chiark / gitweb /
Reviewed by P. Batailler
[developers-reference.git] / developers-reference.fr.sgml
index 068a89d..09e9bff 100644 (file)
@@ -5,7 +5,7 @@
   <!-- common, language independant entities -->
   <!entity % commondata  SYSTEM "common.ent" > %commondata;
   <!-- CVS revision of this document -->
-  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.7 $">
+  <!entity cvs-rev "$Revision: 1.8 $">
 
   <!-- if you are translating this document, please notate the RCS
        revision of the developers reference here -->
@@ -26,7 +26,7 @@
 
 
 <book>
-<title>Guide de référence du développeur Debian
+<title>Manuel de référence du développeur Debian
 
 <author>Adam Di Carlo, responsable actuel <email>aph@debian.org</email>
 <author>Christian Schwarz <email>schwarz@debian.org</email>
@@ -36,7 +36,7 @@
 <author>avec la participation de Alain Meessen
 <author>et des membres de la liste
 <email>debian-l10n-french@lists.debian.org</email>
-<version>version &version;, 17 avril 2001
+<version>version &version;, 4 mai 2001
 
 <copyright>
 
@@ -46,7 +46,7 @@
 Copyright &copy;1997, 1998 Christian Schwarz.</copyrightsummary>
 
 <p>
-Ce guide est un logiciel libre&nbsp;; vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier
+Ce manuel est un logiciel libre&nbsp;; vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier
 selon les termes de la licence grand public GNU publiée par la FSF
 (Free Software Foundation) dans sa version 2 (ou toute version supérieure).
 <p>
@@ -83,7 +83,7 @@ d
 comment gérer les bogues (<ref id="bug-handling">).
 
 <p>
-Les ressources présentées dans ce guide incluent les listes de diffusion et
+Les ressources présentées dans ce manuel incluent les listes de diffusion et
 les serveurs (<ref id="servers">), une présentation de la structure de
 l'archive Debian (<ref id="archive">), des explications sur les serveurs qui
 acceptent les mises à jour de paquets (<ref id="upload-ftp-master">) et une
@@ -91,28 +91,30 @@ pr
 qualité de ses paquets (<ref id="tools">).
 
 <p>
-Ce guide de référence ne présente pas les aspects techniques liés aux paquets
+Ce manuel de référence ne présente pas les aspects techniques liés aux paquets
 Debian. Il ne décrit pas non plus comment les créer. Il ne décrit pas 
 non plus les règles que doivent respecter les paquets Debian. Cette
 information est disponible dans le <url id="&url-debian-policy;" name="Debian
 Policy Manual">.
 
 <p>
-De plus ce document <em>n'est pas un règlement officiel</em>. Il contient de
-la documentation sur le système Debian et des conseils pratiques largement 
-suivis. Il s'agit donc d'un document «&nbsp;normatif&nbsp;».
+De plus ce document <em>n'est pas l'expression d'une politique
+officielle</em>. Il contient de la documentation sur le système Debian et des
+conseils pratiques largement suivis. C'est une sorte de guide pratique.
 
 
 
 
 
-       <sect>Avertissement du traducteur
+       <sect>Introduction à la version française
+
+       <sect1>Avertissement
 
 <p>
 Bien que ce document soit en français, l'activité de responsable Debian
 implique une maîtrise de la langue anglaise. Le projet Debian est un projet
-international auquel participent des argentins, néo-zélandais, américains,
-allemands, finlandais, français, espagnols...
+international auquel participent des japonais, néo-zélandais, américains,
+allemands, finlandais, français, espagnols, danois...
 
 <p>
 En conséquence la langue utilisée dans toutes les listes de diffusion
@@ -121,13 +123,13 @@ r
 autres responsables Debian se fera en anglais quelque soit le média.
 
 
-       <sect>Glossaire
+       <sect1>Glossaire
 
 <p>
 Cette section liste les termes techniques qui ont un sens spécifique
 dans le projet Debian. Pour chacune de ces expressions vous trouverez la
-traduction française utilisée dans ce guide, une définition et une
-référence à la section du guide qui traite de ce sujet.
+traduction française utilisée dans ce manuel, une définition et une
+référence à la section du manuel qui traite de ce sujet.
 
 
        <list>
@@ -247,7 +249,7 @@ d'un autre.
 <p>
 Une autre liste intéressante est &email-debian-mentors;. Voir la section <ref
 id="mentors"> pour les détails. Le canal IRC <tt>#debian</tt> sur le réseau
-<em>Linux People IRC</em> (c-à-d <tt>irc.debian.org</tt>) pourra aussi être
+<em>Linux People IRC</em> (c.-à-d. <tt>irc.debian.org</tt>) pourra aussi être
 utile.
 
 
@@ -262,13 +264,13 @@ enregistrer comme responsable implique que vous adh
 et que vous vous engagiez à le soutenir&nbsp;; il est très important que les
 responsables soient en accord avec les principes fondamentaux qui animent le
 projet Debian GNU-Linux. Lire le <url id="&url-gnu-manifesto;" name="Manifeste
-GNU"> sera aussi une bonne idée.
+GNU"> est aussi une bonne idée.
 
 <p>
 Le processus d'enregistrement a pour but de vérifier votre identité et vos
 intentions. Le nombre de personnes travaillant pour Debian GNU-Linux a atteint
 &number-of-maintainers; et notre système est utilisé dans un certain nombre
-d'endroits très importants nous devons rester attentifs pour éviter un acte
+d'endroits très importants nous devons rester attentifs pour éviter un acte
 malveillant. C'est pourquoi nous contrôlons les nouveaux responsables avant de
 leur donner un compte sur nos serveurs et les autoriser à ajouter des paquets
 dans l'archive.
@@ -276,7 +278,7 @@ dans l'archive.
 <p>
 Pour votre enregistrement il sera nécessaire d'envoyer les informations
 suivantes<footnote>Voir la page  <url id="&url-newmaint-checklist;"
-name="Checklist for applicants">.</footnote> au moment approprié après une
+name="Checklist for applicants">.</footnote> après une
 première prise de contact à l'adresse &email-new-maintainer;&nbsp;:
 
        <list compact>
@@ -297,7 +299,7 @@ premi
        numéro professionnel à moins d'y être souvent le soir.
 
        <item>
-       Une déclaration de vos intentions. C'est à dire sur quel paquet vous
+       Une déclaration de vos intentions. C'est à dire, sur quel paquet vous
        pensez travailler, à quel portage vous comptez participer ou comment
        vous comptez contribuer au projet.
 
@@ -334,7 +336,7 @@ cl
 la documentation du logiciel de cryptographie que vous utiliserez car elle
 contient des informations indispensables pour la sécurité de votre clé. Les 
 défaillances de sécurité sont bien plus souvent dues à des erreurs humaines 
-qu'à des problèmes logiciels ou des techniques d'espionnage avancées. Voir
+qu'à des problèmes logiciels ou à des techniques d'espionnage avancées. Voir
 <ref id="key-maint"> pour plus d'information sur la gestion de votre clé
 publique.
 
@@ -348,7 +350,7 @@ autre impl
 L'algorithme à clé publique recommandé pour les développements Debian est DSA
 (parfois appelé «&nbsp;DSS&nbsp;» ou «&nbsp;DH\ElGamal&nbsp;»). Vous pouvez
 aussi utiliser d'autres types de clés. La longueur de votre clé doit être au
-minimum 1024 bits&nbsp;; il n'y a pas de raison d'utiliser une clé plus courte et le
+minimum de 1024 bits&nbsp;; il n'y a pas de raison d'utiliser une clé plus courte et le
 faire serait beaucoup moins sûr. Votre clé doit être signée avec votre propre
 identifiant&nbsp;; cela évite les falsifications. <prgn>GNU Privacy Guard</prgn> le
 fait automatiquement.
@@ -380,8 +382,8 @@ devrait cependant pas avoir d'impact sur l'activit
 car il peut être tout à fait légal d'utiliser des logiciels de cryptographie
 pour l'authentification plutôt que pour le cryptage (comme c'est le cas en
 France). Le projet Debian ne nécessite en aucune manière de cryptographie en
-tant que tel. Si vous vivez dans un pays où l'usage de la cryptographie pour
-authentification est interdit contactez-nous pour que nous prenions des
+tant que cryptage. Si vous vivez dans un pays où l'usage de la cryptographie
+pour authentification est interdit, contactez-nous pour que nous prenions des
 dispositions particulières.
 
 <p>
@@ -401,8 +403,8 @@ Pour en savoir plus, consultez le <url id="&url-newmaint;" name="coin des
 nouveaux responsables"> sur le site Debian.
 
 <p>
-Une fois que votre dossier aura été reçu et traité vous devriez être
-contacté et recevoir les informations concernant votre compte Debian.  Si vous
+Une fois que votre dossier aura été reçu et traité, vous devriez 
+recevoir les informations concernant votre compte Debian.  Si vous
 ne recevez rien pendant un mois, envoyez un message de relance demandant si
 votre candidature initiale a bien été reçue. Ne renvoyez <em>pas</em> votre
 candidature initiale, cela embrouillerait l'équipe <em>New maintainer</em>.
@@ -415,7 +417,7 @@ de temps pour cette activit
 <p>
 La liste de diffusion &email-debian-mentors; a été créée pour les
 responsables débutants qui cherchent de l'aide pour leur première
-création de paquet ainsi que pour d'autres problèmes spécifiques aux 
+création de paquet ainsi que pour des problèmes spécifiques aux 
 développeurs. Tout responsable débutant est invité à s'y inscrire 
 (voir <ref id="mailing-lists"> pour plus de détails).
 
