> car de cette manière le sujet du message ne contiendrait pas le
+numéro du bogue.
 
 <p>
 Il faudra aussi ajouter une entrée
@@ -1302,12 +1360,49 @@ leurs intentions&nbsp;:
        </list>
 
 
+       <sect id="changelog-entries">
+       <heading>Ajouter une entrée à debian/changelog</heading>
+
+<p>
+Les modifications que vous apportez au paquet doivent être tracées dans le
+fichier <file>debian/changelog</file>. Ces traces doivent donner une
+description concise des changements, expliquer pourquoi (si ce n'est pas
+clair) et indiquer si des rapports de bogues sont clos. Il faut aussi indiquer
+quand le paquet a été terminé. Ce fichier sera installé dans
+<file>/usr/share/doc/<var>paquet</var>/changelog.Debian.gz</file> ou
+<file>/usr/share/doc/<var>paquet</var>/changelog.gz</file> pour un paquet
+natif.
+
+<p>
+Le fichier <file>debian/changelog</file> a une structure précise comportant
+différents champs. Le champ <em>distribution</em> est décrit dans <ref
+id="upload-dist">. Vous trouverez plus d'information sur la structure de ce
+fichier dans le <em>Debian Policy Manual</em> section
+«&nbsp;<file>debian/changelog</file>&nbsp;».
+
+<p>
+Les entrées du fichier <file>changelog</file> peuvent être utilisées pour
+fermer des rapports de bogue au moment où le paquet est installé dans
+l'archive. Voir la section <ref id="upload-bugfix">.
+
+<p>
+Par convention, l'entrée changelog d'un paquet qui contient une nouvelle
+version amont ressemble à&nbsp;:
+<example>
+  * new upstream version
+</example>
+
+<p>
+Quelques outils peuvent vous aider à créer des entrées et finaliser
+<file>changelog</file> pour une livraison &mdash; voir les sections <ref
+id="devscripts"> et <ref id="dpkg-dev-el">.
+
        <sect id="upload-checking">Vérifier le paquet avant la mise à jour
 
 <p>
 Avant de mettre à jour votre paquet vous ferez quelques tests de base. Vous
 devrez au moins faire les tests suivants (il vous faut une ancienne version
-du paquet pour cela)&nbsp;:
+du paquet)&nbsp;:
        <list compact>
        <item>
        Installez le paquet et vérifiez que le logiciel fonctionne. Si le
@@ -1319,7 +1414,7 @@ du paquet pour cela)&nbsp;:
        <prgn>lintian</prgn> comme suit&nbsp;: <tt>lintian -v
        <var>package-version</var>.changes</tt>. Ce programme fera une
        vérification sur les paquets source et binaire. Si vous ne comprenez
-       par les messages générés par <prgn>lintian</prgn> essayez l'option
+       pas les messages générés par <prgn>lintian</prgn> essayez l'option
        <tt>-i</tt>. Cette option rendra <prgn>lintian</prgn> beaucoup plus
        bavard dans sa description du problème.
        <p>
@@ -1372,7 +1467,7 @@ La premi
 amont donnée, le fichier <tt>tar</tt> de cette version amont doit être
 téléchargé et mentionné dans le fichier <tt>.changes</tt>. Par la suite, ce
 fichier <tt>tar</tt> sera utilisé pour générer les fichiers <tt>diff</tt> et
-<tt>.dsc</tt> et il ne sera pas nécessaire de le re-télécharger.
+<tt>.dsc</tt> et il ne sera pas nécessaire de le télécharger à nouveau.
 
 <p>
 Par défaut, <prgn>dpkg-genchanges</prgn> et <prgn>dpkg-buildpackage</prgn>
@@ -1384,7 +1479,7 @@ l'inclure syst
 <p>
 Si la mise à jour ne contient pas le fichier <tt>tar</tt> des sources
 originaux, <prgn>dpkg-source</prgn> <em>doit</em>, pour construire les
-fichiers <tt>.dsc</tt> et <tt>diff</tt> de la mise à jour, utiliser un fichier
+fichiers <tt>.dsc</tt> et <tt>diff</tt> de la mise à jour, utilisez un fichier
 <tt>tar</tt> identique à l'octet près à celui sur le serveur. Si pour une
 raison ou pour une autre il y a une différence, la nouvelle version de ce
 fichier doit à nouveau être incluse dans la mise à jour (en utilisant l'option
@@ -1401,18 +1496,11 @@ Le champ <tt>Distribution</tt>, qui provient de la premi
 destiné.
 
 <p>
-Il y a quatre valeurs possibles pour ce champ&nbsp;: <em>stable</em>,
-<em>unstable</em>, <em>frozen</em> et <em>experimental</em>&nbsp;. En temps
+Il y a trois valeurs possibles pour ce champ&nbsp;: <em>stable</em>,
+<em>unstable</em> et <em>experimental</em>&nbsp;. En temps
 normal, les paquets sont téléchargés dans <em>unstable</em>.
 
 <p>
-Ces valeurs peuvent être combinées mais seules quelques combinaisons ont
-un sens. Si la distribution a été gelée et si vous voulez livrer une correction
-de bogue sur <em>frozen</em>, il faudra indiquer <em>frozen unstable</em> dans
-le champ distribution. Se reporter à <ref id="upload-frozen"> pour en savoir
-plus sur les mises à jour de <em>frozen</em>).
-
-<p>
 Vous devriez éviter de combiner <em>stable</em> avec d'autres cibles à cause
 des problèmes potentiels de dépendance de bibliothèque (pour votre paquet et
 pour les paquets fabriqués par le démon de compilation pour les autres
@@ -1424,65 +1512,6 @@ Notez bien que combiner <em>experimental</em> avec quelque distribution
 que ce soit n'a pas de sens.
 
 
-       <sect2 id="upload-frozen">Mettre à jour un paquet de la distribution <em>frozen</em>
-
-<p>
-Le gel de la distribution est un moment crucial pour Debian. C'est l'occasion
-de synchroniser et de stabiliser notre distribution en un tout
-cohérent. Il faut donc être très vigilant quand on fait une mise à jour
-pour <em>frozen</em>.
-
-<p>
-Il est tentant de toujours mettre en paquet la dernière version d'un logiciel
-pour Debian&nbsp;; mais il est bien plus important que le système soit stable et
-qu'il fonctionne de la manière attendue.
-
-<p>
-Le mot d'ordre pour télécharger vers <em>frozen</em> est&nbsp;: <strong>pas de code
-nouveau</strong>. C'est une chose difficile à quantifier, voici quelques
-conseils&nbsp;:
-
-<p>
-       <list compact>
-       <item>
-       Les corrections de bogues de gravité <em>critique</em>,
-       <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
-       <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
-       toujours autorisées pour les paquets qui doivent exister dans la
-       distribution.
-
-       <item>
-       Les corrections pour les bogues de gravité <em>critique</em>,
-       <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
-       <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
-       autorisées pour les paquets non indispensables uniquement si elles
-       n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité.
-
-       <item>
-       Les corrections pour les bogues de gravité <em>importante</em>,
-       <em>normale</em> et <em>mineure</em><footnote>respectivement
-       <em>important</em>, <em>normal</em> et <em>minor</em></footnote> sont
-       autorisées, bien que découragées, sur tous les paquets si et seulement
-       s'elles n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité. 
-
-       <item>
-       Les corrections de gravité <em>wishlist</em> ne sont pas autorisées (ce
-       ne sont pas vraiment des bogues après tout).
-
-       <item>
-       Les corrections liées à la documentation sont autorisés car il est
-       important d'avoir une bonne documentation.
-
-       </list> 
-
-<p> 
-L'expérience montre qu'il y a 15% de chance d'introduire un nouveau bogue en
-corrigeant un autre bogue. L'introduction et la découverte d'un nouveau bogue
-retarde la mise à disposition de la distribution ou affaiblit le produit
-final.  Il y a très peu de corrélation entre la gravité du bogue corrigé et
-la gravité du bogue introduit par la correction.
-
-
        <sect2 id="upload-stable">Mettre à jour un paquet de la distribution <em>stable</em>
 