@@ -435,7 +437,7 @@ exp
        <sect>Mise à jour de vos références Debian
 
 <p>
-Une base de données LDAP contient de nombreuses informations concernant tous
+Une base de données LDAP contient de nombreuses informations concernant
 les développeurs, vous pouvez y accéder à l'adresse <url
 id="&url-debian-db;">.  Vous pouvez modifier votre mot de passe (ce mot de
 passe est diffusé sur la plupart des machines auxquelles vous avez accès),
@@ -466,7 +468,7 @@ id="&url-pgp-faq;" name="FAQ PGP">.
 <p>
 Si vous ajoutez des signatures ou des identifiants à votre clé publique, vous
 pouvez mettre à jour le porte-clés Debian en envoyant votre clé publique à
-<tt>&keyserver-host;</tt>. Si vous voulez ajouter ou supprimer une clé envoyez
+<tt>&keyserver-host;</tt>. Si vous voulez ajouter ou supprimer une clé, envoyez
 un courrier à &email-debian-keyring;. Les procédures d'extraction de clé
 décrites dans <ref id="registering"> s'appliquent ici.
 
@@ -480,10 +482,10 @@ dans la documentation du paquet <package>debian-keyring</package>.
        <sect id="inform-vacation">Prendre des vacances courtoisement
 
 <p>
-La plupart des développeurs prennent des vacances, généralement cela signifie
+La plupart des développeurs prennent des vacances ; généralement, cela signifie
 qu'ils ne peuvent ni travailler pour Debian ni être joints par
 courrier électronique si un problème se présentait. Les autres développeurs
-ont besoin de savoir que vous êtes en vacances ainsi ils sauront comment
+ont besoin de savoir que vous êtes en vacances ainsi ils sauront comment
 réagir en cas de problème. En général, cela signifie que les autres
 développeurs sont autorisés à modifier votre paquet (voir <ref id="nmu">) en
 cas de gros problème (bogues bloquants pour la distribution, mise à jour de
@@ -511,20 +513,20 @@ contact avec les d
 informations collectées par le système de suivi des bogues. Il n'est pas de
 votre responsabilité de corriger les bogues qui ne sont pas spécifiques à
 Debian. Il vous faudra plutôt transmettre ces rapports de bogues aux
-développeurs amonts.  Bien sûr, si vous êtes capable de les résoudre, vous
-pouvez... De cette manière, ces bogues seront corrigés dans la prochaine
+développeurs amonts. (Bien sûr, si vous êtes capable de les résoudre...)
+De cette manière, ces bogues seront corrigés dans la prochaine
 version amont.
 
 <p>
-De temps en temps, vous trouverez un correctif attaché à un rapport de bogue.
-Il vous faudra envoyer ce correctif en amont et vous assurer qu'il est bien
-inclus dans la prochaine version amont (si les auteurs acceptent le correctif
+De temps en temps, vous trouverez un <em>patch</em> attaché à un rapport de bogue.
+Il vous faudra envoyer ce <em>patch</em> en amont et vous assurer qu'il est bien
+inclus dans la prochaine version amont (si les auteurs acceptent le <em>patch</em>
 proposé). 
 
 <p>
 Si vous avez besoin de modifier les sources amonts pour respecter le <em>Debian
-Policy Manual</em>, vous devriez proposer un joli correctif aux développeurs amonts. Une
-fois ce correctif inclus, vous n'aurez plus besoin de modifier les sources
+Policy Manual</em>, vous devriez proposer un joli <em>patch</em> aux développeurs amonts. Une
+fois ce <em>patch</em> inclus, vous n'aurez plus besoin de modifier les sources
 lors des mises à jour amonts suivantes.
 
 <p>
@@ -551,7 +553,7 @@ et essaient de vous aider chaque fois qu'ils le peuvent. Si vous ne pouvez pas
 corriger un bogue de ce type dans les deux semaines, vous devriez soit
 demander de l'aide en envoyant un courrier à l'équipe d'assurance qualité
 (<em>QA group</em> &email-debian-qa;), soit vous expliquer et présenter un
-plan pour corriger le problème en envoyant un courrier au rapport de bogue
+plan pour corriger le problème en répondant au rapport de bogue
 concerné. Si rien n'est fait, des personnes de l'équipe d'assurance qualité
 pourraient chercher à corriger votre paquet (voir <ref id="nmu">) après avoir
 tenté de vous contacter. Ils pourraient attendre moins longtemps que
@@ -565,7 +567,7 @@ de votre part dans le syst
 <p>
 Même s'il y a un groupe de personnes dédié à l'assurance qualité, cette
 activité ne leur est pas réservée. Vous pouvez participer à cet effort en
-éliminant, autant que faire ce peut, tout bogue de vos paquets et en observant
+éliminant, autant que faire se peut, tout bogue de vos paquets et en observant
 les remarques émises par <prgn>lintian</prgn> (voir <ref id="lintian-reports">).  Si cela
 vous semble tout à fait impossible, il faudrait songer à abandonner certains
 de vos paquets, vous pourrez ainsi faire du bon travail avec les paquets dont
@@ -585,7 +587,7 @@ Si vous choisissez de quitter le projet Debian, proc
        
        <item>
        Envoyez un courrier électronique à &email-debian-private; indiquant
-       comment vous quitter le projet.
+       comment vous quittez le projet.
 
        <item>
        Signalez aux responsables du porte-clés Debian que vous quittez le
@@ -606,7 +608,7 @@ auxquelles vous aurez acc
 
 
 
-       <sect id="mailing-lists">Listes de diffusion
+       <sect id="mailing-lists">Les listes de diffusion
 
 <p>
 Le serveur de liste de diffusion est <tt>&lists-host;</tt>.  Envoyez un
@@ -614,7 +616,7 @@ courrier 
 où <tt>debian-<var>foo</var></tt> est le nom de la liste, avec le mot
 <tt>subscribe</tt> dans le champ <em>Objet</em><footnote><em>Subject</em> en
 anglais</footnote> pour vous abonner à la liste ou <tt>unsubscribe</tt> pour
-vous en désabonner.  Vous trouverez des instructions plus détaillées pour vous
+vous désabonner.  Vous trouverez des instructions plus détaillées pour vous
 abonner et vous désabonner aux adresses <url
 id="&url-debian-lists-subscribe;">, <url id="&url-debian-lists;"> ou
 localement dans le fichier &file-mail-lists; si vous avez installé le paquet
@@ -656,13 +658,13 @@ de cette liste 
 
 <p>
 &email-debian-email; est une liste de diffusion fourre-tout. Elle est utilisée
-pour les correspondances relatives à Debian qu'il serait utile d'archiver tel
-que contacter les auteurs amonts à propos de licences ou de bogues ou encore
-discuter du projet avec d'autres personnes.
+pour les correspondances relatives à Debian qu'il serait utile d'archiver, telles
+que des échanges avec les auteurs amonts à propos de licences, de bogues ou encore
+des discussions sur le projet avec d'autres personnes.
 
 <p>
 Comme toujours sur internet, éliminez les lignes inutiles quand vous citez
-le message auquel vous répondez dans la réponse. Plus généralement, respectez
+le message auquel vous répondez. Plus généralement, respectez
 les conventions habituelles lorsque vous envoyez des messages.
 
 <p>
@@ -672,10 +674,10 @@ Les archives des listes de diffusion sont disponibles en ligne 
 
 
 
-       <sect id="server-machines">Serveurs Debian
+       <sect id="server-machines">Les serveurs Debian
 
 <p>
-Les serveurs Debian sont des serveurs célèbres et hébergent les fonctions
+Les serveurs Debian sont bien connus et hébergent les fonctions
 critiques du projet Debian.  Tout développeur se doit de savoir ce qu'ils sont
 et à quoi ils servent.
 
@@ -700,7 +702,7 @@ bogues (BTS<footnote>Syst
 System</em> en anglais</footnote>). Si vous envisagez de manipuler les
 rapports de bogue ou d'en faire une analyse statistique ce sera le bon endroit
 pour le faire.  Informez la liste &email-debian-devel; de votre intention
-avant d'implémenter quoi que ce soit afin d'éviter la duplication du travail
+avant d'implémenter quoi que ce soit afin d'éviter un travail en double
 ou le gaspillage de temps machine.
 
 <p>
@@ -752,12 +754,12 @@ Vous devriez pr
 <file>public_html</file> du serveur <tt>klecker.debian.org</tt> sont
 sauvegardés. Ce n'est pas le cas sur les autres serveurs. N'utilisez pas ces
 serveurs pour publier des informations sans rapport avec le projet Debian
-avant d'en avoir obtenu la permission.  Pour toute question supprémentaire
+avant d'en avoir obtenu la permission. Pour toute question supplémentaire,
 adressez-vous à la liste &email-debian-devel;.  
 