 <p>
@@ -1517,7 +1546,7 @@ Les paquets livr
 distribution <em>stable</em> pour que leurs dépendances se limitent aux
 bibliothèques (et autres paquets) disponibles dans <em>stable</em>&nbsp;;
 un paquet livré pour la distribution <em>stable</em> qui dépend d'une
-librairie qui n'est disponible que dans <em>unstable</em> sera rejeté.
+bibliothèque qui n'est disponible que dans <em>unstable</em> sera rejeté.
 Modifier les dépendances d'autres paquets (en manipulant le champ
 <tt>Provides</tt> ou les fichiers shlibs) et, peut-être, rendre ces paquets
 ininstallables, est fortement déconseillé.
@@ -1545,28 +1574,36 @@ Pour installer un paquet vous avez besoin d'un compte sur
 développeur Debian. Si vous utilisez <prgn>scp</prgn> ou <prgn>rsync</prgn>
 pour télécharger vos paquets, placez-les dans
 <tt>&us-upload-dir;</tt>.  Si vous utilisez un FTP anonyme,
-placez-les dans <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
-
-<p>
-<em>Note&nbsp;:</em> ne téléchargez pas de paquet soumis aux lois de contrôle des
-exportations américaines sur le serveur <tt>ftp-master</tt>, ni sur les serveurs
-<tt>chiark</tt> et <tt>erlangen</tt>. Cet interdit couvre à peu près tous les
-logiciels de cryptographie ainsi que quelques logiciels liés aux logiciels de
-cryptographie comme les clients de courrier électronique qui utilisent le
-cryptage et l'authentification PGP. Ces logiciels doivent être téléchargés sur
-le serveur <tt>non-us</tt>. Reportez-vous à la section <ref
-id="upload-non-us"> pour en savoir plus. Si vous ne savez pas si votre paquet
-est soumis aux lois de contrôle des exportations américaines posez la question sur la
-liste &email-debian-devel;.
-
-<p>
-Le paquet <package>dupload</package> pourra vous faciliter le travail lors du
-téléchargement. Ce programme, bien pratique, est configuré par défaut pour
+placez-les dans <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>. Attention, il est
+préférable de transférer le fichier <tt>changes</tt> en dernier. Dans le cas
+constraire, votre livraison pourrait être rejetée car l'outil de maintenance
+de l'archive pourrait lire le fichier <tt>changes</tt> et constater que les
+fichiers ne sont pas tous présents. Si vous ne voulez pas vous embêter avec
+l'ordre de transfert des fichiers, vous pouvez tout simplement copier vos
+fichiers dans un répertoire temporaire de <tt>ftp-master</tt> et les déplacer
+ensuite vers <tt>&us-upload-dir;</tt>.
+
+<p>
+<em>Note&nbsp;:</em> ne téléchargez pas de paquet contenant un logiciel
+protégé par des brevets américains sur <tt>ftp-master</tt>, de même n'y
+téléchargez pas de paquet cryptographique qui appartiendrait a
+<em>contrib</em> ou <em>non-free</em>. Quand vous ne pouvez télécharger sur
+<tt>ftp-master</tt>, vous ne pouvez pas non plus télécharger sur
+<tt>chiark</tt> ou <tt>erlangen</tt>. Les livraisons de ces logiciels doivent
+aller sur <tt>non-us</tt> (voir <ref id="upload-non-us">). Si vous ne savez
+pas si votre paquet est protégé par un brevet ou s'il est soumis aux lois de
+contrôle des exportations américaines posez la question sur la liste
+&email-debian-devel;.
+
+<p>
+Les paquets <package>dupload</package> ou <package>dput</package> pourront
+vous faciliter le travail lors du téléchargement. Ces programmes, bien
+pratique, sont configurés par défaut pour
 se connecter par FTP sur les serveurs <tt>ftp-master</tt>,
-<tt>chiark</tt> et <tt>erlangen</tt>. Il peut aussi être configuré pour
+<tt>chiark</tt> et <tt>erlangen</tt>. Ils peuvent aussi être configurés pour
 utiliser <prgn>ssh</prgn> ou <prgn>rsync</prgn>. Se reporter à <manref
-name="dupload" section="1"> et <manref name="dupload" section="5"> pour en
-savoir plus.
+name="dupload" section="1">, <manref name="dupload" section="5"> et <manref
+name="dput" section="1"> pour en savoir plus.
 