 <p>
 Si vous rencontrez un problème avec un serveur web Debian, vous devez
-généralement soumettre un rapport de bogue contre le pseudo-paquet
+généralement envoyer un rapport de bogue contre le pseudo-paquet
 <package>www.debian.org</package>.  Vérifiez d'abord sur le <url
 id="http://bugs.debian.org/www.debian.org" name="système de suivi des bogues">
 que personne ne l'a déjà rapporté avant vous.
@@ -788,15 +790,15 @@ r
 
 
 
-       <sect1 id="servers-mirrors">Miroirs des serveurs Debian
+       <sect1 id="servers-mirrors">Les miroirs des serveurs Debian
 
 <p>
-Les serveurs web et FTP Debian sont pliqués sur d'autres serveurs. Évitez de
+Les serveurs web et FTP Debian sont dupliqués sur d'autres serveurs. Évitez de
 charger les serveurs originaux. Idéalement, les serveurs originaux se
-contentent de répliquer leur contenu sur les miroirs de premier niveau et
+contentent de copier leur contenu sur les miroirs de premier niveau et
 tous les utilisateurs consultent les miroirs. Ainsi le projet Debian étale
 ces besoins en bande passante sur plusieurs serveurs et plusieurs réseaux.
-Notez que la plication des données sur les miroirs est déclenchée par le
+Notez que la duplication des données sur les miroirs est déclenchée par le
 serveur maître. Ceci nous garantit que les miroirs sont aussi à jour que
 possible.
 
@@ -816,7 +818,7 @@ machines.
 
 
 
-       <sect id="other-machines">Autres machines Debian
+       <sect id="other-machines">Les autres machines Debian
 
 <p>
 Vous aurez peut-être accès à d'autres machines Debian. Vous pouvez utiliser
@@ -827,7 +829,7 @@ En g
 des activités de portage.
 
 <p>
-Vous trouverez une liste des autres machines misent à la disposition des
+Vous trouverez une liste des autres machines mises à la disposition des
 développeurs Debian à l'adresse <url id="&url-devel-machines;">.
 
 
@@ -841,7 +843,7 @@ d
 <p>
 La distribution Debian est composée d'un grand nombre de paquets Debian
 (fichiers <tt>.deb</tt>&nbsp;: à peu près &number-of-pkgs;) et de quelques
-autres fichiers (documentation, images de disquette d'installation,
+autres fichiers (documentation, images des disquettes d'installation,
 etc.).
 
 <p>
@@ -857,7 +859,7 @@ sont stock
 l'archive et aux logiciels qui l'accompagnent. Le premier répertoire contient
 les distributions <em>stable</em>, <em>testing</em> et <em>unstable</em>. Le
 découpage en sous-répertoires est identique d'un répertoire de distribution à
-l'autre nous nous contenterons donc d'exposer ce découpage pour la
+l'autre nous nous contenterons donc d'exposer ce découpage pour la
 distribution <em>stable</em>. Les fichiers <tt>Packages</tt> et
 <tt>Sources</tt> qui se trouvent dans les répertoires de distribution peuvent
 faire référence à des fichiers du répertoire <tt>pool/</tt>.
@@ -885,7 +887,7 @@ divis
 
 
 
-       <sect>Sections
+       <sect>Les sections
 
 <p>
 La section <em>main</em> constitue la <strong>distribution Debian GNU-Linux
@@ -916,10 +918,10 @@ distribution Debian.
 
 <p>
 Le <em>Debian Policy Manual</em> donne des définitions plus précises pour ces trois sections.
-Les paragraphes précédant ne constituent qu'une introduction.
+Les paragraphes précédants ne constituent qu'une introduction.
 
 <p>
-La séparation de la distribution en trois sections dès la racine est
+La séparation de l'archive en trois sections est
 importante pour toute personne qui désire distribuer Debian, que ce soit par
 serveur FTP ou sur cédérom. Il suffit de distribuer les sections <em>main</em>
 et <em>contrib</em> pour éviter tout problème légal. Certains paquets de la
@@ -935,11 +937,11 @@ peut 
 
 
 
-       <sect>Architectures
+       <sect>Les architectures
 
 <p>
 À ses débuts, le noyau Linux existait uniquement pour les architectures Intel
-x86 et supérieures&nbsp;; il en était de même pour Debian. Linux devenant de plus
+x86&nbsp;; il en était de même pour Debian. Linux devenant de plus
 en plus populaire, il a été porté vers d'autres architectures.  <p> Le noyau
 2.0 existe pour les architectures Intel x86, DEC Alpha, SPARC, Motorola, 680x0
 (Atari, Amiga, et Macintosh), MIPS et PowerPC. Le noyau 2.2 supporte encore
@@ -965,7 +967,7 @@ Debian">.
 
 
 
-       <sect>Sous-sections
+       <sect>Les sous-sections
 
 <p>
 Les sections <em>main</em>, <em>contrib</em> et <em>non-free</em> sont
@@ -985,7 +987,7 @@ conserv
 
 
 
-       <sect>Paquets
+       <sect>Les paquets
 
 <p>
 Il existe deux types de paquets Debian&nbsp;: les paquets sources et les 
@@ -1022,7 +1024,7 @@ concernant le paquet (responsable, version, etc).
 
 
 
-       <sect>Répertoires des distributions
+       <sect>Les répertoires des distributions
 
 <p>
 L'organisation des répertoires présentée précédemment est elle-même englobée
@@ -1038,7 +1040,7 @@ courant. Un autre emplacement courant est <ftppath>/pub/debian</ftppath>.
 <p>
 Une distribution est composée de paquets Debian sources et binaires et des
 fichiers <tt>Sources</tt> et <tt>Packages</tt> correspondants. Ces derniers
-contiennent tous les en-têtes de descriptions des paquets. Les premiers sont
+contiennent la description de tous les paquets. Les premiers sont
 conservés dans le répertoire <tt>pool/</tt> tandis que les seconds sont
 conservés dans le répertoire <tt>dists/</tt> de l'archive (pour des questions
 de compatibilité descendante)
@@ -1059,14 +1061,14 @@ le processus de d
 <p>
 Les développements se font sur la distribution <em>unstable</em><footnote>
 <em>unstable</em> signifie «&nbsp;instable&nbsp;»</footnote> (c'est pourquoi
-elle est aussi appelée <em>distribution de développement</em>).  Chaque
+elle est aussi appelée <em>distribution de développement</em>). Chaque
 développeur Debian peut modifier ses paquets à tout moment dans cette
-distribution. Ainsi son contenu change tous les jours.  Comme aucun effort
+distribution. Ainsi son contenu change tous les jours. Comme aucun effort
 particulier n'est fait pour s'assurer que tout fonctionne correctement dans
 cette distribution, elle est parfois <em>instable</em>. 
 
 <p>
-Les paquets sont copier de <em>unstable</em> vers <em>testing</em> s'ils
+Les paquets sont copiés de <em>unstable</em> vers <em>testing</em> s'ils
 satisfont certains critères. Pour entrer dans la distribution <em>testing</em>
 un paquet doit faire partie de l'archive depuis deux semaines et ne doit pas
 avoir de bogue bloquant pour la distribution<footnote><em>Release critical
@@ -1081,8 +1083,8 @@ distribution <em>testing</em> est renomm
 est fait, aucun changement n'est autorisé sur cette distribution en dehors des
 corrections de bogues&nbsp;; c'est pourquoi nous l'appelons <em>frozen<footnote>
 <em>frozen</em> signifie «&nbsp;gelée&nbsp;»</footnote></em>.  Après un mois
-ou un peu plus selon l'avancement la distribution entre dans une phase de
-«&nbsp;gèle complet&nbsp;» où les seules modifications acceptées concernent la
+ou un peu plus selon l'avancement, la distribution entre dans une phase de
+«&nbsp;gel complet&nbsp;» où les seules modifications acceptées concernent la
 procédure d'installation. Cette phase s'appelle un «&nbsp;cycle de test&nbsp;»
 et cela peut durer jusqu'à deux semaines.  Il peut y avoir plusieurs cycles de
 tests avant que le responsable de distribution ne la déclare prête pour la
@@ -1108,8 +1110,8 @@ est incr
 <p>
 Notez que pendant la période de gel les développements continuent sur la
 distribution instable car cette distribution reste en place quand
-<em>testing</em> devient <em>frozen</em>. Que quand la distribution
-<em>frozen</em> devient officiellement <em>stable</em> l'ancienne distribution
+<em>testing</em> devient <em>frozen</em>. Quand la distribution
+<em>frozen</em> devient officiellement <em>stable</em>, l'ancienne distribution
 stable est entièrement supprimée de l'archive Debian (elle reste cependant
 disponible à l'adresse <tt>&archive-host;</tt>).
 
@@ -1177,7 +1179,7 @@ Debian 2.0, 
 «&nbsp;potato&nbsp;». Il y a aussi une pseudo-distribution nommée
 «&nbsp;sid&nbsp;», il s'agit de la distribution <em>unstable</em>&nbsp;; comme les
 paquets vont de <em>unstable</em> à <em>testing</em> quand ils approchent de
-la stabilité la distribution «&nbsp;sid&nbsp;» n'est jamais diffusée.  En plus
+la stabilité, la distribution «&nbsp;sid&nbsp;» n'est jamais diffusée.  En plus
 du contenu habituel d'une distribution Debian, «&nbsp;sid&nbsp;» contient des
 paquets pour des architectures qui ne sont pas encore officiellement
 supportées ou pour lesquelles la distribution n'a pas encore été diffusée. Ces
@@ -1191,8 +1193,8 @@ participer et suivre les d
 et FTP de Debian.
 