 <p>
 Après avoir téléchargé votre paquet, vous pouvez vérifier ce qu'en fera le 
@@ -1585,19 +1622,15 @@ sur votre fichier <file>.changes</file>&nbsp;:
 <p>
 Comme nous l'avons dit un peu plus haut, les programmes soumis au contrôle des
 exportations américain ne doivent pas être installés sur <tt>ftp-master</tt>.
-Utilisez <prgn>scp</prgn> ou <prgn>rsync</prgn> pour copier votre paquet sur
-<ftpsite>non-us.debian.org</ftpsite>. Placer les fichiers dans le répertoire
-<tt>&non-us-upload-dir;</tt>.  Par défaut, vous pouvez utiliser le même
-<em>login/mot de passe</em> que pour <tt>ftp-master</tt>.  Si vous utilisez
+Installez le paquet sur <ftpsite>non-us.debian.org</ftpsite> dans le
+répertoire <tt>&non-us-upload-dir;</tt> (<ref id="dupload"> et <ref
+id="dput">, avec les options adéquates, peuvent tous deux être utilisés pour
+cela). Par défaut, vous pouvez utiliser le même <em>login/mot de passe</em>
+que pour <tt>ftp-master</tt>. Si vous utilisez
 une connexion FTP anonyme pour le téléchargement, placez vos fichiers dans le
 répertoire <ftppath>/pub/UploadQueue/</ftppath>.
 
 <p>
-Le programme <prgn>dupload</prgn> est, lui aussi, capable de télécharger sur
-<tt>non-us</tt>&nbsp;; consultez la documentation de ce programme pour en savoir
-plus.
-
-<p>
 Tout comme sur <tt>ftp-master</tt>, vous pouvez vérifier votre téléchargement
 avec&nbsp;:
 
@@ -1609,7 +1642,14 @@ Attention, les personnes r
 sont soumis à des restrictions sur l'exportation des logiciels de
 cryptographie. Au moment où j'écris, les citoyens américains peuvent exporter
 quelques logiciels de cryptographie soumis à une obligation de déclaration
-auprès du département du commerce américain.
+auprès du département du commerce américain. Toutefois, cette restriction a
+été abandonnée pour des logiciels qui sont déjà disponible en dehors des
+États-Unis. En conséquence, tout logiciel de cryptographie de la section
+<em>main</em> de l'archive Debian qui ne dépend d'aucun paquet d'une
+autre section &mdash; il ne doit pas dépendre de <em>non-US/main</em> &mdash;
+peut être téléchargé sur ftp-master ou l'une de ses files d'attente décrites
+plus haut.
+
 
 <p>
 Le <em>Debian Policy Manual</em> n'empêche pas les résidents et citoyens
@@ -1730,15 +1770,15 @@ revenait 
 <tt>dinstall_runs</tt> dans la documentation de <prgn>dupload</prgn>).
 
 <p>
-Si un paquet est mis à jour pour la distribution <em>stable</em>, l'annonce
-est envoyée sur la liste&nbsp;:
+Si un paquet est mis à jour avec un champ <tt>Distribution:</tt> à
+<em>stable</em>, l'annonce est envoyée sur la liste&nbsp;:
 
 <p>
 <tt>   &email-debian-changes;.</tt>
 
 <p>
-S'il est mis à jour pour les distributions <em>unstable</em>,
-<em>experimental</em> ou <em>frozen</em>, l'annonce est envoyée sur la liste
+S'il est mis à jour avec un champ <tt>Distribution:</tt> à <em>unstable</em>
+ou <em>experimental</em>, l'annonce est envoyée sur la liste
 &email-debian-devel-changes;.
 
 <p>
@@ -1905,7 +1945,7 @@ rustines et les rapports de bogue soign
 <p>
 Les recommandations pour déterminer quand faire une mise à jour indépendante
 source dépendent de la distribution visée (i.e. stable, instable ou
-gelée). Les porteurs, ayant une activité particulière, obéissent à des règles
+experimentale). Les porteurs, ayant une activité particulière, obéissent à des règles
 légèrement différentes (voir <ref id="source-nmu-when-porter">).
 
 <p>
@@ -1920,7 +1960,8 @@ l'
 indépendante source).
 
 <p>
-Pendant la phase de gel (voir <ref id="upload-frozen">), les livraisons qui
+Pendant le cycle de mise au point (<em>release cycle</em>, voir <ref 
+id="sec-dists">), les livraisons qui
 corrigent les bogues de gravité <em>sérieuse</em> (i.e. <em>serious</em>) et
 supérieures sont encouragées et acceptées. Même pendant cette période, vous
 devrez tenter d'entrer en contact avec le responsable du paquet&nbsp;; il pourrait
@@ -2094,28 +2135,30 @@ tient pas compte des porteurs qui font des recompilations &mdash; tenez cela pou
 une faiblesse de notre système de gestion des paquets.)
 
 <p>
-Si la mise à jour indépendante source corrige des bogues, vous devez le
-<em>notifier</em> au système de suivi des bogues mais vous ne devez pas
-<em>clore</em> les rapports de bogue. Seul le responsable officiel d'un paquet
-et le rapporteur du bogue sont autorisés à fermer un rapport de bogue.
-Cependant, la personne qui fait une mise à jour indépendante doit envoyer une
-note à chaque bogue concerné expliquant qu'il est corrigé par cette mise à
-jour indépendante.  Cette personne doit ensuite utiliser l'adresse
-<email>control@bugs.debian.org</email> pour modifier la gravité des bogues
-corrigés et leur donner la valeur <em>corrigé</em> (i.e. <em>fixed</em>).
-Cela permet de s'assurer que chacun sait que le bogue est corrigé par une mise
+Si la mise à jour indépendante source (<em>source NMU</em>) corrige des
+bogues, ceux-ci doivent être marqués <em>fixed</em> (corrigé) dans le système
+de suivi des bogues plutôt que clos. Par convention, seul le responsable du
+paquet et la personne qui a ouvert le rapport de bogue peuvent clore ce
+rapport.  Heureusement, le système d'archivage Debian reconnait les mises à
+jours indépendantes et positionne correctement le statut des bogues à
+<em>fixed</em> si la personne qui fait la mise à jour a listé tous les
+bogues dans le fichier changelog en utilisant la syntaxe <tt>Closes:
+bug#<var>nnnnn</var></tt> (voir <ref id="upload-bugfix"> pour en savoir plus
+sur la fermeture de bogue par le fichier changelog). Ce passage au statut
+<em>fixed</em> assure que chacun sait que le bogue est corrigé par une mise
 à jour indépendante tout en laissant le rapport de bogue ouvert jusqu'à ce que
 le responsable du paquet incorpore les modifications de cette mise à jour dans
-la version officielle du paquet. Si nécessaire, ouvrez des rapports de bogue
-avec les rustines correspondantes ou assurez-vous que l'un des rapports de
-bogue déjà ouverts comporte ces rustines.
+la version officielle du paquet.
 
 <p>
+Après avoir fait une mise à jour indépendante, il vous faudra aussi ouvrir un
+nouveau rapport de bogue qui inclura une rustine contenant toutes les
+modifications que vous avez faites.
 Le responsable officiel pourra choisir d'appliquer la rustine, il pourra aussi
 employer une autre méthode pour régler le problème. Certains bogues sont
 corrigés dans la version amont, ce qui est une bonne raison pour annuler les
 modifications d'une mise à jour indépendante. Si le responsable choisit de
-mettre à jour le paquet sans utiliser les rustines de la mise à jour
+mettre à jour le paquet plutôt que d'utiliser les rustines de la mise à jour
 indépendante, il devra s'assurer que cette nouvelle version corrige
 effectivement chacun des bogues corrigés dans la mise à jour indépendante.
 
@@ -2254,8 +2297,8 @@ des erreurs de mise en paquet dans le paquet source. Voici une
 
        <item>
        Vérifiez que votre <file>debian/rules</file> distingue les cibles
-       <em>binary-arch</em> et <em>binary-indep</em> comme l'exige le
-       <em>Debian packaging manual</em>. Vérifiez que ces cibles sont
+       <em>binary-arch</em> et <em>binary-indep</em> comme l'exige la
+       Charte Debian. Vérifiez que ces cibles sont
        indépendantes l'une de l'autre, c'est à dire qu'il n'est pas
        nécessaire d'invoquer l'une de ces cibles avant d'invoquer l'autre.
        Pour vérifier cela, essayez d'exécuter <tt>dpkg-buildpackage -b</tt>.
@@ -2328,12 +2371,16 @@ Les porteurs qui font des mises 
 généralement les instructions de la section <ref id="nmu"> tout comme les
 non-porteurs. Les délais d'attente sont cependant plus courts car les porteurs
 doivent manipuler un grand nombre de paquets.
+À nouveau, la situation diffère selon la distribution visée.
 