 <p>
-Si nous avions nommé le répertoire qui contient la version candidate pour
-diffusion «&nbsp;testing&nbsp;», il aurait fallu le renommer
+Si nous avions nommé le répertoire qui contient la prochaine version àc
+diffuser «&nbsp;testing&nbsp;», il aurait fallu le renommer
 «&nbsp;stable&nbsp;» au moment de la diffusion, ce qui aurait forcé les
 miroirs FTP à re-télécharger la distribution complète (qui est plutôt
 volumineuse).
@@ -1206,7 +1208,7 @@ pr
 version 1.1 et non la 1.0.)
 
 <p>
-En conséquence les noms de répertoire des distributions dans l'archive sont
+En conséquence, les noms de répertoire des distributions dans l'archive sont
 déterminés par leurs noms de code et non par leur statut (exemple&nbsp;: slink). Ces
 noms sont identiques pendant la période de développement et une fois la
 distribution diffusée&nbsp;; des liens symboliques, qui peuvent être modifiés
@@ -1222,7 +1224,7 @@ symboliques qui pointent vers les r
 
 
 
-       <chapt id="upload">Mise à jour de paquet
+       <chapt id="upload">La mise à jour d'un paquet
 
 
        <sect>Annoncer un nouveau paquet
@@ -1230,13 +1232,13 @@ symboliques qui pointent vers les r
 <p>
 Si vous voulez créer un nouveau paquet pour la distribution Debian vous
 devriez commencer par consulter la liste des <url id="&url-wnpp;"
-name="paquets en attente d'action et paquets prospectifs">. Vous pourrez ainsi
-vérifier que personne ne travaille déjà sur ce paquet et éviter de dupliquer
-le travail.  Consultez aussi cette page si vous voulez en savoir plus.
+name="paquets en souffrance et paquets souhaités">. Vous pourrez ainsi
+vérifier que personne ne travaille déjà sur ce paquet et éviter un double
+travail. Consultez aussi cette page si vous voulez en savoir plus.
 
 <p>
 Supposons que personne ne travaille sur le paquet que vous visez, vous devez
-alors soumettre un rapport de bogue (voir <ref id="submit-bug">) sur le
+alors envoyer un rapport de bogue (voir <ref id="submit-bug">) concernant le
 pseudo-paquet <tt>wnpp</tt> et envoyer une copie à &email-debian-devel;. Ce
 courrier devra décrire le paquet que vous projetez de créer, la licence de ce
 paquet et l'URL à laquelle le source peut être téléchargé. Cette liste n'est
@@ -1274,7 +1276,7 @@ leurs intentions&nbsp;:
 
        <p>
        C'est une information utile pour les gens qui utilisent la
-       distribution <em>unstable</em> et sont nos premiers testeurs. Nous
+       distribution <em>unstable</em> et qui sont nos premiers testeurs. Nous
        devons faciliter la tâche de ces gens.
 
        <p>
@@ -1294,8 +1296,8 @@ leurs intentions&nbsp;:
        <sect1>Générer le fichier « changes »
 
 <p>
-Chaque nouvelle version de paquet installé sur les archives FTP Debian doit
-être accompagnée par un fichier <tt>.changes</tt>. Ce fichier explique à
+Chaque nouvelle version d'un paquet installé sur les archives FTP Debian doit
+être accompagnée d'un fichier <tt>.changes</tt>. Ce fichier explique à
 l'administrateur de l'archive Debian ce qu'il doit faire du paquet. Il est en
 général créé par <prgn>dpkg-genchanges</prgn> au cours du processus de
 fabrication du paquet.
@@ -1313,7 +1315,7 @@ Debian.  Vous pouvez consulter la liste des champs de contr
 <url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy Manual"> pour connaître
 les valeurs que prennent ces champs. Vous pouvez fermer un rapport de bogue
 automatiquement avec le champ <tt>Description</tt> (voir <ref
-id="upload-bugfix">). Nous ne verrons que le champ <tt>Distribution</tt> ici
+id="upload-bugfix">). Nous ne verrons ici que le champ <tt>Distribution</tt>
 car il est directement lié aux règles d'administration de l'archive.
 
 
@@ -1364,13 +1366,12 @@ l'inclure syst
 
 <p>
 Si la mise à jour ne contient pas le fichier <tt>tar</tt> des sources
-originaux, celui qui est utilisé par <prgn>dpkg-source</prgn> pour construire
-les fichiers <tt>.dsc</tt> et <tt>diff</tt> de la mise à jour <em>doit</em>
-être identique au fichier <tt>tar</tt> déjà téléchargé à l'octet près. Si pour
-une raison ou pour une autre, le fichier source original diffère de celui qui
-a été téléchargé précédemment, la nouvelle version de ce fichier doit à nouveau
-être incluse dans la mise à jour (en utilisant l'option <tt>-sa</tt> par
-exemple).
+originaux, <prgn>dpkg-source</prgn> <em>doit</em>, pour construire les
+fichiers <tt>.dsc</tt> et <tt>diff</tt> de la mise à jour, utiliser un fichier
+<tt>tar</tt> identique à l'octet près à celui sur le serveur. Si pour une
+raison ou pour une autre il y a une différence, la nouvelle version de ce
+fichier doit à nouveau être incluse dans la mise à jour (en utilisant l'option
+<tt>-sa</tt> par exemple).
 
 
 
@@ -1380,15 +1381,15 @@ exemple).
        <sect2 id="upload-frozen">Mettre à jour la distribution <em>frozen</em>
 
 <p>
-Le gel de la distribution est un moment crucial pour Debian. C'est une chance
-de pouvoir synchroniser et stabiliser notre distribution comme un tout
+Le gel de la distribution est un moment crucial pour Debian. C'est l'occasion
+de synchroniser et de stabiliser notre distribution en un tout
 cohérent. Il faut donc être très vigilant quand on fait une mise à jour
 pour <em>frozen</em>.
 
 <p>
 Il est tentant de toujours mettre en paquet la dernière version d'un logiciel
-pour Debian mais il est bien plus important que le système soit stable et
-fonctionne de la manière attendue dans son ensemble.
+pour Debian mais il est bien plus important que le système soit stable et
+qu'il fonctionne de la manière attendue.
 
 <p>
 Le mot d'ordre pour télécharger vers <em>frozen</em> est&nbsp;: <strong>pas de code
@@ -1398,32 +1399,32 @@ conseils&nbsp;:
 <p>
        <list compact>
        <item>
-       Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>critique</em>,
+       Les corrections de bogues de sévérité <em>critique</em>,
        <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
        <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
-       toujours autorisés pour les paquets qui doivent exister dans la
+       toujours autorisées pour les paquets qui doivent exister dans la
        distribution.
 
        <item>
-       Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>critique</em>,
+       Les corrections pour les bogues de sévérité <em>critique</em>,
        <em>grave</em> ou <em>sérieuse</em><footnote>respectivement
        <em>critical</em>, <em>grave</em> ou <em>serious</em></footnote> sont
-       autorisés pour les paquets non indispensables uniquement s'ils
+       autorisées pour les paquets non indispensables uniquement si elles
        n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité.
 
        <item>
-       Les correctifs pour les bogues de sévérité <em>importante</em>,
+       Les corrections pour les bogues de sévérité <em>importante</em>,
        <em>normale</em> et <em>mineure</em><footnote>respectivement
        <em>important</em>, <em>normal</em> et <em>minor</em></footnote> sont
-       autorisés, bien que découragés, sur tous les paquets si et seulement
-       s'ils n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité. 
+       autorisées, bien que découragées, sur tous les paquets si et seulement
+       s'elles n'ajoutent pas de nouvelle fonctionnalité. 
 
        <item>
-       Les correctifs de sévérité <em>wishlist</em> ne sont pas autorisés (ce
+       Les corrections de sévérité <em>wishlist</em> ne sont pas autorisées (ce
        ne sont pas vraiment des bogues après tout).
 
        <item>
-       Les correctifs liés à la documentation sont autorisés car il est
+       Les corrections liées à la documentation sont autorisés car il est
        important d'avoir une bonne documentation.
 
        </list> 
@@ -1433,7 +1434,7 @@ L'exp
 corrigeant un autre bogue. L'introduction et la découverte d'un nouveau bogue
 retarde la mise à disposition de la distribution ou affaiblit le produit
 final.  Il y a très peu de corrélation entre la sévérité du bogue corrigé et
-la sévérité du bogue introduit par le correctif.
+la sévérité du bogue introduit par la correction.
 