-<p>
-À nouveau, la situation diffère selon la distribution visée. Une correction
+<!--
+FIXME: commented out until I can work out how to upload to testing directly
+
+Une correction
 cruciale (i.e. rendre un paquet compilable sur une architecture supportée par
 la prochaine distribution) peut être installée <em>sans</em> délai pour la
 distribution gelée.
+-->
 
 <p>
 Si vous êtes porteur et faites une mise à jour pour <em>unstable</em>, les
@@ -2508,10 +2555,14 @@ indiquera, entre autres, les paquets qui d
 
        <sect1>Supprimer des paquets dans <tt>Incoming</tt>
 <p>
-Si vous décidez de supprimer un paquet de la section <tt>Incoming</tt>, il
-serait gentil de l'annoncer sur la liste de diffusion appropriée
-(&email-debian-changes; ou &email-debian-devel-changes;). Ce n'est pas
-obligatoire.
+Par le passé, il était possible de supprimer un paquet de <tt>Incomming</tt>.
+Ce n'est plus possible depuis la mise en place du nouveau système
+de file d'attente. Il vous faudra télécharger une nouvelle version de votre
+paquet avec un numéro de version postérieur à celui que vous voulez remplacer.
+Les deux versions seront installées dans l'archive mais seule la plus récente
+sera accessible dans <em>unstable</em> car la précédente sera immédiatement
+replacée par la nouvelle. Toutefois, si vous testez correctement vos paquets,
+le besoin d'en remplacer un ne devrait pas être trop fréquent.
 
 
 
@@ -2605,7 +2656,7 @@ de mise 
        <sect>Superviser les rapports de bogues
 
 <p>
-Si vous voulez être un bon responsable, vous devrez consulter régulièrement la
+Si vous voulez être un bon responsable, consultez régulièrement la
 page du <url id="&url-bts;" name="système de suivi des bogues">. Cette page
 contient tous les rapports de bogue qui concernent vos paquets.
 
@@ -2614,7 +2665,7 @@ Les responsables interagissent avec le syst
 utilisant l'adresse électronique <tt>bugs.debian.org</tt>. Vous trouverez une
 documentation sur les commandes disponibles à l'adresse <url id="&url-bts;">
 ou, si vous avez installé le paquet <package>doc-debian</package>, dans les
-fichiers locaux <file>/usr/share/doc/debian/bug-*</file>.
+fichiers locaux &file-bts-docs;.
 
 <p>
 Certains trouvent utile de recevoir régulièrement une synthèse des rapports de
@@ -2625,11 +2676,11 @@ tous les rapports de bogue ouverts pour vos paquets, vous pouvez configurer
 <p>
 <example>
 # Synthèse hebdomadaire des rapports de bogue qui me concernent
-0 17 * * fri echo "index maint <var>adresse</var>" | mail request@bugs.debian.org
+&cron-bug-report;
 </example>
 
 <p>
-Remplacez <var>adresse</var> par votre adresse officielle de responsable
+Remplacez <var>address</var> par votre adresse officielle de responsable
 Debian.
 
 
@@ -2768,69 +2819,19 @@ pas redirig
 
 
 
-       <chapt id="newmaint">
-       <heading>Interaction avec les nouveaux responsables</heading>
 
-<p>
-Ce chapitre décrit les procédures que doivent suivre les responsables
-Debian quand ils ont affaire à un futur responsable Debian.
 
-       <sect>Parrainer un paquet
-<p>
-Parrainer un paquet signifie télécharger un paquet dans l'archive Debian pour
-un responsable qui n'est pas capable de le faire lui-même : un futur
-responsable. Parrainer un paquet signifie aussi assumer la responsabilité de
-ce parrainage.
+       <chapt id="tools">Aperçu des outils du responsable Debian
 
 <p>
-Les nouveaux responsables éprouvent souvent quelques difficultés pour créer
-des paquets Debian &mdash; ce qui est bien compréhensible. C'est là que le parrain
-intervient. Il doit vérifier que le paquet est suffisamment bon pour intégrer
-la distribution. Notez que si le paquet est nouveau les administrateurs FTP
-devront eux aussi inspecter ce paquet avant de le laisser entrer.
+Cette section contient un aperçu rapide des outils dont dispose le
+responsable.  Cette liste n'est ni complète ni définitive, il s'agit juste
+d'un guide des outils les plus utilisés.
 
 <p>
-Parrainer un paquet en se contentant de recompiler le paquet ou de signer le
-téléchargement <strong>n'est franchement pas recommandé</strong>. Vous devez
-reconstruire le paquet source comme vous le feriez avec vos propres paquets.
-N'oubliez pas qu'il sera possible de voir que vous avez téléchargé un paquet
-même si vous avez laissé le nom du futur responsable dans les fichiers de
-contrôle et changelog.
-
-<p>
-Si vous êtes responsable de candidature<footnote>Application
-manager</footnote> pour un développeur, vous pouvez aussi être son parrain. De
-cette manière, vous aurez la possibilité de vérifier vous-même comment ce
-candidat accomplit la partie «&nbsp;Tâches et compétences&nbsp;»<footnote>`Tasks and
-Skills'</footnote> de sa candidature.
-
-
-
-       <sect>Aider un nouveau responsable
-
-<p>
-Consultez la page <url id="&url-newmaint-advocate;" name="Aider un futur
-responsable"> sur le site du projet Debian.
-
-
-
-       <sect>Suivre la candidature d'un nouveau responsable
-
-<p>
-Consultez la page <url id="&url-newmaint-amchecklist;" name="Aide mémoire du
-responsable de candidature"> sur le site du projet Debian.
-
-
-
-
-
-
-       <chapt id="tools">Aperçu des outils du responsable Debian
-
-<p>
-Cette section contient un aperçu rapide des outils dont dispose le responsable.
-Ces outils sont faits pour améliorer le confort des responsables et pour 
-libérer leur temps pour des tâches cruciales.
+Les outils du responsable Debian sont destinés à améliorer le confort des
+responsables et libérer leur temps des tâches plus cruciales. Comme le dit
+Larry Wall, il y a plus d'une manière de le faire.
 
 <p>
 Certaines personnes préfèrent utiliser des outils de haut niveau, d'autres pas.
@@ -2845,6 +2846,8 @@ favoriser l'usage d'un outil aux d
 La plupart des descriptions de ces outils proviennent des descriptions de
 leurs paquets. Vous trouverez plus d'information dans les
 documentations de ces paquets.
+Vous pouvez aussi obtenir plus d'information avec la commande <tt>apt-cache
+show <var>package_name</var></tt>.
 
 
 
@@ -2882,6 +2885,10 @@ de dialogues. D'autres types d'interface peuvent 
 de modules.
 
 <p>
+Vous trouverez la documentation de ce paquet dans le paquet
+<package>debconf-doc</package>.
+
+<p>
 Beaucoup pensent que ce système devrait être utilisé pour tout paquet
 nécessitant une configuration interactive. <package>debconf</package> n'est
 pas requis par le <em>Debian Policy Manual</em> pour le moment&nbsp;; cela
@@ -2900,11 +2907,15 @@ compresser, ajuster leurs droits et int
 système de menu Debian.
 
 <p>
-Au contraire de <package>debmake</package>, <package>debhelper</package> est
+Au contraire d'autres approches, <package>debhelper</package> est
 divisé en plusieurs petits utilitaires qui agissent de manière cohérente.
 Ce découpage permet un contrôle des opérations plus fin que
-<package>debmake</package>.
+d'autres outils «&nbsp;<em>debian/rules</em>&nbsp;».
 
+<p>
+Il existe aussi un certain nombre de petites extensions
+<package>debhelper</package> trop éphémères pour être documentées. Vous en
+listerez la plupart en faisant <tt>apt-cache search ^dh-</tt>.
 
 
 
@@ -2931,14 +2942,15 @@ erreur d'utiliser <package>debmake</package>.
        <heading><package>yada</package> 
 
 <p>
-Le paquet <package>yada</package> est un nouvel assistant pour la création de
-paquets qui a une approche légèrement différente. Il utilise un fichier
-<file>debian/packages</file> pour générer d'autres fichiers nécessaires dans
+Le paquet <package>yada</package> est un autre assistant pour la création de
+paquets. Il utilise un fichier <file>debian/packages</file> pour générer
+<file>debian/rules</file> et d'autres fichiers nécessaires dans
 le sous-répertoire <file>debian/</file>.
 
 <p>
-Remarque&nbsp;: <package>yada</package> est encore jeune et probablement moins
-robuste que ses aînés.
+Remarque&nbsp;: <package>yada</package> est qualifié de «&nbsp;quasiment non
+maintenu&nbsp;» par son responsable, Charles Briscoe-Smith. Son usage est donc
+déconseillé.
 