 
 
@@ -1442,7 +1443,7 @@ la s
 
 <p>
 Avant de mettre à jour votre paquet vous ferez quelques tests de base. Vous
-devrez au moins faire les tests suivants (il vous faudra une ancienne version
+devrez au moins faire les tests suivants (il vous faut une ancienne version
 du paquet pour cela)&nbsp;:
 
        <list compact>
@@ -1577,7 +1578,7 @@ am
 
 <p>
 Si votre connexion vers <tt>ftp-master</tt> est lente, vous avez plusieurs
-alternatives. L'une d'elles consiste à télécharger vos fichiers dans
+possibilités. L'une d'elles consiste à télécharger vos fichiers dans
 <tt>Incoming</tt> en passant par le serveur <tt>chiark</tt> en Europe. Comme
 cette file d'attente des mises à jour est redirigée vers <tt>ftp-master</tt>,
 les indications de la section <ref id="upload-ftp-master"> sont applicables ici
@@ -1601,20 +1602,20 @@ d'ouvrir une connexion anonyme sur&nbsp;:
 
 <p>
 Le téléchargement fait sur ce serveur doit être aussi complet que s'il
-était fait dans le répertoire <tt>Incoming</tt> sur <tt>ftp-master</tt>,
-c'est-à-dire un fichier <file>.changes</file> et tous les fichiers mentionnés
-dans ce dernier. Le serveur vérifie que le fichier <tt>.changes</tt> est bien
-signé avec la clé PGP d'un développeur Debian pour éviter que des  faux
-paquets n'atteignent <tt>ftp-master</tt>. Vérifiez bien que le champ
-<tt>Maintainer</tt> du fichier <tt>.changes</tt> contient <em>votre</em>
-adresse électronique. De même que sur <tt>ftp-master</tt>, cette adresse est
-ensuite utilisée pour toutes les réponses.
+était fait dans le répertoire <tt>Incoming</tt> sur <tt>ftp-master</tt> :
+il doit comporter le fichier <file>.changes</file> et tous les fichiers 
+mentionnés dans ce dernier. Le serveur vérifie que le fichier 
+<tt>.changes</tt> est bien signé avec la clé PGP d'un développeur Debian pour 
+éviter que des faux paquets n'atteignent <tt>ftp-master</tt>. Vérifiez bien 
+que le champ <tt>Maintainer</tt> du fichier <tt>.changes</tt> contient 
+<em>votre</em> adresse électronique. De même que sur <tt>ftp-master</tt>, 
+cette adresse est ensuite utilisée pour toutes les réponses.
 
 <p>
 Il n'est pas nécessaire de déplacer votre fichier dans un autre répertoire
 après le téléchargement, contrairement au serveur <tt>chiark</tt>. Vous
 devriez ensuite recevoir un courrier du serveur expliquant ce qu'il a fait de
-votre paquet. Normalement, il devrait être déplacé vers
+votre paquet. Normalement, il devrait avoir été déplacé vers
 <tt>ftp-master</tt>&nbsp;;
 vous serez informé par le même biais si une erreur s'est produite au cours du
 processus.
@@ -1624,7 +1625,7 @@ processus.
 sous le coup de la loi de contrôle des exportations américaine sur
 <tt>erlangen</tt>. Comme les paquets téléchargés ici vont vers
 <tt>ftp-master</tt>, les règles décrites dans la section <ref
-id="upload-ftp-master"> sont appliquables ici aussi.
+id="upload-ftp-master"> sont applicables ici aussi.
 
 <p>
 Le programme <prgn>dupload</prgn> est capable de télécharger sur 
@@ -1684,18 +1685,18 @@ pr
 
 <p>
 Le programme <prgn>dupload</prgn> est suffisamment intelligent pour déterminer
-où devra aller l'annonce et envoyer le courrier sur la bonne liste. Voir <ref
+où devra aller l'annonce et pour envoyer le courrier sur la bonne liste. Voir <ref
 id="dupload">.
 
 
 
 
        <sect id="upload-notification">
-       <heading>Notification d'installation d'un nouveau paquet</heading>
+       <heading>Notification de l'installation d'un nouveau paquet</heading>
 
 <p>
 Les administrateurs de l'archive Debian sont responsables de l'installation
-des mises à jour. Pour la plupart, les mises à jour sont gérées
+des mises à jour. La plupart des mises à jour sont gérées
 quotidiennement par le logiciel de gestion de l'archive <prgn>dak</prgn>
 (aussi appelé <prgn>katie</prgn> ou <prgn>dinstall</prgn>). Les mises à jour
 de paquets sur la distribution <em>unstable</em>, en particulier, sont
@@ -1732,7 +1733,7 @@ effet. Il vous faudra 
 sur le pseudo-paquet <package>ftp.debian.org</package>.
 
 <p>
-Pour en savoir plus sur le fichier <em>override</em>, reportez vous à <manref
+Pour en savoir plus sur le fichier <em>override</em>, reportez-vous à <manref
 name="dpkg-scanpackages" section="8">, &file-bts-mailing; et &file-bts-info;.
 
 
@@ -1754,11 +1755,11 @@ Nous faisons aussi des mises 
 corrige le paquet d'un autre développeur pour éliminer un trou de sécurité
 ou un bogue paralysant. Cela se produit plus particulièrement en période de
 gel de la distribution de développement ou quand le responsable officiel du
-paquet ne peut pas fournir un correctif dans un délai raisonnable.
+paquet ne peut pas fournir une correction dans un délai raisonnable.
 
 <p>
 Ce chapitre contient des informations qui vous expliqueront quand et comment
-faire des livraisons indépendantes. Une distinction fondamentale doit être
+faire des mises à jour indépendantes. Une distinction fondamentale doit être
 faite entre les mises à jour indépendantes sources et les mises à jour 
 indépendantes binaires. Elle est explicitée dans la section suivante.
 
@@ -1768,9 +1769,9 @@ ind
 <p>
 Deux nouvelles expressions sont introduites dans cette section&nbsp;: 
 «&nbsp;mise à jour indépendante source&nbsp;» et «&nbsp;mise à 
-jour indépendante binaire&nbsp;». Ces expressions ont une définition bien
-spécifique dans le monde Debian. Elles correspondent toutes deux au même type
-d'activité&nbsp;; elles impliquent toutes deux qu'une personne fasse une mise à
+jour indépendante binaire&nbsp;». Ces expressions ont une définition
+précie dans le monde Debian. Elles correspondent toutes deux au même type
+d'activité&nbsp;; elles impliquent toutes deux qu'une personne fait une mise à
 jour d'un paquet alors qu'elle n'est pas officiellement responsable de ce
 paquet. C'est pourquoi nous qualifions ces mises à jours 
 d'<em>indépendantes</em><footnote>Contrairement à ce que pourrait laisser
@@ -1791,13 +1792,14 @@ partie du source sp
 Une mise à jour indépendante binaire est une recompilation et un archivage
 d'un paquet pour une nouvelle architecture. Il s'agit souvent du résultat d'un
 effort de portage. Une mise à jour indépendante binaire est la livraison d'un
-paquet compilé (souvent pour une autre architecture) à condition qu'elle n'ait
-pas nécessité de modification des sources. Dans de nombreux cas, les porteurs
+paquet compilé (souvent pour une autre architecture) à condition que cette
+compilation n'ait pas nécessité de modifications des sources. Dans de 
+nombreux cas, les porteurs
 sont obligés de modifier les sources pour les rendre compilables sur leur
 architecture cible&nbsp;; il s'agira alors d'une mise à jour indépendante source et
-non d'une mise à jour indépendante binaire. Comme vous pouvez le remarquer
-nous ne faisons pas de distinction entre les mises à jour indépendantes des
-porteurs et les autres mises à jour indépendantes dans le vocabulaire.
+non d'une mise à jour indépendante binaire. Comme vous pouvez le remarquer,
+nous ne faisons pas de distinction entre les mises à jour indépendantes 
+faites par des porteurs et les autres mises à jour indépendantes.
 
 <p>
 Les mises à jour indépendantes sources et binaires sont toutes deux couvertes
@@ -1819,9 +1821,9 @@ Seuls les responsables Debian officiels peuvent faire des mises 
 indépendantes. Un responsable officiel est une personne dont la clé est dans
 le porte-clés Debian. Toute personne est invitée à télécharger les paquets
 sources pour corriger des bogues&nbsp;; au lieu de faire des mises à jour
-indépendantes, ils pourront soumettre les correctifs qui le méritent au
+indépendantes, ils pourront soumettre les <em>patch</em> qui le méritent au
 système de suivi des bogues. Les responsables apprécient presque toujours les
-rustines et les rapports de bogue soignés.
+<em>patch</em> et les rapports de bogue soignés.
 
 
        <sect id="nmu-when">Quand faire une mise à jour indépendante source&nbsp;?
@@ -1833,13 +1835,13 @@ gel
 légèrement différentes (voir <ref id="source-nmu-when-porter">).
 
 <p>
-La distribution stable ne peut recevoir que des correctifs critiques ou des
+La distribution stable ne peut recevoir que des corrections critiques ou des
 mises à jour de sécurité. Quand une faille de sécurité est détectée, un
-correctif doit être livré le plus tôt possible. Dans ce cas, le responsable de
+paquet corrigé doit être livré le plus tôt possible. Dans ce cas, le responsable de
 sécurité Debian<footnote>Debian Security Manager</footnote> entrera en contact
-avec le responsable du paquet pour s'assurer qu'un correctif sera livré dans
+avec le responsable du paquet pour s'assurer qu'un paquet corrigé sera livré dans
 un délai raisonnable (moins de 48&nbsp;heures). Si le mainteneur ne peut
-fournir ce correctif suffisamment vite ou s'il ne peut être joint à temps, le
+fournir une mise à jour suffisamment vite ou s'il ne peut être joint à temps, le
 responsable de sécurité pourra corriger le paquet (i.e. faire une mise à jour
 indépendante source).
 
@@ -1855,7 +1857,7 @@ section <ref id="nmu-guidelines"> doivent 
 <p>
 Les mises à jour indépendantes sont aussi acceptable pour la distribution
 instable mais seulement en dernier ressort
-ou avec une autorisation. Essayez d'abord ce qui suit, si cela ne fonctionne
+ou avec une autorisation. Essayez d'abord ce qui suit et si cela ne fonctionne
 pas il est probablement correct de faire une mise à jour indépendante 
 <em>(NMU)</em>&nbsp;:
 
@@ -1863,14 +1865,14 @@ pas il est probablement correct de faire une mise 
        <list compact>
        <item>
        Vérifiez que le bogue est bien référencé dans le système de suivi des
-       bogues.  S'il n'y est pas, faite un rapport de bogue.
+       bogues.  S'il n'y est pas, faites un rapport de bogue.
 
        <item>
        Envoyez un courrier au responsable du paquet et proposez votre aide
        pour corriger le bogue. Donnez-lui quelques jours.
 
        <item>
-       Lancez-vous. Corrigez le bogue et envoyez votre rustine au système de
+       Lancez-vous. Corrigez le bogue et envoyez votre <em>patch</em> au système de
        suivi des bogues. Construisez le paquet et testez-le comme décrit dans
        la section <ref id="upload-checking">. Utilisez le paquet chez vous.
 
@@ -1908,18 +1910,18 @@ Les r
 rôle de correcteur de bogue et de porteur. Si un porteur doit modifier le
 paquet source, cette mise à jour est automatiquement une mise à jour
 indépendante source et est soumise aux règles qui suivent. Si un porteur
-construit un paquet binaire recompilé les règles sont différentes (voir <ref
+construit un paquet binaire recompilé, les règles sont différentes (voir <ref
 id="porter-guidelines">.
 
 <p>
 Tout d'abord il est capital que ces mises à jour indépendantes soient aussi peu
 intrusives que possible. Ne faites pas de ménage, ne modifiez pas le nom des
 modules ou des fichiers, ne déplacez pas les répertoires&nbsp;; plus généralement ne
-corrigez pas ce qui n'est pas cassé.  Faites une rustine aussi petite que
+corrigez pas ce qui n'est pas cassé.  Faites un patch aussi petit que
 possible. Si certaines choses froissent votre sens de l'esthétique, parlez-en
 au responsable du paquet, au responsable amont ou soumettez un rapport de
 bogue. Quoiqu'il en soit, les changements esthétiques <em>ne doivent pas</em>
-être fait lors d'une mise à jour indépendante.
+être faits lors d'une mise à jour indépendante.
 
 
 
@@ -1955,12 +1957,12 @@ travail. Cela a aussi l'avantage de montrer clairement que le paquet n'a pas
 S'il n'y a pas de partie <var>debian-revision</var> dans le numéro de version
 du paquet, il faut en créer une en démarrant à «&nbsp;0.1&nbsp;». S'il est
 absolument nécessaire qu'une personne qui n'est pas responsable d'un paquet
-fasse une livraison basée sur une nouvelle version amont alors cette personne
+fasse une livraison basée sur une nouvelle version amont, cette personne
 doit choisir «&nbsp;0.1&nbsp;» comme numéro de révision Debian. Le mainteneur
-du paquet doit lui démarrer sa numérotation à «&nbsp;1&nbsp;». Notez que pour
+du paquet doit, lui, démarrer sa numérotation à «&nbsp;1&nbsp;». Notez que pour
 faire cela vous devrez utiliser <prgn>dpkg-buildpackage</prgn> avec l'option
 <tt>-sa</tt> pour le forcer à utiliser le nouveau paquet source (par défaut il
-reconnait les numéros de révisions «&nbsp;0&nbsp;» ou «&nbsp;1&nbsp;» -- il
+reconnaît les numéros de révisions «&nbsp;0&nbsp;» ou «&nbsp;1&nbsp;» -- il
 n'est pas suffisamment intelligent pour reconnaître «&nbsp;0.1&nbsp;»).
 
 <p>
@@ -1980,9 +1982,9 @@ ind
 
 <p>
 Une personne qui fait une mise à jour indépendante source doit ajouter une
-entrée dans le fichier <file>changelog</file> qui précise les bogues corrigés
-et, en général, pourquoi cette mise à jour était nécessaire. Cette entrée
-comportera aussi l'adresse de la personne ayant fait la mise à jour et la
+entrée dans le fichier <file>changelog</file> qui indique les bogues corrigés
+et qui précise pourquoi cette mise à jour était nécessaire. Cette entrée
+comportera l'adresse de la personne ayant fait la mise à jour ainsi que la
 version livrée.
 
 <p>
@@ -2006,7 +2008,7 @@ modifications que possible et doit toujours envoyer ses modifications au
 système de suivi des bogues au format diff unifié (<tt>diff -u</tt>).
 
 <p>
-Et si vous vous contentez de recompiler le paquet&nbsp;? Le processus diffère
+En cas de simple recompilation du paquet, le processus diffère
 suivant que vous agissez en tant que porteur ou pas. Si vous faites une mise
 à jour indépendante qui ne nécessite rien de plus qu'une recompilation et
 n'agissez pas en temps que porteur (i.e. une nouvelle bibliothèque partagée
@@ -2031,17 +2033,17 @@ Cela permet de s'assurer que chacun sait que le bogue est corrig
 à jour indépendante tout en laissant le rapport de bogue ouvert jusqu'à ce que
 le responsable du paquet incorpore les modifications de cette mise à jour dans
 la version officielle du paquet. Si nécessaire, ouvrez des rapports de bogue
-avec les rustines correspondantes ou assurez-vous que l'un des rapports de
-bogue déjà ouvert comporte ces rustines.
+avec les <em>patch</em> correspondants ou assurez-vous que l'un des rapports de
+bogue déjà ouverts comporte ces <em>patch</em>.
 
 <p>
-Le responsable officiel pourra choisir d'appliquer la rustine, il pourra aussi
+Le responsable officiel pourra choisir d'appliquer le <em>patch</em>, il pourra aussi
 employer une autre méthode pour régler le problème. Certains bogues sont
 corrigés dans la version amont, ce qui est une bonne raison pour annuler les
 modifications d'une mise à jour indépendante. Si le responsable choisit de
-mettre à jour le paquet sans utiliser les rustines de la mise à jour
+mettre à jour le paquet sans utiliser les <em>patch</em> de la mise à jour
 indépendante, il devra s'assurer que cette nouvelle version corrige
-effectivement chacun des bogues corrigés par la version indépendante.
+effectivement chacun des bogues corrigés dans la mise à jour indépendante.
 
 <p>
 De plus, le responsable officiel devrait <em>toujours</em> conserver les
@@ -2053,30 +2055,31 @@ entr
 
 
 
-       <sect1 id="nmu-build">Fabriquer une mise à jour indépendante
+       <sect1 id="nmu-build">Fabriquer une mise à jour indépendante source
 
 <p>
-Les paquets des mises à jour indépendantes sources sont construits comme les
+Les paquets faisant l'objet d'une mise à jour indépendante source sont 
+construits comme les
 autres. Sélectionnez une distribution en utilisant les règles décrites dans
 la section <ref id="upload-dist"> et construisez un fichier <tt>.changes</tt>
 classique avec tout ce qui l'accompagne conformément à la description <ref
 id="upload">.
 
 <p>
-En fait toutes les prescriptions de la section <ref id="upload"> sont
+En fait, toutes les prescriptions de la section <ref id="upload"> sont
 applicables ici, y compris l'obligation d'annoncer la mise à jour sur la liste
 idoine.
 
 <p>
 Vérifiez que vous n'avez pas modifié la valeur du champ <tt>maintainer</tt>
 dans le fichier <file>debian/control</file>. Votre nom, mentionné dans
-l'entrée de la mise à jour dans le fichier <file>debian/changelog</file>, sera
-utilisé pour signer le fichier <tt>.changes</tt>.
+l'entrée du fichier <file>debian/changelog</file> concernant la mise à jour, 
+sera utilisé pour signer le fichier <tt>.changes</tt>.
 
 
 
 
-       <chapt id="porting">Porter et être porté
+       <chapt id="porting">Le portage
 
 <p>
 Debian supporte un nombre croissant d'architectures. Même si vous n'êtes pas
@@ -2087,8 +2090,9 @@ n'
        
 <p>
 Porter un paquet consiste à faire un paquet binaire pour une architecture
-différente du paquet binaire fait par le responsable du paquet. C'est une
-activité unique et essentielle. En fait, les porteurs sont à l'origine
+différente de celle du paquet binaire fait par le responsable du paquet. 
+C'est une
+activité remarquable et essentielle. En fait, les porteurs sont à l'origine
 de la plupart des compilations de paquet Debian. Pour un paquet binaire
 <em>i386</em>, par exemple, il faut compter une recompilation pour chaque
 autre architecture, soit un total de cinq recompilations.
@@ -2099,12 +2103,12 @@ autre architecture, soit un total de cinq recompilations.
        <sect id="kind-to-porters">Être gentil avec les porteurs
 
 <p>
-Les porteurs ont une tâche unique et difficile car ils doivent gérer un grand
-nombre de paquets. Idéalement, tout paquet source devrait compiler sans
+Les porteurs ont une tâche remarquable et difficile car ils doivent gérer un 
+grand nombre de paquets. Idéalement, tout paquet source devrait compiler sans
 modification. Malheureusement, c'est rarement le cas. Cette section contient
 une liste d'erreurs commises régulièrement par les responsables Debian --
-problèmes courants qui bloquent souvent les porteurs et rendent leur travail
-inutilement plus difficile.
+problèmes courants qui bloquent souvent les porteurs et compliquent
+inutilement leur travail.
 