 
 
@@ -2980,10 +2992,16 @@ les annoncer par courrier 
 configurer pour faire des mises à jour à d'autres endroits et avec d'autres
 méthodes.
 
+
+       <sect id="dput">
+       <heading><package>dput</package>
 <p>
-Note&nbsp;: l'annonce d'une mise à jour est maintenant prise en charge par le logiciel
-de gestion de l'archive. <package>dupload</package> doit être configuré
-pour ne plus envoyer de courrier (voir <ref id="upload-announce">).
+Le script <package>dput</package> fait à peu près la même chose que
+<package>dupload</package> mais il le fait différemment. Il a aussi quelques
+fonctions supplémentaires telles que la possibilité de vérifier la signature
+GnuPG et les sommes de contrôles avant le téléchargement et la possibilité de
+démarrer <tt>dinstall</tt> en mode simulation (<em>dry-run</em>) après le
+téléchargement.
 
        <sect id="fakeroot">
        <heading><package>fakeroot</package> 
@@ -2992,9 +3010,25 @@ pour ne plus envoyer de courrier (voir <ref id="upload-announce">).
 <package>fakeroot</package> simule les privilèges <em>root</em>. Cela permet
 de fabriquer un paquet sans être root (en général les paquets installent des
 fichiers appartenant à <em>root</em>). Si vous avez installé
-<package>fakeroot</package> vous pouvez par exemple écrire
-<tt>dpkg-buildpackage -rfakeroot</tt> en tant qu'utilisateur.
+<package>fakeroot</package> vous pouvez construire un paquet en étant
+utilisateur&nbsp;: <tt>dpkg-buildpackage -rfakeroot</tt>.
+
+
+       <sect id="debootstrap">
+       <heading><package>debootstrap</package>
+
+<p>
+Le paquet <package>debootstrap</package> vous permet d'amorcer un système
+Debian de base à n'importe quel endroit dans votre système de fichier. Par
+«&nbsp;système de base&nbsp;» nous entendons le strict minimum nécéssaire pour
+fonctionner et installer le reste du système.
 
+<p>
+Avoir un système comme celui-ci peut vous servir de différentes manières. Vous
+pouvez par exemple déplacer votre racine dans ce système avec
+<prgn>chroot</prgn> pour tester vos dépendances de fabrication. Vous pouvez
+aussi l'utiliser pour voir comment se comporte votre paquet quand il est
+installé dans un environnement minimum.
 
 
        <sect id="devscripts">
@@ -3003,13 +3037,24 @@ fichiers appartenant 
 <p>
 Le paquet <package>devscripts</package> contient quelques scripts et outils
 que vous trouverez peut-être utiles pour maintenir vos paquets Debian. Parmi
-ces scripts, vous trouverez <prgn>debchange</prgn> qui manipule votre fichier
+ces scripts, vous trouverez <prgn>debchange</prgn> et <prgn>dch</prgn> qui 
+manipulent votre fichier
 <file>debian/changelog</file> depuis la ligne de commande et
 <prgn>debuild</prgn> qui est construit au-dessus de
 <prgn>dpkg-buildpackage</prgn>.
 
 
 
+       <sect id="dpkg-dev-el">
+       <heading><package>dpkg-dev-el</package>
+
+<p>
+<package>dpkg-dev-el</package> fournit des macros Emacs lisp qui apportent une
+aide lors de l'édition des fichiers du répertoire <file>debian</file> de votre
+paquet. À l'édition de <file>debian/changelog</file>, par exemple, vous
+disposez de fonctions pour finaliser une version et consulter la liste des
+rapports de bogue ouverts.
+
 
        <sect id="debget">
        <heading><package>debget</package>
@@ -3017,10 +3062,18 @@ ces scripts, vous trouverez <prgn>debchange</prgn> qui manipule votre fichier
 <p>
 Le paquet <package>debget</package> contient un script qui peut être utile
 pour télécharger des paquets depuis l'archive Debian. Vous pouvez par exemple
-l'utiliser pour télécharger des paquets sources.
+l'utiliser pour télécharger des paquets sources (bien que <tt>apt-get source
+<var>package</var></tt> fasse à peu près la même chose).
 
 
 
+<!-- FIXME: add the following
+  dpkg-awk
+  alien
+  dpkg-repack
+  grep-dctrl
+  pbuilder -->