 <p>
 Ici, le mot d'ordre est de répondre rapidement aux rapports de bogues et
@@ -2115,7 +2119,7 @@ mani
 <p>
 Les problèmes les plus couramment rencontrés par les porteurs sont causés par
 des erreurs de mise en paquet dans le paquet source. Voici une
-<em>checklist</em> de choses auxquelles vous devez être attentif et vérifier.
+<em>checklist</em> de choses auxquelles vous devez être attentif :
 
        <enumlist>
        <item>
@@ -2141,7 +2145,7 @@ des erreurs de mise en paquet dans le paquet source. Voici une
        <item>
        Assurez-vous que vous ne vous appuyez pas sur des éléments de
        configuration ou des logiciels installés ou modifiés localement. Par
-       exemple, vous ne devriez jamais appeler des programmes dans
+       exemple, vous ne devriez jamais appeler des programmes du répertoire
        <file>/usr/local/bin</file> ou équivalents.  Essayez de ne pas vous
        appuyer sur des logiciels configurés de manière spéciale. Essayez de
        construire votre paquet sur une autre machine, même s'il s'agit de la
@@ -2172,7 +2176,7 @@ des erreurs de mise en paquet dans le paquet source. Voici une
        porteurs
 
 <p>
-Si le paquet se construit tel quel sur l'architecture que vous visez vous avez
+Si le paquet se construit tel quel sur l'architecture que vous visez, vous avez
 de la chance et votre travail est facile. Cette section s'applique dans ce
 cas&nbsp;; elle décrit comment construire et installer correctement votre mise à
 jour indépendante binaire dans l'archive Debian. Si vous devez modifier le
@@ -2197,7 +2201,7 @@ source 
 <tt>foo_1.3-1.0.1</tt>.
 
 <p>
-La manière d'invoquer <prgn>dpkg-buildpackage</prgn> est la suivante
+La manière d'invoquer <prgn>dpkg-buildpackage</prgn> est la suivante :
 <tt>dpkg-buildpackage -B -m<var>adresse-porteur</var></tt>. Bien sûr,
 remplacez <var>adresse-porteur</var> par votre adresse électronique. Cette
 commande construira les portions du paquet qui dépendent de l'architecture, en
@@ -2213,7 +2217,7 @@ utilisant la cible <em>binary-arch</em> de <file>debian/rules</file>.
 
 <p>
 Les porteurs qui font des mises à jour indépendantes sources suivent
-généralement des instructions de la section <ref id="nmu"> tout comme les
+généralement les instructions de la section <ref id="nmu"> tout comme les
 non-porteurs. Les délais d'attente sont cependant plus courts car les porteurs
 doivent manipuler un grand nombre de paquets.
 
@@ -2226,18 +2230,18 @@ distribution gel
 <p>
 Si vous êtes porteur et faites une mise à jour pour <em>unstable</em>, les
 instructions précédentes sont applicables à deux différences près. Tout
-d'abord, le temps d'attente raisonnable -- délai entre le moment ou vous
+d'abord, le temps d'attente raisonnable -- délai entre le moment où vous
 envoyez un rapport au système de suivi des bogues et le moment où vous pouvez
 faire une mise à jour indépendante <em>(NMU)</em> -- est de sept jours. Ce
 délai peut être raccourci si le problème est crucial et met l'effort de
-portage en difficulté, à la discrétion de l'équipe de portage. (Souvenez-vous,
-il ne s'agit pas d'un règlement mais de recommandations communément
-acceptées).
+portage en difficulté : c'est à la discrétion de l'équipe de portage.
+(Souvenez-vous, il ne s'agit pas d'un règlement mais de recommandations
+communément acceptées).
 
 <p>
 Deuxième différence, les porteurs qui font des mises à jour indépendantes
 sources doivent choisir une sévérité <em>sérieuse</em> (i.e.
-<em>serious</em>)ou supérieure quand ils envoient leur rapport au système de
+<em>serious</em>) ou supérieure quand ils envoient leur rapport au système de
 suivi des bogues. Ceci assure qu'un paquet source unique permet de produire un
 paquet binaire pour chaque architecture supportée au moment de la sortie de la
 distribution. Il est très important d'avoir un paquet source et un paquet
@@ -2263,7 +2267,7 @@ n'ont rien d'officiel alors soyez sur vos gardes si vous les utilisez.
        <sect>Outils pour les porteurs
 
 <p>
-Ils y a plusieurs outils pour le travail de portage. Cette section contient
+Il y a plusieurs outils pour le travail de portage. Cette section contient
 une courte description de ces outils&nbsp;; reportez-vous à la documentation de
 leurs paquets ou aux références citées ci-après pour une description complète.
 
@@ -2288,7 +2292,7 @@ l'architecture <var>X</var> doivent 
 <p>
 Le système <package>buildd</package> est un système distribué pour la
 compilation d'une distribution. Il est habituellement utilisé en conjonction
-avec des automates de compilation, ce sont des machines «&nbsp;esclaves&nbsp;»
+avec des automates de compilation ; ce sont des machines «&nbsp;esclaves&nbsp;»
 qui récupèrent des paquets sources et tentent de les compiler. Il est aussi
 possible d'interagir par courrier électronique avec ce système. Cette
 interface est utilisée par les porteurs pour récupérer un paquet source (en
@@ -2299,7 +2303,7 @@ dessus.
 <package>buildd</package> n'est pas disponible sous forme de paquet&nbsp;;
 pourtant, la plupart des équipes de porteurs l'utilisent aujourd'hui ou ont prévu
 de l'utiliser bientôt. Il regroupe un ensemble de composants très utiles,
-continuellement utilisés mais non encore mis en paquet tels que
+continuellement utilisés mais non encore mis en paquet, tels que
 <prgn>andrea</prgn>, <prgn>sbuild</prgn> et <prgn>wanna-build</prgn>.
 
 <p>
@@ -2348,7 +2352,7 @@ d
 
 <p>
 Parfois un paquet pourra changer de section. Une nouvelle version d'un paquet
-de la section <tt>non-free</tt> pourrait par exemple être distribué sous
+de la section <tt>non-free</tt> pourrait par exemple être distribuée sous
 licence LGP GNU&nbsp;; dans ce cas le paquet doit être déplacé dans la section
 <tt>main</tt> ou <tt>contrib</tt><footnote> Reportez-vous  au <url
 id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy Manual"> pour savoir dans quelle
@@ -2381,11 +2385,11 @@ id="override-file">.
 
 <p>
 Si pour une raison ou une autre vous avez besoin de supprimer un paquet
-de l'archive (disons qu'il s'agit d'une vieille bibliothèque que l'on
-conservait pour des raisons de compatibilité et que nous n'en avons plus
-besoin), il vous faudra envoyer un rapport de bogue sur le pseudo-paquet
-<tt>ftp.debian.org</tt> demandant la suppression du paquet. N'oubliez pas de
-préciser dans quelle distribution vous voulez que le paquet soit supprimé.
+de l'archive (disons qu'il s'agit d'une vieille bibliothèque devenue inutile,
+que l'on conservait pour des raisons de compatibilité), il vous faudra 
+envoyer un rapport de bogue concernant le pseudo-paquet
+<tt>ftp.debian.org</tt> et demandant sa suppression. N'oubliez pas de
+préciser de quelle distribution le paquet doit être supprimé.
 
 <p>
 Si vous ne savez pas bien si un paquet peut être supprimé, demandez l'avis des
@@ -2408,12 +2412,14 @@ obligatoire.
 <p>
 Il peut vous arriver de vous tromper en nommant un paquet et avoir besoin de le
 renommer. Dans ce cas, vous devrez intervenir en deux étapes. D'abord,
-modifier votre fichier <file>debian/control</file> pour que votre paquet
+modifiez votre fichier <file>debian/control</file> pour que votre paquet
 renommé remplace et entre en conflit avec le nom de paquet que vous voulez
 remplacer. Reportez-vous au <url id="&url-debian-policy;" name="Debian Policy
 Manual"> pour les détails. Une fois que votre paquet est installé dans
-l'archive, faites un rapport de bogue sur le pseudo-paquet
-<tt>ftp.debian.org</tt> demandant la suppression du paquet mal nommé.
+l'archive, faites un rapport de bogue concernant le pseudo-paquet
+<tt>ftp.debian.org</tt> et demandant la suppression du paquet mal nommé.
+l'archive, faites un rapport de bogue concernant le pseudo-paquet
+<tt>ftp.debian.org</tt> et demandant la suppression du paquet mal nommé.
 
 
 
@@ -2486,7 +2492,7 @@ de mise 
 
 <p>
 Si vous voulez être un bon responsable, vous devrez consulter régulièrement la
-page du <url id="&url-bts;" name="système de suivi des bogues">.  Cette page
+page du <url id="&url-bts;" name="système de suivi des bogues">. Cette page
 contient tous les rapports de bogue qui concernent vos paquets.
 
 <p>
@@ -2499,7 +2505,7 @@ fichiers locaux <file>/usr/share/doc/debian/bug-*</file>.
 <p>
 Certains trouvent utile de recevoir régulièrement une synthèse des rapports de
 bogues ouverts. Si vous voulez recevoir une synthèse hebdomadaire relevant
-tous les rapports de bogue ouverts sur vos paquets, vous pouvez configurer
+tous les rapports de bogue ouverts pour vos paquets, vous pouvez configurer
 <prgn>cron</prgn> comme suit&nbsp;:
 
 <p>
@@ -2518,19 +2524,20 @@ Debian.
        <sect id="submit-bug">Ouvrir un rapport de bogue
 
 <p>
-En temps que responsable Debian, vous trouvez des bogues dans d'autres paquets
-ou bien des rapports de bogue concernant vos paquets devraient être réassignés
-à d'autres paquets. La page d'aide du <url id="&url-bts-control;"
-name="système de suivi des bogues"> vous explique comment le faire.
+En tant que responsable Debian, vous trouvez des bogues dans d'autres paquets
+En tant que responsable Debian, vous trouvez des bogues dans d'autres paquets,
+ou bien vous voulez réassigner à d'autres paquets des rapports de bogue 
+concernant vos paquets. La page d'aide du <url id="&url-bts-control;"
+name="système de suivi des bogues"> vous explique comment procéder.
 
 <p>
 Nous vous encourageons à ouvrir des rapports de bogue s'il y a des problèmes.
 Essayez de soumettre ces rapports depuis un compte utilisateur où vous pouvez
-recevoir du courrier. Ne les envoyez pas en temps que <em>root</em>.
+recevoir du courrier. Ne les envoyez pas en tant que <em>root</em>.
 
 <p>
 Vérifiez que le bogue n'a pas encore été déclaré. Essayez de faire un travail
-propre en déclarant un bogue et en l'envoyant à la bonne adresse.
+propre en déclarant le bogue et en l'envoyant à la bonne adresse.
 
 <p>
 Pour faire encore mieux, vous pouvez consulter d'autres paquets, grouper les
@@ -2611,7 +2618,7 @@ bogue.
 
 <p>
 Vous devriez récupérer la dernière version de <package>lintian</package>
-depuis <em>unstable</em> régulièrement et vérifier tous vos paquets.  Vous
+depuis <em>unstable</em> régulièrement et vérifier tous vos paquets. Vous
 pouvez aussi chercher votre adresse électronique dans la page de <url
 id="&url-lintian;" name="rapport lintian">. Cette page, mise à jour
 automatiquement, contient les rapports lintian concernant la
@@ -2622,17 +2629,17 @@ avec la derni
 
 
 
-       <sect>Ouvrir un grand nombre de rapport d'un seul coup
+       <sect>Ouvrir un grand nombre de rapports d'un seul coup
 
 <p>
 Ouvrir un grand nombre de rapports pour le même problème sur un grand nombre de
 paquet -- plus de dix -- est une pratique que nous déconseillons. Prenez
 toutes les mesures possibles pour éviter cette situation. Si le problème peut
-être détecté automatiquement par exemple, ajouter un nouveau test dans le
+être détecté automatiquement par exemple, ajoutez un nouveau test dans le
 paquet <package>lintian</package> pour générer une erreur ou un avertissement.
 
 <p>
-Si vous ouvrez plus de dix rapports sur le même sujet il est préférable
+Si vous ouvrez plus de dix rapports sur le même sujet, il est préférable
 d'indiquer votre intention sur la liste &email-debian-devel;. Cela donnera à
 d'autres développeurs la possibilité de vérifier que le problème existe
 vraiment. De plus, cela permet d'éviter que plusieurs responsables ne rédigent
@@ -2650,18 +2657,18 @@ pas redirig
        <chapt id="tools">Aperçu des outils du responsable Debian
 
 <p>
-Cette section contient un léger aperçu des outils dont dispose le responsable.
-Ces outils sont fait pour améliorer le confort des responsables et libérer
-leur temps pour des tâches cruciales.
+Cette section contient un aperçu rapide des outils dont dispose le responsable.
+Ces outils sont faits pour améliorer le confort des responsables et pour 
+libérer leur temps pour des tâches cruciales.
 
 <p>
-Certaines personnes préfèrent utiliser des outils de haut niveau d'autres pas.
+Certaines personnes préfèrent utiliser des outils de haut niveau, d'autres pas.
 Debian n'a pas de position officielle sur la
 question&nbsp;; tout outil conviendra du moment qu'il fait le boulot. C'est pourquoi
 cette section n'a pas été conçue pour indiquer à chacun
 quel outil il devrait utiliser ou comment il devrait faire pour gérer sa
 charge de responsable Debian. Elle n'est pas non plus destinée à
-favoriser l'usage d'un outil au dépend d'un autre.
+favoriser l'usage d'un outil aux dépens d'un autre.
 
 <p>
 La plupart des descriptions de ces outils proviennent des descriptions de
@@ -2676,8 +2683,8 @@ documentations de ces paquets.
 <p>
 Le paquet <package>dpkg-dev</package> contient les outils (y compris
 <prgn>dpkg-source</prgn>) nécessaires pour déballer, fabriquer et livrer des
-paquets Debian source. Ces utilitaires fournissent les fonctionnalités bas
-niveau indispensables pour créer et manipuler les paquets&nbsp;; en tant que tel,
+paquets Debian source. Ces utilitaires fournissent les fonctionnalités de bas
+niveau indispensables pour créer et manipuler les paquets ; en tant que tels,
 ils sont indispensables à tout responsable Debian.
 
 
@@ -2700,13 +2707,13 @@ et <ref id="lintian-reports">.
 Le paquet <package>debconf</package> fournit une interface consistante pour
 configurer les paquets interactivement. Il est indépendant de l'interface et
 permet une configuration en mode texte, par une interface HTML ou par boîtes
-de dialogues. D'autres types d'interface peuvent être ajoutés par adjonction
+de dialogues. D'autres types d'interface peuvent être ajoutés sous forme
 de modules.
 
 <p>
 Beaucoup pensent que ce système devrait être utilisé pour tout paquet
 nécessitant une configuration interactive. <package>debconf</package> n'est
-pas requit par le <em>Debian Policy Manual</em> pour le moment&nbsp;; cela
+pas requis par le <em>Debian Policy Manual</em> pour le moment&nbsp;; cela
 pourra changer dans le futur.
 
        
@@ -2717,13 +2724,13 @@ pourra changer dans le futur.
 Le paquet <package>debhelper</package> regroupe un ensemble de programmes qui
 peuvent être utilisés dans <file>debian/rules</file> pour automatiser les
 tâches courantes relatives à la fabrication des paquets Debian binaires. Ce
-paquet contient des utilitaires pour installer différents fichiers, compresser
-des fichiers, ajuster les droits des fichiers et intégrer votre paquet dans le
+paquet contient des utilitaires pour installer différents fichiers, les
+compresser, ajuster leurs droits et intégrer votre paquet dans le
 système de menu Debian.
 
 <p>
 Au contraire de <package>debmake</package>, <package>debhelper</package> est
-divisé en plusieurs petits utilitaires qui agissent de manière consistante.
+divisé en plusieurs petits utilitaires qui agissent de manière cohérente.
 Ce découpage permet un contrôle des opérations plus fin que
 <package>debmake</package>.
 
@@ -2736,14 +2743,14 @@ Ce d
 <p>
 <package>debmake</package> -- un précurseur de <package>debhelper</package> --
 est un assistant moins modulaire pour manipuler le fichier
-<file>debian/rules</file>.  Il inclus deux programmes principaux&nbsp;:
+<file>debian/rules</file>.  Il inclut deux programmes principaux&nbsp;:
 <prgn>deb-make</prgn>, utile au développeur Debian pour convertir un paquet
 source normal (non-Debian) en paquet source Debian, et <prgn>debstd</prgn> qui
 regroupe le type de fonction que l'on trouve dans
 <package>debhelper</package>.
 
 <p>
-Le consensus actuel est que l'usage de <package>debmake</package> est maintenant
+Le consensus actuel est que l'usage de <package>debmake</package> est
 déconseillé au profit de <package>debhelper</package> mais ce n'est pas une
 erreur d'utiliser <package>debmake</package>.
 
@@ -2781,9 +2788,9 @@ d
 
 <p>
 Le paquet <package>cvs-buildpackage</package> permet de mettre à jour ou
-récupérer des paquets sources dans un référentiel CVS, fabriquer un paquet
-Debian depuis le référentiel CVS et assiste le développeur lors de
-l'intégration de modifications amont dans le référentiel.
+récupérer des paquets sources dans un référentiel CVS, il permet de fabriquer
+un paquet Debian depuis le référentiel CVS et il assiste le développeur lors
+de l'intégration de modifications amont dans le référentiel.
 
 <p>
 Ce paquet fournit l'infrastructure facilitant l'utilisation de CVS
@@ -2804,7 +2811,7 @@ m
 
 <p>
 Note&nbsp;: l'annonce d'une mise à jour est maintenant prise en charge par le logiciel
-de gestion de l'archive. <package>dupload</package> doit être configurer 
+de gestion de l'archive. <package>dupload</package> doit être configuré
 pour ne plus envoyer de courrier (voir <ref id="upload-announce">).
 
        <sect id="fakeroot">
@@ -2825,7 +2832,7 @@ fichiers appartenant 
 <p>
 Le paquet <package>devscripts</package> contient quelques scripts et outils
 que vous trouverez peut-être utiles pour maintenir vos paquets Debian. Parmi
-ces scripts vous trouverez <prgn>debchange</prgn> qui manipule votre fichier
+ces scripts, vous trouverez <prgn>debchange</prgn> qui manipule votre fichier
 <file>debian/changelog</file> depuis la ligne de commande et
 <prgn>debuild</prgn> qui est construit au-dessus de
 <prgn>dpkg-buildpackage</prgn>.